Votre Histoire n’est pas une affaire de chance

Recevez tout de suite votre accès à la formation "Lancez un business à 2ke par mois en 4h par semaine"

lancer un business à 2ke par mois2

Une partie de bataille navale

vous connaissez tous les jeu de la bataille navale, vous tirez un peu au pif sur le terrain de l’ennemi en essayant  de couler ses bateaux, hé bien lorsque j’avais une dizaine d’années ma mère m’a appris une technique qui me permettait de gagner presque toutes les parties, et sans tricher. Il s’agissait de mettre à profit la règle qui stipule que deux bateaux ne peuvent pas se toucher, lorsqu’on en avait coulé un on pouvait donc en déduire que toutes les cases adjacentes étaient vides, et pour s’aider à le représenter il suffisait de mettre des pions dans ces cases. Ca permettait d’avoir une meilleure vision du terrain ennemi et dans la plupart des cas, de faire la différence.

Quelle meilleure leçon pouvait-on donner à un enfant que celle-là ? Lui montrer que dans la vie il existait des techniques qui permettaient de faire la différence et de s’imposer, sans tricher.

Votre Histoire n’est pas une affaire de chance

On ne va pas se voiler la face, la chance existe. Des circonstances défavorables peuvent altérer sérieusement le cours de notre existence, voire l’arrêter. Mais c’est la règle du jeu, il faut l’accepter et faire tout ce qu’on peut pour favoriser la chance.

Il y a une image que j’aime bien, c’est qu’à la naissance se dessine à nous un éventail de possibilités, que j’appelle le cône de possibilités, et qui contient tous les scénarios possibles pour notre vie.

A gauche du cône c’est plutôt les galères, les échecs, la dépression, à droite ce sont toutes les scénarios jalonnés de succès, de réussites, de bonheur. On a des cartes en main au départ, et ensuite c’est à nous d’en tirer le maximum. La question qu’on peut se poser, c’est à droite du cône, quels sont les scénarios les plus optimistes pour nous ? En d’autres termes, jusqu’oû notre existence peut-elle nous mener ? Certains hommes ont marché sur la lune, d’autres ont été acclamés par des foules en liesse, est-ce que c’était écrit à leur naissance ? Je ne pense pas. A force de désir, de travail, d’ambition, de galères aussi, ils ont écrit avec leur sueur et parfois leurs larmes leur histoire, et dans certains cas, l’Histoire.

Ce que j’ai vécu ces dix dernières années et ce que je suis en train de vivre m’amène à croire que notre cône des possibilités est beaucoup plus ouvert qu’on ne peut l’imaginer, et que les limites de notre existence sont notre seule imagination.

Laissez la chance à ceux qui laissent le destin décider de leur sort. Et écrivez-vous une belle histoire.

Et vous ? Ce serait quoi votre histoire ? Laissez-moi  un commentaire pour me dire ce que vous rêveriez d’accomplir un jour.

Cet article est ma contribution à l’édition du mois d’octobre du festival « A la croisée des blogs » dont le thème est: « Apprivoiser la chance ».


Click Here to Leave a Comment Below 10 comments
Aurélien - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

Très bon article. Effectivement tu es bien placé pour en parler, tu as su prendre des risques (alors que beaucoup devaient te traiter de fou) et tu commences à réussir dans le pari difficile que tu t’étais fixé. Tu as su mettre la chance de ton côté et ta réussite n’est pas due au hasard.

[Reply]

Reply
Grégory - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

Tu prends l’exemple de la bataille navale, alors que moi je parle de météo. Mais sur le fond, on dit la même chose et on est bien d’accord.

De plus, ta réussite soutient ton propos.

Une bonne idée, ce thème !

[Reply]

Reply
Sébastien - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

Boostant.

ps: tu t’es trompé de blog ;-)

[Reply]

Reply
Erwan - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

A mon avis, ce qui est surtout important c’est de toujours penser de façon positive. C’est la meilleure manière de provoquer la chance. Lorsque l’on ressasse sans cesse que l’on n’a pas de chance, au final « devinez quoi? » => on n’a pas de chance…

[Reply]

Reply
Adrien - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

Erwan je ne suis pas totalement d’accord avec toi, ce qui me boost c’est le stress et la peur. Je n’ai vraiment pas envie d’être constamment positif, parce qu’à tout voir en rose, on devient vite une personne qui ne s’impose plus rien du tout.

[Reply]

Reply
Erwan - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

@Adrien, pour moi, il y a une différence entre être positif et tout voir en rose.

Etre positif c’est se dire, « je vais y arriver, je vais me donner les moyens pour le faire, je vais réussir ». Cela n’enlève pas forcément le stress mais la peur oui (qui à mon avis est inutile).

Tout voir en rose c’est se dire « je vais bien voir ce qu’il va m’arriver, de toutes façons cela sera bien ».

[Reply]

Reply
Adrien - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

Bien sur j’ai un peu exagéré pour bien appuyer le fait que de voir tout rose n’est pas bon pour autant. Pour certains le calme c’est le top, moi le stress est un moteur. Enfin chacun est différent :p

[Reply]

Reply
Jérôme - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

Pas mal l’explication par le jeu de la bataille navale ;-)
Et je suis d’Accord sur le fait qu’il y a des milliers de possibilités de vivre notre vie. Personnellement, je rêve de pouvoir faire une excursion extrême avec de la rando, de l’escalade, du canyoning, etc. dans les montagnes et de savoir très bien danser les danses latines et hip hop ;-)

[Reply]

Reply
Fabrice - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

En relisant cet article je repensais à ma demande de télétravail qui vient d’être validée par ma boîte en début de semaine.
Je viens de passer plusieurs mois à argumenter, à négocier avec les RH et mes responsables, remplir moultes dossiers, faire des tests de sécurité chez moi…
Ce fut un vrai parcours du combattant mais à force de persévérance, un des objectifs majeurs que je m’étais fixé en début d’année est en train d’aboutir.

Et étonnament depuis 2 jours j’ai droit à un ballet de collègues qui ne cessent de me répéter que j’ai beaucoup de chance de pouvoir travailler à la maison… ;-)

[Reply]

Reply
Festival à la Croisée des blogs : Apprivoiser la chance | WED - 22 octobre 2010 at 9 h 47 min

[…] Votre Histoire n’est pas une affaire de chance sur Web Entrepreneur Débutant […]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.