Les secrets du marketing viral de Seth Godin: les 3 idées phares pour réussir avec votre blog

A la lecture du livre Les secrets du marketing viral de Seth Godin j’ai été frappé de voir à quel point ces concepts sont utilisés par les blogueurs d’aujourd’hui.

 

Mais d’abord un rappel important:

Selon Seth Godin, dans l’histoire des Etats-Unis:

Pendant les 100 premières années c’était qui pouvait construire les plus grandes fermes.
Pendant les 100 années suivantes c’était qui pouvait construire les plus grandes usines.
Maintenant c’est au tour de qui peut créer les meilleurs idées.

 

Seth continue de fustiger le marketing d’interruption en disant que le plus efficace pour vendre sur Internet (ou offline) c’est d’abord de toucher une première communauté d’utilisateurs et ENSUITE de faire en sorte que ces premiers utilisateurs aillent convertir les autres.

C’est ce qui a fait le succès de Hotmail (vendu pour plusieurs centaines de millions de dollars à Microsoft): chaque email envoyé contenant une signature incitant la personne recevant l’email à s’inscrire également pour créer sa propre adresse email gratuit sur Hotmail.

 

Prenez l’exemple des cartes gratuites sur Internet: quelqu’un recevait une carte gratuite dans sa boite mail et en quelques clics il pouvait envoyer envoyer à son tour une carte gratuite à tous ses contacts. L’idée s’est répandue comme une trainée de poudre et bientôt tout le monde a commencé à recevoir des cartes.

 

Pour qu’une idée soit virale il faut que plusieurs conditions soient respectées:

  • la première expérience est très satisfaisante pour l’utilisateur
  • ensuite tout est fait pour que les utilisateurs puissent facilement convertir leur entourage (il faut donc éliminer les frictions au maximum)

Par contre il est illusoire de vouloir convertir tout de suite quelqu’un qui vient d’être exposé à cette nouvelle idée. On peut donc très bien envisager un processus qui va permettre de convertir la personne à son idée et en faire un messager, à partir du moment où elle a été présentée à l’idée.
C’est le cas des Hare Krishna par exemple: au début ils vous offrent un repas gratuit et c’est une fois que vous êtes assis autour de la table dans une ambiance conviviale qu’ils essayent de vous convertir à leurs idées.

 

 Idée phare #1: Une idée virale DOIT être un moyen de construire un actif pour votre entreprise (ou ça ne sert à rien)

Seth précise que l’erreur faite par beaucoup de sociétés c’est de « contaminer » un grand nombre de personnes sans avoir de moyen de les recontacter.

Par exemple prenons le cas d’un simple blog: sur la page d’accueil vous proposez à vos visiteurs de recevoir un rapport gratuit en échange de leur adresse email.

Vous pouvez ensuite les recontacter plus tard et leur proposer  vos produits ou services.

 

Idée phare #2: VENDEZ vos idées (ou alors changez de métier..)

Un passage a tout particulièrement reçu mon attention car il concerne la manière dont on évalue le prix d’une idée.

Presque tous les produits physiques qui ne sont pas associés à une idée sont des commodités et ont un prix basé sur leur coût de production

=>  un tee-shirt sans marque: prix de base
=> un tee-shirt d’un créateur peut se vendre beaucoup plus

La principale raison c’est que la propriété intellectuelle est rarement une commodité.

 

Idée phare #3: La technique du cheval de Troie: offrez d’abord pour conquérir ensuite

Seth Godin explique que pour rendre son idée virale il faut d’abord la rendre accessible au plus grand nombre. Et il donne l’exemple de la radio: quand elle est apparue les maisons de disque avaient peur de ce nouveau média qui permettait aux gens d’écouter de la musique gratuitement.
Ensuite ils ont compris que c’était d’abord en diffusant la musique à la radio qu’ils pouvaient ensuite vendre des millions de disques.

 

Les secrets du marketing viral: le futur du blogging ?

C’est amusant car tout au long de la lecture du livre je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec le blogging:

  1. On crée un manifeste qui prend à contre-pied les idées reçues dans sa thématique
  2. On le propose gratuitement sur son blog en échange d’une adresse email de contact
  3. Ensuite on propose aux personnes qui ont téléchargé la manifeste de l’envoyer à d’autres personnes (soit par un script du style « tell a friend » ou alors en leur demandent explicitement de faire tourner le document à ses contacts)
C’est ce que font tous les blogueurs branchés marketing aujourd’hui.
Est-ce que vous utilisez ces techniques dans votre entreprise ou sur votre blog ? 
Répondez-moi dans les commentaires ci-dessous

 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Gilles Testard - 30 janvier 2013 at 23 h 01 min

Quelque part on retrouve l’adage : « donner pour recevoir » avec les moyens du web

[Reply]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.