Kalagan : Comment vivre sa passion pour le voyage grâce à son blog

Recevez tout de suite votre accès à la formation "Lancez un business à 2ke par mois en 4h par semaine"

lancer un business à 2ke par mois2

Bonjour, quel est ton prénom et l’adresse de ton blog ?

On m’appelle Kalagan et j’ai créé en 2009 un blog de voyage du même nom : Kalagan.fr.

 

Sur un plan personnel, qu’est-ce que t’apporte le fait d’avoir un blog ?

J’ai décidé de créer un blog pour y publier des articles plutôt personnels, au sujet de mes premiers voyages, notamment en Afrique. En tant qu’ingénieur E-Services et webmaster de profession, je voulais aussi apprendre le blogging et l’appliquer à un sujet qui me passionne.

Mon blog m’a tout d’abord permis de faire un premier pas dans le domaine de l’écriture. Je n’y connaissais rien à l’époque, je passais beaucoup de temps devant des pages blanches et je faisais beaucoup de fautes d’orthographe et de grammaire. Aujourd’hui, l’écriture est devenue pour moi un plaisir et une source d’épanouissement personnel. C’est d’ailleurs à de nouveaux métiers que j’aspire avec mon blog et mes autres projets liés au voyage : ceux de journaliste et d’auteur.

D’autre part, en 2009, j’ai découvert par le biais d’internet des entrepreneurs géographiquement libres, qui voyagent à plein temps et vivent de leurs activité sur internet. Ce fût un déclic pour moi, d’autant plus que j’étais dans un période de création d’entreprise pour des activités qui ne nécessitent qu’un laptop et une connexion internet.

Aujourd’hui, je suis ce qu’on appelle un nomade digital et mon blog en est le déclencheur.

 

Est-ce que ton blog te procure des revenus ? Si oui, combien et avec quelles techniques de monétisation ?

Mon blog me procure des revenus depuis environ 1 an.

Il me permet aujourd’hui de vivre convenablement dans un pays comme le Kenya, où j’y ai passé 3 mois en début d’année, ou comme le Guatemala, ma future destination.

Précisons tout de même que je suis minimaliste, dans une démarche personnelle qui me mène vers un style de vie décroissant, écolo et très peu matérialiste. Je n’ai donc pas énormément de dépenses dites « extras ».

Afin d’être financièrement indépendant, je travaille de temps à autre pour des clients en tant que webmaster, lance de nouveau projets de blog de voyage comme Voyageurs du Net, très orienté sur le tourisme alternatif. J’ai aussi crée avec un ami journaliste, une association : Atelier Francophones de Journalisme. Cette association me permet de donner des cours à l’étranger pendant mes voyages. Mon blog et mes réseaux sont d’ailleurs de bons moyens de promouvoir mes autres activités sur internet, surtout celles liées au voyage.

Concernant la monétisation de Kalagan.fr, j’utilise des techniques assez classiques, comme la vente d’articles sponsorisés, la publicité et l’affiliation. Le trafic que je génère avec mon blog, grâce notamment à mes compétences de référenceur, attire des entreprises dans le domaine du voyage et des agences web.

Je dois malgré tout refuser régulièrement des partenariats qui nuiraient à ma ligne éditoriale et à ma déontologie. Comment promouvoir des séjours all-inclusive dans une station balnéaire au Maroc quand on milite clairement pour un tourisme plus alternatif, plus humain, responsable et solidaire ?

Je suis donc en train de travailler sur un livre, me donnant ainsi la possibilité de diversifier les sources de revenus de mon blog.

 

Quel est ton objectif auquel tu voudrais parvenir un jour avec ton blog ?

Voici un objectif que je m’étais fixé il y a quelques mois : professionnaliser mon blog.

Aujourd’hui, c’est chose faite et je vous invite d’ailleurs à venir visiter la nouvelle version de mon blog et à donner votre avis.

A moyen terme, j’aimerais que mon blog me procure un revenu fixe.

1000 euros NET mensuel est un premier palier à atteindre. Cela me permettrait d’externaliser de plus en plus pour augmenter le CA sans devoir augmenter nécessairement le temps passé devant l’écran.

L’enrichissement financier n’est pas un de mes objectifs de vie. J’aime vivre simplement, sans voiture et avec peu d’objets.

J’ai d’ailleurs comme projet d’établir en France, ou à l’étranger, un quartier général dans un éco-village. J’aimerai y vivre quelques mois par an, dans une yourte.

Les voyages m’ont ouvert les yeux sur les côtés néfastes de l’occidentalisation sauvage. J’aspire donc à un mode de vie plus raisonné, plus conscient de ses impacts sur l’environnement, avec plus d’échanges humains et moins d’achats.

On pourrait par exemple croire qu’en tant que webmaster et blogueur nomade, je possède un smartphone dernier cri. Et bien non ! J’ai un téléphone Samsung B2100, avec des touches cassées. Je ne peux pas me connecter à internet avec ce téléphone, ni lire des images. Par contre, il est antichoc, waterproof, la batterie dure parfois jusqu’à 2 semaines, il est débloqué et personne n’aurait envie de le voler !

L’objectif de mon blog n’est donc pas de devenir une machine à fric automatisée. Je veux juste pouvoir en vivre, sans devoir être salarié, continuer à écrire, à partager mes voyages avec mes lecteurs, mes astuces pour travailler de manière nomade et proposer une alternative de vie au trop populaire « métro-boulot-dodo ».

 

Pour en savoir plus sur Kalagan, visitez son blog à l’adresse ci-dessous : http://www.kalagan.fr

Si vous aussi vous souhaitez publier une interview sur Web Entrepreneur Débutant, c’est très facile cliquez ici

Click Here to Leave a Comment Below 8 comments
zyf - 2 novembre 2012 at 18 h 03 min

Sujet tres sympa, parmi ceux qui vivent de leurs blogs ou aimeraient en vivre, l’expatriation dans des pays moins riches est une bonne alternative

[Reply]

Reply
novia santé - 2 novembre 2012 at 18 h 03 min

beau concept pour un voyageur nomade. Mais pour le faire vivre il faut un minimum de travail par jour. En tout cas bonne pioche

[Reply]

Reply
Kalagan@Blog voyage - 2 novembre 2012 at 18 h 03 min

Merci beaucoup pour l’interview.
Je prends toujours plaisir à raconter mon aventure d’entrepreneur nomade sur internet.

Pour répondre au commentaire précédent, il est vrai que travailler sur internet depuis l’étranger, tout en voyageant demande beaucoup de travail. Je viens par exemple de refuser d’aller passer 2 jours dans une communauté maya car j’avais du pain sur la planche. Avec l’expérience, j’ai conclu qu’il fallait que je travaille de manière assez intensive (au moins tous les matins en me levant tôt) pendant 3 semaines, puis 1 semaine de relâche. C’est ce qui me permet de mieux profiter de mes voyages.

[Reply]

Reply
Philippe - 2 novembre 2012 at 18 h 03 min

Je suis le blog de Kalagan depuis un moment car je suis également passionné de voyage. On y trouve de bonnes infos et conseils.
Je suis également dans ce mode de vie de nomade digital et j’adore pouvoir allier toute mes passions de voyage, trek, l’écriture…
Merci à vous 2 pour cette interview.
Philippe BlogTrotter

[Reply]

Reply
Kalagan - 2 novembre 2012 at 18 h 03 min

Salut Philippe.

Tu travailles aussi sur internet tout en voyageant ? Tu as un site internet, un blog, une activité d’indépendant ?

[Reply]

Reply
Jordane de MonBonPote.com - 2 novembre 2012 at 18 h 03 min

J’ai aussi suivi le blog de Kalagan, c’est le premier blog de voyage qui m’a interpellé, je lui tires mon chapeau, car ce qu’il fait est assez remarquable, partir à l’étranger en baroudeur tout en vivant des revenus d’internet : un rêve ! :)

Bonne continuation Kalagan, que la force soit avec toi

Jordane de MonBonPote

[Reply]

Reply
Kalagan - 2 novembre 2012 at 18 h 03 min

Merci Jordane pour ces encouragements. Mon activité se pérenise et je suis un exemple vivant ( et non un rêve marketing) de nomade digital. Y’a pas mal d’inconvénients, mais à choisir entre une vie de nomade digital et de salarié, y’a pas photo !

[Reply]

Reply
Alice - 2 novembre 2012 at 18 h 03 min

J’aime votre article, j’adhère à votre façon de voir les choses.

Je suis ravie de lire que l’argent n’est pas le but final de la création de votre mais finalement une façon simple de vivre et partagez.

Vous vivez mon rêve…

Peut-être aimeriez vous voyager en Inde

Hâte de lire la suite! :)

[Reply]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.