Parler anglais – La stratégie révolutionnaire pour parler anglais


Vous savez que l’anglais est un tremplin formidable pour trouver un job intéressant, pour booster votre carrière, pour vous retrouver en haut du panier.

Bref, parler anglais peut vous ouvrir toutes les portes, à condition de maîtriser cet outil formidable.

Parler anglais

« Je ne suis pas bon en anglais »

Combien de fois avez-vous entendu cette rengaine :

  • « vous n’avez pas le niveau requis en anglais »,
  • « votre anglais n’est pas suffisant »,
  • « votre profil correspond au poste recherché, mais nous avons choisi un candidat qui pouvait parler anglais »,
  • « si vous voulez envisager une reconversion professionnelle, il va falloir vous mettre à l’anglais »,
  • « bon niveau écrit à l’anglais mais ne participe pas » à traduire par « ne sait pas parler anglais »
  • « très insuffisant en anglais. Aucune motivation. »

Que ce soit à l’école ou dans le monde du travail, les commentaires entendus ont en général renforcé votre culpabilité et vos frustrations par rapport à l’anglais.

Du coup, vous avez eu tendance à établir des croyances personnelles qui vous servent à justifier vos échecs ou vos réussites vis-à-vis de l’anglais.

Vous avez toujours eu de mauvaises notes en anglais, donc vous en avez conclu que vous n’êtes pas bon en anglais, que cette langue est trop dure, que vous n’y arriverez jamais.

Dans ce cas, vos croyances négatives renforcent votre sentiment d’échec et vous n’envisagez que des comportements négatifs.

  • L’anglais c’est pour les autres, alors à quoi bon apprendre cette langue.
  • Reprendre une formation en anglais, oui mais laquelle et puis pour quel résultat ?

Les exemples ne manquent pas et contribuent à renforcer vos freins et vos blocages par rapport à cette langue.

 

Et si j’étais le meilleur en anglais ?

Dites-vous que les croyances peuvent changer et s’adapter pour vous permettre de trouver la bonne stratégie afin de lever tous ces obstacles.

Revenez un peu en arrière. Pourquoi êtes-vous arrivé à penser que vous n’étiez pas bon en anglais.

De quoi auriez-vous eu besoin pour vous motiver à apprendre l’anglais ou une autre langue ?

Dans la plupart des cas, les gens répondent « de la pratique, of course ! »

Avez-vous bénéficié de cette pratique à l’école, c’est-à-dire avez-vous appris l’anglais dès le départ en pratiquant tout de suite sans passer par l’écrit?

D’ailleurs comment avez-vous appris votre langue maternelle? J’imagine bien que vous avez parlé bien avant d’écrire le français.

Vous avez d’abord imité vos parents, vos proches, puis vous avez continué à utiliser le français car vous avez réalisé tout de suite que le langage vous permettait d’obtenir à manger, à boire…

Vous étiez motivé dès le départ car votre langue maternelle était un outil à votre service, un outil qui pouvait vous permettre d’avoir une action dans votre vie.

Dans ce stade de votre vie, vous ne vous êtes pas demandé si vous étiez bon ou non en français. Rien ne pouvait vous freiner car vous n’aviez pas de croyances négatives. Votre stratégie d’imitation et votre motivation entretenue par des réussites concrètes de la vie quotidienne étaient suffisantes.

Et maintenant, vous savez parler français correctement. Le français est devenu un état permanent inscrit dans une stratégie de réussite sans freins émotionnels.

Tous les Français qui vous entourent, vous compris, n’avez jamais été plus ou moins doués en français. Vous savez tous utiliser ce langage pour vous exprimer et vous faire comprendre.

Il est vrai que certains passionnés de la langue française pourront devenir journaliste, comédien, professeur de langue française… mais même l’existence de ces personnes ne vous gêne pas pour vous sentir à l’aise quand vous parlez français.

 

Stratégie révolutionnaire pour parler anglais

Cette stratégie simple et gagnante peut aussi s’appliquer à l’anglais à partir du moment où vous arrêtez de croire que vous n’êtes pas capable de parler anglais.

Vos croyances erronées pour l’anglais sont apparues car à un moment de votre apprentissage, la stratégie proposée par l’école et la société française n’étaient pas adaptées.

Si vous voulez développer une stratégie gagnante pour apprendre l’anglais de façon très facile, vous devez changer les croyances qui vous bloquent.

Sans ce travail préalable, vous risquez de ne pas devenir complètement autonome et d’avoir recours régulièrement à des formations coûteuses, à moins que vous décidiez de vous expatrier quelques années dans un pays anglophone.

Parler anglais n’a rien de révolutionnaire, c’est votre façon d’appréhender la situation et de trouver la stratégie adaptée à votre profil d’apprenant qui pourra débloquer vos freins pour toujours.

L’anglais est l’affaire de tous. Devenir bilingue en anglais demande de changer ses croyances et sa vision du monde.

 

Et vous, quelle est votre stratégie pour aborder l’apprentissage de l’anglais ou tout autre langue?
Partagez vos conseils en laissant un commentaire ci-dessous.





Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Hippolyne - 4 years ago

Bonjour et Merci à Hélène pour ce témoignage.
Je voudrais juste demander quelles sont les méthodes efficaces et inédites que tu as mise en place pour pratiquer l’anglais au quotidien en France.
Cela peut m’être utile.

Merci d’avance

[Reply]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.