Comment créer un business en mode Lean Startup: la méthode en 7 étapes

Jeremy Goldyn 26 juillet 2012 30



Cet article est un article invité de Jérémy Goldyn, blogueur Entrepreneur et auteur du blog www.roadtoentrepreneur.com qui a pour but d’aider les autres à réussir à Entreprendre.

Dans cet article, vous allez découvrir les bases d’une méthodologie qu’utilisent les entreprises comme Facebook, Groupon, Twitter, etc. pour créer un business et réussir.

Ce qui est vraiment intéressant ? C’est que vous pouvez aussi l’utiliser pour partir de 0, et je vais vous montrer comment :)

entrepreneurs debutants

La méthode Lean Startup: une révolution

La méthode dont je vais vous parler se nomme Lean. Elle fait référence au livre The Lean Startup écrit par Eric Ries.

Je vous invite à lire la chronique de ce livre sur mon blog : The Lean Startup : comment créer un business à succès.

Note : c’est un peu long mais extrêmement enrichissant ;)

Laissez-moi vous présenter les point fondamentaux de cette méthode et comment l’exploiter pour réussir vos projets.

Mais d’abord je dois vous prévenir..

Votre problème n’en est pas un: voici pourquoi

Si vous êtes sur ce site, il y a beaucoup de chances que vous ayez déjà un site Internet ou que vous ayez comme projet (un site Internet, un blog, une boutique e-commerce,…) d’en démarrer un.

Dans tous les cas, je prends peu de risques en disant que vous souhaitez entreprendre un projet.

Le problème, c’est que la majorité des personnes qui ont un projet ou même simplement une idée de projet ne savent pas comment le démarrer ou le faire décoller.

Et ce qui est paradoxal mais que vous ne savez pas (encore)… c’est que ce n’est pas important!

Etape #0 : Vous avez au moins une idée ? Alors c’est parti !

Si vous avez une idée de projet ou que vous êtes déjà dans le processus de développement d’un projet mais qu’il ne se développe pas comme vous le voudriez, alors la suite de cet article va vraiment vous intéresser.

Note : pas besoin d’avoir une idée révolutionnaire ! 99% des idées n’ont rien de vraiment extraordinaires et  fonctionnent très bien. Pourquoi à votre avis ? Justement parce que ce n’est pas nécessaire d’avoir une idée géniale pour faire du business. Ce qu’il faut c’est savoir comment la mener à bien.

Etape #1 : N’attendez pas pour vous lancer !

L’une des erreurs les plus fréquentes que commettent les créateurs de projets est d’attendre une éternité avant de démarrer leur idée de projet.

Pourquoi ? Les réponses sont simples :

-       peur de l’échec

-       pas les compétences techniques

-       envie de perfection

-       ne sait pas exactement comment faire évoluer son projet (avouez que c’est marrant ! Il n’a même pas démarré qu’il se demande déjà comment le développer)

-       pas le temps

-       …

Je parie une boite de chocolat que vous êtes incapable de me donner une seule bonne raison pour laquelle vous repoussez un projet au lendemain.

C’est ce qu’on appelle la procrastination, c’est à dire que vous remettez au lendemain ce que vous pourriez faire aujourd’hui.

En mode Lean, vous démarrez une idée et votre seul et unique but est de valider son potentiel dans les 24 h à 3 mois maximum en fonction de la nature de votre projet.

Que vous souhaitiez développer un turbocompresseur innovant pour la NASA ou bien un site e-commerce, le processus est le même.

Aurélien pourra vous le confirmer ;)

Etape #2: Définissez la VISION de votre projet

Cette définition n’est pas toujours claire pour les entrepreneurs débutants et même pour les Entrepreneurs expérimentés. Laissez moi vous éclairer :)

Une VISION est comment vous voyez votre projet quand il sera fini, comment il fonctionnera, quelle valeur il apportera aux autres, etc.

Votre VISION doit se tenir en une phrase EXTRÊMEMENT SIMPLE. Vous allez voir…

Laissez-moi vous donner L’EXEMPLE !

‘’ Il y a trois ans, j’ai démarré une entreprise dans le secteur des énergies et de l’environnement (oui, c’est de là que je viens).

Le but était de développer une plateforme informatique super géniale (du moins on le croyait) pour mettre en relation les personnes qui voulaient investir dans les solutions pour économiser l’énergie comme des panneaux solaires, des pompes à chaleur, etc. et les professionnels du secteur des énergies capables de répondre aux diverses demandes.

Bien que le projet avait bien démarré nous avons du arrêter après 9 mois. En résumé, on avait investit environ 10.000 euros dans le projet et on a tout perdu.

Quelques chiffres… (car je vais devoir comparer après)

-       Temps investi : FULLLLLL TIME (10 heures de travail par jour minimum).

-       10.000 euros d’investissement

-       gains (profit) : 0 euros

-       Chiffre d’affaire (CA) : moins de 9.000 euros

-       Nombre de prospects (particuliers qui voulaient investir) : 27 en 9 mois

-       Nombre de client (professionnels) : 4

2 ans plus tard, un peu frustré de cet échec mais après avoir suivi le Personnal MBA et d’autres formations business, j’ai décidé de remettre ce projet sur la table grâce à la méthodologie de la Lean Startup.

En résumé :

  1. J’avais mon idée.
  2. J’avais défini ma VISION : ‘’ aider les autres à faire des économie d’énergie ‘’. Très compliqué n’est-ce pas ? :)
  3. Je savais comment faire ! (c’est la suite ! mais c’est fait exprès pour vous tenir en haleine :p)

Résultat du projet ? (Les autres chiffres…)

-       3 heures de travail par semaine

-       50 euros d’investissement (un blog WordPress et un logo fait en sous-traitance ; 30 dollars pour 90 propositions, qui dit mieux ?) :)

-       Chiffre d’affaire (CA) : au final 5700 euros.

-       Nombre de prospects : 129 en quelques heures et en mode automatique.

-       Nombre de clients : 5 mais qui rapportent 100% du C.A.! Pareto, ça vous dit quelque chose ?

Bon, bon, je sens que vous êtes très chaud maintenant et c’est tant mieux car la suite est encore meilleure :)

Etape #3 : Lancer votre projet en mode Lean Startup

Maintenant, vous connaissez les deux premières étapes (je répète pour être bien sûr que vous ayez retenu !) :

  1. trouver une idée très simple, qui vous plait, dans laquelle vous aimeriez vous améliorer, peu importe ! Quelque chose que vous allez prendre plaisir à faire et où vous allez pouvoir consacrer un minimum de temps.
  2. Définir ce que vous voulez faire avec cette idée. Quelle valeur allez-vous apporter aux autres ?

Note : à ce stade, si vous êtes un peu perdu, je vous invite vivement à lire le livre sur le Business Model Nouvelle Génération qui vous permettra de savoir comment positionner votre idée afin que celle-ci se démarque de toutes les autres.

La prochaine étape que vous devrez accomplir est de créer votre produit ou votre service.

Je vois déjà votre tête avec un grand point d’interrogation… ‘’ Heu mais on a même pas de site Internet… et rien à vendre’’.

Ma réponse est : et ?

Si je crée un site Internet avec une seul phrase qui dit ‘’ entrez votre adresse email et recevez un livre sur comment faire de la bonne cuisine chinoise gratuitement’’. Si vous êtes intéressé par la cuisine chinoise mais que vous ne savez absolument pas comment préparer ce genre de plats, combien de chances il y a-t-il pour que vous entriez votre adresse e-mail ? Beaucoup, on est d’accord.

S’il vous plait, ne me parlez pas de la qualité du site, du design, etc.  ca ne sert strictement à rien au début.

Je ne dis pas, ça joue un rôle mais ça ne fait pas tout. Loin de là. D’ailleurs des études ont été faites à ce sujet.

Le contenu a plus d’impact que le design. Dans un premier temps, ce n’est pas nécessaire.

Note : j’ai présenté mon projet www.bizztuto.com sur un forum et un membre est venu me dire que je devais revoir mes compétences entrepreneuriales si c’était pour diffuser des pages aussi mal faites. A cela je lui ai répondu gentiment que c’est pour ça que la page avait reçu plus de 250 partages Facebook et qu’il y a avait déjà plus de 100 inscrits. Heureusement qu’il faisait du marketing hum hum… :s

Si le contenu vous intéresse, croyez-moi, vous entrerez votre adresse e-mail.

Tout ça pour vous dire que vous devez créer une simple page et proposer un service ou un produit gratuit à vos lecteurs ou bien très bon marché, par exemple à 1 euro pour notre livre de cuisine chinoise.

Ca vous permettra de voir tout de suite qui est prêt à payer ou non. C’est la technique qu’utilise Aweber.

Ok Jérémy, c’est bien mais si je n’ai aucune compétence technique comment est-ce que je développe mon site ? Réponse : sous-traiter !

Votre mission à ce stade est de créer ce qu’on appelle un MVP : Minimum Viable Product, soit en français : votre produit de viabilité minimum.

Il s’agit de créer un produit ou un service le plus basique possible mais qui peut se vendre quand même.

Si vous êtes suspicieux, je vais vous révéler comment je suis en train de développer mon nouveau projet. Peu importe ce que vous en pensez.

Ca fait moins d’un mois que la page est en ligne et il y a plus de 100 inscrits sur le projet. Et cette page m’a coûté… 20 dollars.

À cela, vous ajoutez le nom de domaine et l’hébergement. Le coût total du projet est de moins de 50 euros avec une base de plus de 100 personnes intéressées.

Un autre exemple. Prenons une référence presqu’aussi connue que mon projet (humour): Dropbox.

Savez-vous comment ce projet a vu le jour ? Je vous explique… son fondateur n’avait pas le temps et encore moins l’argent de créer le projet (même une toute petite partie du projet était impossible à développer).

Alors pour y arriver il a fait une vidéo en demandant aux gens s’ils étaient intéressés par son idée.

Grâce aux réponses des gens, il a réussi à trouver les fonds nécessaires et développer son projet qui vaut aujourd’hui quelques millions :)

Nous en venons naturellement à la suite de la méthode…

Etape #4: Validez votre idée !

Nous arrivons au moment le plus crucial que rencontrent tous les Entrepreneurs. Le moment de valider votre idée.

La majorité des Entrepreneurs et surtout les entrepreneurs débutants refusent cette étape et échouent.

Ils refusent de vendre un produit ou un service, restent dans le côté opérationnel (la technique) et ne font pas la transition avec le côté commercial et business.

Et dans le cas où ils échouent ils ne comprennent pas pourquoi, se démotivent et arrêtent l’aventure.

Surtout, ne faite pas ça ! L’échec de votre produit (ou même son succès) n’est que le début de votre aventure dans le monde du Lean Startup 

Que vous réussissez ou que échouez, votre objectif  sera de comprendre pourquoi !

C’est la partie la plus importante de votre projet ! Sans le savoir, vous êtes sur le point de réussir, alors n’abandonnez pas !

Si vous arrivez à gagner un seul client content, c’est que votre idée avait le mérite d’exister.

Théoriquement, si vous arrivez à convertir 3 à 5 % des personnes dans votre liste de prospect, votre produit a sûrement un avenir.

Je vous invite à passer à la prochaine partie de votre apprentissage Lean.

Etape #5: Apprenez de votre expérience

Vous avez maintenant testé et validé votre idée business.

Une des dernières étapes consiste à apprendre de votre expérience.

Pour cela, prenez en compte tous les éléments que vous donneront vos clients sur la qualité de votre produit.

Au mieux, demandez-leur directement à travers un sondage. C’est rapide et gratuit.

Une fois que vous avez récolté et analysé les données prenez des décisions quant à l’évolution de votre projet

. Ce qui est incroyable c’est que la majorité du travail à accomplir est réalisée par vos clients ! Donnez leur simplement ce qu’ils ont envie !

Le plus difficile dans cet exercice sera de comprendre les besoins réels et profonds de vos clients.

Etape #6: Just Do It (« Juste Fais-Le ») !

Vous avez maintenant largement assez d’informations pour commencer et réussir votre projet.

La seule chose que je vous conseille tout simplement, c’est de le faire, d’apprendre et d’améliorer sans cesse votre produit ou votre service.

Laissez-moi vous poser une dernière question, savez-vous pourquoi Google est toujours en mode Beta ?

Tout simplement parce que ça leur donne le privilège de pouvoir faire des erreurs.

Votre projet doit en être de même ! Soyez en version bêta en permanence.

Le secret des entreprises qui ont réussi comme Google, Groupon, Facebook, etc. c’est qu’elles ont compris ce que c’est en apprenant sans cesse, qu’on innove sans cesse et qu’on grandit sans cesse :)

Mot de la fin…

Pour avoir plus d’information sur ce genre de méthode et savoir comment développer un business, je vous invite à visiter mon blog www.roadtoentrepreneur.com.

Si vous avez un projet de créer un business, comment pourriez-vous utiliser les techniques du Lean Startup ?

Laissez-moi un commentaire pour me dire ce que vous pensez de cette méthode


30 Comments »

  1. Olivier@entreprendre 26 juillet 2012 at 17 h 15 min -

    Le Lean adapté aux start up est vraiment un bon modèle de travail !
    Malheureusement il a une mauvaise image auprès de bcp de créateurs, je suis heureux de voir Jérémy en parler si souvent !

    [Reply]

    Jeremy Goldyn@entreprendre Reply:

    Bonjour Olivier,

    Le Lean est le modèle du futur pour les créateurs d’entreprises, c’est l’un des piliers majeurs de la création d’entreprise à l’heure actuelle. Du moins, j’en suis convaincu étant donné que j’ai moi-même développé des business avec cette méthodologie et que ça a été un succès.

    Je suis étonné de voir que certains créateurs d’entreprise n’aiment pas cette méthodologie. Je pense qu’ils ne savent pas comment l’appliquer. C’est fort probable et ce n’est pas une critique. Car même si le livre présente la méthode relativement bien, il faut pas mal d’expérience pour réussir à l’appliquer. C’est sûrement là le principal défaut de la méthode. Ceci dit, on ne risque pas grand chose en l’appliquant, juste d’apprendre pour avancer dans son projet !

    Pour aller plus loin dans la réflexion car tu m’y pousses (et je t’en remercie) c’est que n’importe quelle méthode peut être dérivée et être utilisée un peu différemment, ce qui laisse imaginer que n’importe quel type de business peut également être dérivé. Ce qui laisse ENORMEMENT de place pour les créateurs d’entreprise et ce, peu importe le secteur. Tout est une question d’analyse et d’approche Je n’en dis pas plus car je compte en parler prochainement ;)

    Merci pour ton commentaire intéressant Olivier,
    Jérémy

    [Reply]

  2. Aurélien Amacker 26 juillet 2012 at 17 h 28 min -

    ENORME article de Jérémy, bravo !

    La lecture du Lean Statup a été pour moi une révélation.

    Une application simple: si tu veux vendre un nouveau service sur Internet, plutôt que de passer des mois à faire un site, fais juste une page et fais tout à la main derrière.

    Même si ça te prend plus de temps pour chaque commande, vu que tu n’as pas beaucoup d’utilisateurs ça ne va pas te prendre beaucoup de temps au total, et surtout ça va te permettre de tester ton offre et de savoir rapidement si oui ou non ça vaut la peine de passer des mois à développer un site pour automatiser ce service ;-)

    [Reply]

    Jeremy Goldyn@entreprendre Reply:

    Merci Aurélien :)

    Je pense que tu as bien résumé l’idée essentielle de la méthode.

    Je suis très excité à l’idée de continuer à développer cette méthode et toutes les autres sur lesquels je travaille de puis plus d’un an. De plus je participe officiellement à des évènements Lean tous les mois. Vous pouvez en trouvez dans votre ville également, faite la recherche !

    Je vous souhaite à tous un grand succès ;)

    [Reply]

  3. Thierry@webmarketing 26 juillet 2012 at 19 h 23 min -

    Salut Jérémy

    Excellent article. Une très bonne méthode à creuser.

    C’est un peu la méthode que je comptais utiliser pour mettre un produit en ligne (à quelques exceptions près tout de même).

    Acheter le nom de domaine, mettre en place une page de capture, bosser sur le projet et ensuite peaufiner le tout si le produit est en demande.
    Mais je ne connaissais pourtant pas cette méthode mis à part quelques articles moins étoffés que le tiens que j’ai pu trouver sur le sujet.

    Cette méthode mérite apparemment de s’y pencher beaucoup plus.

    Thierry

    [Reply]

  4. Geoffroy @ Deevenir Entrepreneur A Succes.com 27 juillet 2012 at 13 h 50 min -

    Bonjour Jérémy,

    Je suis en train de dévorer le livre Learn Start up. J’aurais dû le faire plutôt car cela m’aurait éviter sûrement de perdre de l’argent dans des projets qui n’ont jamais aboutis et pour lesquels j’ai mis pas mal d’argent.

    J’ai décidé donc d’appliquer cette méthode pour le prochain produit que je vais lancer.

    Nous aurons surement l’occasion d’en reparler.

    Je terminerai par dire simplement que ta vision du business m’a permis de voir les choses complètement différemment.

    Je conseille à tous ceux qui souhaitent lancer un produit ou un service de faire un tour sur ton blog (très fourni en bons conseils)

    A bientôt

    Geoffroy

    [Reply]

    Jeremy Goldyn@entreprendre Reply:

    Bonjour Geoffroy,

    Merci beaucoup pour ton commentaire. Ca fait vraiment plaisir :)

    C’est exactement ça. En utilisant cette méthodologie, on perd beaucoup moins d’argent et de temps surtout que si on ne l’utilise pas. Certes, ce n’est pas la seule technique du genre mais elle est vraiment efficace quand on sait l’appliquer.

    Au plaisir d’en reparler autour d’un cas d’étude peut-être ;)
    Du moins, je te le souhaite.
    Jérémy

    [Reply]

  5. rach (3dvisionfr) 28 juillet 2012 at 18 h 47 min -

    Le livre existe-il en français?

    [Reply]

    Jeremy Goldyn@entreprendre Reply:

    Bonjour Rach,

    Oui, le livre existe en français depuis peu.
    Comme je le dis dans l’article, tu peux lire la chronique sur le blog : http://www.roadtoentrepreneur.com/the-lean-startup-methodologie-creer-business-succes

    [Reply]

  6. Rach (3dvisionfr) 29 juillet 2012 at 22 h 54 min -

    Ok j’vais aller voir ça, merci

    [Reply]

  7. Helena 30 juillet 2012 at 11 h 18 min -

    Meri Jérémy pour ton article qui me redonne le moral.
    « J’étais un des personnages de ton article » ( tu es visionnaire!), tu sais celle ne vend pas son service ou produit qui se noie dans la technique et ne plonge pas dans le côté business… J’ai un bug sur mon blog et je n’étais pas encore démotivée, mais cela me parait une mer non pas à boire, mais à traverser.. sur un frêle esquif ! mais tu me remets les pendules à l’heure. Ce projet , je l’ai entamé pour en faire un business, pour me rendre heureuse et aider les autres à le devenir!
    Donc je continue le vent favorable revient déjà!
    merci Jérémy
    Héléna

    [Reply]

  8. MarieEve@webmaster débutant 30 juillet 2012 at 23 h 15 min -

    bonjour Jérémy (et Aurélien),
    Ton article est super intéressant. Ce n’est pas la première fois que je lis un de tes articles sur cette méthode, mais cette fois, j’ai mieux compris.

    Super l’anecdote sur le créateur de Dropbox, comme quoi, même le manque d’argent peut être résolu avec de la créativité (et en sortant des sentiers battus, ne pas se résigner!)

    Merci pour ce super article!

    [Reply]

  9. Ludovic @Planning en ligne 31 juillet 2012 at 10 h 07 min -

    Bonjour Jérémy,

    Merci pour ce post très instructif. Cela me donne bien envie de lire le livre. Nottamment pour la partie test validation de l’idée où je souhaiterais avoir plus de détail.

    Cela m’a donné envie de suivre ton blog.
    J’aime beaucoup par ailleurs ta conclusion sur l’innovation et le droit à l’erreur. Il n’y a que comme cela qu’on peut innover et gagner.

    Ludovic

    [Reply]

  10. Alexis@formation webmaster 31 juillet 2012 at 10 h 13 min -

    Bonjour Jeremy
    Venant de l’informatique, je ne peux que valider cette approche inspirée des méthodes extrême programming et scrum.
    Et pour répondre à Olivier, je pense que si cette méthode à une mauvaise réputation (en France) c’est parce qu’elle laisse une place à l’incertitude et on en revient à la peur de se lancer. Le business plan qui trace la route étape par étape vers le succès et ne laissant aucune place à l’adaptation à toutes les chances de conduire à l’échec. Mais paradoxalement, il rassure un grand nombre.

    Je pourrais en écrire des pages la dessus, je vais m’arrêter ici…

    [Reply]

    Jeremy Goldyn@entreprendre Reply:

    Bonsoir Alexis,

    En effet, la méthodologie Lean Startup s’inspire du monde Agile de l’informatique et de la Méthode Lean de chez Toyota (à l’origine).

    Pour certains qui se posent la question. La méthodologie Lean est principalement dédiée à tout ceux qui veulent créer un business sur Internet MAIS PAS SEULEMENT. Cette méthodologie, comme toutes les autres peut être déclinée pour répondre au monde offline.

    Par contre, je peux garantir que quand tu maitrises vraiment bien la méthode, tu peux définir les résultats de réussite ou d’échec très rapidement d’un projet. Mais je dois avouer que seule, cette méthode ne permet pas de répondre à ce que je viens de dire. C’est dans ce but que je suis en train de travailler sur une méthode depuis plus d’un an et je compte bien la faire valider :)

    Pour finir, je suis sur d’une chose. dans 10 ans et même peut-être avant, on ne parlera plus de Business plan mais de plan Lean :)

    Jérémy,

    [Reply]

    A.K. www.exam-pm.com Reply:

    Bonjour Jeremy,

    Le « Lean » est une méthodologie d’élimination afin d’augmenter efficacité et performance.
    Il est orienté «Opération».

    Les méthodes agiles (type scrum et xprogramming) se rapproche plus du monde projet ( type: « rolling wave planning ») que du Lean.

    Ces distinctions sont importantes car :
    - Projet : unique avec un début et une fin, orienté produit/service
    - Operationnel : répétition, a une continuité, orienté processus

    Comme son nom l’indique « lean startup »: il s’agit d’utiliser une méthode « lean » lors du lancement (startup) d’un produit ou service et vérifier que celui-ci rencontrera un public.
    On avance à petit pas dans une démarche d’amélioration continue (c’est l’idée).

    Le concept est génial dans le sens où il permet de démarrer et rapidement au lieu de se poser cent milles questions et tourner en rond.

    Mais dès lors que l’activité est validée et est lancée, je pense que cette technique trouve ses limites pour se développer et rendre le business pérenne et efficace.

    Il faudra en passer ensuite par une vraie planification de son business (type projet) puis, entrant dans la phase opérationnelle, faire du Lean management (ou excellence operationnelle).

    Bonjour Alexis,

    Je souhaitais répondre au point suivant:
    « je pense que si cette méthode à une mauvaise réputation (en France) c’est parce qu’elle laisse une place à l’incertitude »

    L’incertitude est la seule donnée « certaine » d’un projet. C’est état de fait est accepté et intégré partout, et ce même en France qui est très fertile en idées sur le sujet.

    [Reply]

    Jeremy Goldyn@entreprendre Reply:

    C’est vrai que The Lean Startup ne développe pas très bien la phase de projet et plus précisément la phase de développement après la validation.

    Cependant, je suis convaincu que même en phase de développement, il est impératif de continuer à adopter l’attitude Lean (comme tu le mentionnes à travers le Lean Managmenrt). Si tu développes une nouvelle fonctionnalité, il est impératif de la valider à travers le segment client et une analyse des datas. On peut réaliser cela avec Kanban. J’explique cette méthodologie dans cet article : http://www.roadtoentrepreneur.com/kanban-methodologie-organiser-developper-et-reussir-projets

    Jérémy,

  11. Julien 9 août 2012 at 21 h 21 min -

    Bonjour Jeremy,

    J’en suis à mon premier projet d’entrepreneur, et c’est vrai qu’il y a un moment si le projet se porte bien, si l’audience répond à ce qu’on donne, alors nous sommes un peu dans l’obligation de sortir un produit.

    Alors c’est le moment pour apporter quelque chose de complet, qui répondent aux attentes de son audience, et leur permettent d’avoir d’avoir un plus très significatif dans leur vie.

    Sauf que le passage à l’acte n’est pas facile.

    Je comprends que beaucoup d’entrepreneurs reste bloqués à cette étape.

    Merci pour l’article, c’était intéressant. ;)

    [Reply]

    Jeremy Goldyn@entreprendre Reply:

    Bonjour Julien,

    Tout d’abord félicitation pour ton premier projet d’entrepreneur. J’espère que tu arriveras à le mener à bon terme.

    Je ne pense pas que tu sois OBLIGE de donner un produit quand tout va bien. C’est une décision avec laquelle il faut être à l’aise et par dessus tout. Un produit est quelque chose qui se construit étape par étape et qui demande un PLAN sur le court, moyen et long terme avec des possibilités de changement.

    Si beaucoup d’entrepreneurs sont bloqués au stade de la création c’est que même s’ils savent ce que veulent leur client, soit :

    1. Ils ne savent pas comment développer et commercialiser leur produit.
    2. Même s’ils connaissent les attentes de leur public, ils ne savent pas comment créer leur produit.

    Entreprendre est davantage une méthode dans laquelle il faut penser à toutes sortes de paramètres et les mettre en pratique étape par étape. Comme le dit le proverbe :  »les bonnes actions , au bon moment ».

    Bonne continuation,
    Jérémy

    [Reply]

    Julien Reply:

    Dans mon cas j’ai très envie de développer mon produit. Puis je pense qu’on ne peut pas travailler éternellement gratuitement. Il faut qu’il y est échange de valeur à un moment.

    Mais effectivement c’est un gros challenge, car on peut se tromper et proposer un produit qui ne correspond pas à l’audience que l’on a acquise avec le temps.

    Moi je pense qu’un entrepreneur DOIT monétiser à un moment, cela permet de faire passer son projet au niveau supérieur. Si on ne fait rien, on stagne, et c’est ensuite la régression et on peux se retrouver à arrêter ce que l’on fait parce justement on a pas monétisé.

    Un entrepreneur cherche bien souvent la liberté avant tout. Gagner de l’argent, c’est gagner de la liberté.

    Merci, ton commentaire est intéressant en tout cas. ;)

    A bientôt,
    Julien.

    [Reply]

  12. Anthony@Seovavavoom 7 octobre 2012 at 13 h 28 min -

    Super article. Je suis moi meme entrain de bosser sur un projet avec le premier MVP qui devrait voir le jour durant la premiere semaine de Novembre. Je redoute forcement la validation (ou non) de l’idee mais c’est une experience plutot interessante. Croisons les doigts!

    [Reply]

  13. Elvic@Agence de voyage en Tunisie 10 octobre 2012 at 9 h 39 min -

    Justement j’ai fait tout de suite la meme comme Alexis, ça ressemble vaguement à l’approche Scrum (extreme performence).
    Le but étant : être lancé à fond sur le projet, diviser les étapes (livrables) selon les moyens desquels nous disposant, continuer à l’amélioration petit à petit et surtout l’esprit « Just Do It ».

    Merci pour cet article, parce que perso j’ai commencé avec les méthodes scrum il y a quelques et donne déjà ses fruits, alors pourquoi ne appliquer ceci au niveau de mes e-business :)

    [Reply]

  14. JN 24 octobre 2012 at 16 h 40 min -

    Je n’ai pas compris ce que « lean startup » voulais dire suite à la lecture de cette article. Ca veut dire quoi ?

    [Reply]

    Geoffroy Reply:

    Cela veut dire startup maigre

    [Reply]

    Jeremy Goldyn@entreprendre Reply:

    Lean Startup c’est seulement le nom d’un concept repris par l’auteur : Eric Ries. Il applique le mécanisme Lean utilisé chez Toyota aux startups. Tout simplement ;)

    Jeremy

    [Reply]

  15. Julia blog ostéopathie 25 décembre 2012 at 15 h 59 min -

    C’est bien beau la lean startup mais ca ne fonctionne pas pour tout. C’est effectivement une possibilité pour un certain type d’entrepreneurs selon moi, mais cela ne s’applique pas à n’importe qui ou n’importe quoi. L’approche que tu as suivie pour ta deuxième entreprise est effectivement plus viable, mais l’apport chiffré n’est pas encore suffisant pour en vivre. D’ailleurs, fonctionne t’elle encore ? Ce serait intéréssant de savoir comment tu déploie une fois que tu as senti le potentiel d’une idée !
    Dernier article de Julia blog ostéopathie…Blessures : Utiliser le chaud ou le froid ?

    [Reply]

  16. Fabrice 30 décembre 2012 at 21 h 24 min -

    Bonjour et merci pour cet article très intéressant.

    Personnellement je pense que le lean start up est possible aussi pour la création d’entreprise physique et d’ailleurs j’ai utilisé cette technique qui lui ressemble beaucoup au début de ma création d’entreprise en Asie ou je vis depuis plusieurs années en utilisant trois stands dans les trois parties principales de Jakarta nord est et sud dans lesquels je proposait régulièrement des produits différents et des présentations différentes pour voir à moindre coût ce qui marcherait ou pas.

    Pour un coût dérisoire j’ai pu non seulement trouver le choix de marque idéal pour mes produits mais également les goûts que les clients aimaient ou pas mais j’ai également pu faire connaître mes produits pour un investissement de depart de moins de 1500E.

    si vous êtes intéressé par l’Asie est les investissement j’ai crée un ebook gratuit que vous pouvez télécharger sur ma page squeeze.

    [Reply]

  17. Jice 27 mai 2013 at 14 h 08 min -

    Merci, en lisant ton article j’ai eu envie de me lancer. Je me suis donné 30 jours, et j’en suis déjà à 7. Que ça passe vite !
    Dernier article de Jice…30DSTART – Day 4 – Startup Name

    [Reply]

  18. karim 19 juillet 2014 at 21 h 05 min -

    Bonsoir,

    Depuis Janvier 2014, j’ai approché des développeurs pour qu’ils me mettent en ligne une plateforme qui permet de mettre en relation des personnes pour faire du sport. Ces personnes m’ont di qu’ils travailler avec la méthode lean, je suis moi même convaincu de cette méthode. Je leur ai donné un cahier des charges assez clair, prendre ce qui existe et le simplifier (ergonomie, fonctionnalité, simplicité de mise en relation… . L’idée étant de développer dans un 1er temps cette plateforme dans la région Rhône Alpes avec des fonctionnalités simple sans publicités, voir si cela fonctionne et ensuite monter en puissance. Mon budget étant serrer, ils ont accepté de se lancer dans l’aventure avec moi. Début avril la version bêta était en ligne avec de gros bugs, impossible de continuer avec cette technologie. Il a fallut réfléchir à une autre technologie compatible avec plus de navigateur, ils ont travaillé dessus jusqu’à la semaine dernière, le site est en ligne cela fonctionne bien, mais il me réclame 3 fois le budget initial ils se cachent derrière cette méthode lean. Moi je dirais qu’ils ont mal jugé le travail à accomplir au départ, ils se sont plantés et me le font payer en invoquant cette méthode lean.
    Quand pensez-vous ?

    Cordialement,

    [Reply]

  19. elsa 3 septembre 2014 at 15 h 25 min -

    Bonjour,
    Très bon article.
    Cependant je me demande du coup quels sont les liens entre lean startup et business plan?
    Faut-il jeter ce dernier aux oubliettes ou l’adapter?

    Merci bcp,
    Elsa

    [Reply]

Leave A Response »

CommentLuv badge

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.