INTERVIEW DE PAT, COFONDATEUR DE LA PLATE-FORME D’AFFILIATION ELDOLINK.COM

Bonjour, est-ce que tu peux nous raconter ton parcours ? Comment tu as créé ton entreprise sur le web ?

Bonjour et tout d’abord merci pour cette interview !

Alors, pour faire bref, j’ai démarré dans le web il y a plus de 15 ans maintenant. A l’époque, il n’y avait pas de réseaux sociaux et GG n’en était qu’à ses balbutiements…

J’ai monté ma première boite durant mon stage en école de commerce en 2000-2001, j’avais 27 ans puis j’ai enchainé les aventures entrepreneuriales, certaines ont bien réussi, d’autres moins !

Après un moteur de recherche « humain » (tu poses ta question et un conseiller fait la recherche pour toi) et une régie publicitaire on line, j’ai touché à la web agency. Hosting, webdesign, e-marketing, nous faisions un peu de tout.

Au sein de cette société, nous avons lancé, avec mes associés, une plate-forme d’affiliation adulte/dating : F5BIZ! Ce programme s’est rapidement hissé dans le top 3 des régies adultes en France et nous l’avons cédé en 2007.

Ensuite, nous avons, avec mon associé Fab, lancé la plate-forme d’affiliation GORACASH, spécialisée dans la voyance. Le biz de la voyance est assez similaire au final à celui du charme, sauf qu’il touche avant tout des femmes, mais les comportements d’achat « impulsifs » restent les mêmes.

Nous avons cédé ce programme au groupe Wengo (My Best Pro) et sommes restés en place en tant que Directeurs Affiliation durant 3 ans. Aussi, nous avons pu faire évoluer cette plate-forme pour en faire une affiliation multi thématiques (astro, juridique, psychologie, devis travaux, enseignement…).

Puis nous avons décidé de tenter une nouvelle aventure. De là est né le programme d’affiliation Eldolink, https://www.eldolink.com , spécialisé dans la minceur.

 

Aujourd’hui quels sont tes objectifs au niveau business ?

Eldolink est une plate-forme internationale qui propose des solutions monétisantes originales pour les éditeurs/webmasters, le tout en 6 langues.

L’objectif initial: proposer des offres en affiliation qui puissent convertir n’importe quel type de trafic, homme ou femme, peu importe la provenance du visiteur.

Le marché de la minceur touche vraiment tout le monde. Sur les douze derniers mois de l’année, plus de la moitié des Français ont suivi un régime. De ce fait, la plupart des emailers par exemple, réussissent à faire des gains avec nous, même avec des bases sans aucun rapport avec la minceur.

Le pari est donc gagné pour nous à ce niveau-là.

Notre objectif principal pour les mois à venir est de lancer des nouveautés, afin de permettre à nos partenaires affiliés de gagner encore plus.

Nous proposons actuellement à notre réseau de commercialiser des produits bien-être et des services minceur (auto coaching) et ça fonctionne très bien. Nous allons donc poursuivre dans cette direction en sortant de nouvelles offres, avec une politique de reversements toujours aussi confortable.

Tout va très vite dans notre secteur, tout est de plus en plus compliqué, alors il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers et s’efforcer d’innover le plus possible et le plus vite possible.

 

Si tu avais un conseil à donner à quelqu’un qui veut lancer son business aujourd’hui, qu’est-ce que ce serait ?

Avec le recul, je pense qu’il y a 4 facteurs clés de succès quand on lance un projet. Premièrement, c’est évident, il faut de la passion car c’est le moteur pour se donner à fond, ne pas compter son temps et pouvoir sacrifier ses jours et ses nuits ! Ensuite, il y a la direction que l’on prend.

C’est un point important. Parfois et même souvent, on peut bosser sans relâche sur un biz mais pas forcément dans le bon sens. Aussi, il est important d’observer le marché avant tout démarrage, en particulier les acteurs US qui ont pratiquement tout le temps une longueur d’avance sur les français.

Cela permet de se rendre compte très vite vers quel type de business il faut aller. Dois-je vendre des produits ? Quels types de produits ? Quels offres ? Quels discours ? Troisième point et là c’est pour moi quelque chose de vital : s’avoir s’entourer, éviter de partir seul, trouver de bons associés.

L’association permet de se remettre en cause et engendre l’émulation. Certes, il y a souvent des débats houleux entre associés, mais c’est ce qui fait au final avancer le schmilblick. Et puis, sans associé pour tenir les rênes d’une société, comment partir en vacances ? 😉

Le dernier point, personne n’a la main dessus, il s’agit du facteur chance et il est essentiel pour réussir. Aussi, je vous souhaite à toutes et à tous d’en avoir. Cela peut-être une rencontre avec un nouveau partenaire dans un event webmaster ou pourquoi pas, une nouvelle opportunité dénichée sur le forum WED. 😉