La mort du référencement ?

Recevez tout de suite votre accès à la formation "Lancez un business à 2ke par mois en 4h par semaine"

lancer un business à 2ke par mois2

Est-ce que le référencement est mort ? J’ai rencontré 2 experts qui me disent que oui…

 

Je parlais la semaine dernière avec Laurent, le blogueur du blog Apprendre la Photo.

Avec un simple blog sur la photo il a développé un véritable business qui réalise des centaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires par an et qui lui permet de travailler depuis n’importe où (il rentrait juste d’un voyage en Thaïlande et aux Philippines).

Son blog reçoit un trafic très important (plusieurs milliers de visites par jour) et entièrement dû au trafic naturel (c’est à dire le trafic venant des moteurs de recherche,  dont 95% vient de Google en France).

On peut donc estimer qu’il sait de quoi il parle quand il parle de référencement, c’est à dire la discipline qui consiste précisément à générer du trafic depuis les moteurs de recherche.

Je précise que Laurent ne passe pas ses journées sur Twitter à commenter les dernières déclarations de Matt Cuts. Non, Laurent publie juste régulièrement du contenu de qualité en appliquant les « best practices »  comme optimiser les titres de ses articles et faire des liens entre ses articles.

Au cours de la discussion il a lâché « de toutes façons le référencement ça va disparaitre »

Devant mon étonnement il a expliqué:

 » Google devient de plus en plus intelligent, donc il va favoriser de plus en plus les pages qui ont du bon contenu.

Du coup il sera difficile aux référenceurs de se faire payer juste pour expliquer qu’il faut faire du bon contenu.  »

Alors bien entendu il y aura toujours du travail pour conseiller les entreprises pour optimiser leurs sites et les guider dans leur stratégie.

Mais la partie « création de contenu et de liens en masse » va se réduire comme peau de chagrin.

Sans compter que les référenceurs ne sont souvent pas les plus doués pour rédiger du contenu de qualité…

la mort du référencement

Cette discussion m’a rappelé une autre que j’ai eue avec un des meilleurs consultants en référencement de France.

Lors d’un dîner il me parlait de sites web qu’il avait développés, et je lui ai dit « mais pourquoi tu t’emmerdes à faire d’autres projets vu que ton business de référencement marche très bien ? » (il se fait plus de 5000 euros par mois sans trop se fatiguer).

Et à ma grande surprise il m’a répondu « le business du référencement ça va pas durer ».

J’étais tellement estomaqué que je n’ai pas insisté pour qu’il développe son raisonnement mais je me souviens très bien de ce moment.

 

On annonce la mort du référencement depuis des années et clairement il y aura toujours besoin de spécialistes, par contre le métier va évoluer rapidement et il va falloir que certains se mettent à écrire du contenu de qualité… …souhaitons-leur bon courage ! :-)

 

Est-ce que vous pensez que le référencement va mourir ? Comment vous voyez l’évolution de ce métier ?

Click Here to Leave a Comment Below 17 comments
Gregory Lagrange - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Mort du référencement peut-être pas encore mais réussite uniquement pour ceux qui font passer l’expérience utilisateur et le contenu de très haute qualité en priorités absolues sur leurs blogs ou sites, çà oui, très certainement. Et beaucoup plus tôt que la plupart ne pense !

[Reply]

Reply
Antoine de Lama Fâché - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Je pense personnellement que le référencement existera toujours, mais différemment.

Google est un robot. Certe, de plus en plus intelligent mais un robot qui réagit à des critères précis. Pour lui, un article de qualité répond à une multitude de critères et ce sont ces critères que devront identifier les experts en SEO pour travailler sur le référencement.

En revanche, je ne crois plus trop en la fiabilité du référencement traditionnel (annuaires, communiqués de presse, backlinks dans les commentaires, etc).

[Reply]

Reply
Ismael Leconte - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Je pense en effet que le référencement tendra à prendre de moins en moins d’importance au profit du contenu de qualité.

Retenir un internaute grâce au contenu a plus d’importance que de générer un nombre élevé de visites non qualifiées. De plus en plus de webmasters prennent conscience de ceci et pour les autres Google les y aidera en pénalisant leur site.

[Reply]

Reply
Guillaume - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Bizarre cette façon de tourner les choses…

De fait, les référenceurs ne sont pas nécessairement de bons rédacteurs, puisqu’ils sont… référenceurs. Les référenceurs ont tous accueilli les plate-formes textmaster, textbroker & co comme des messis en puissance tant ça allait leur permettre de trouver rapidement du contenu rédactionnel sous payé et de qualité acceptable, tout en étant capable d’évaluer leurs besoins (densité de mots clés, diversité lexicale, sémantique travaillée et précise etc…). Inversement, les bons rédacteurs (ceux qui en vivent) ne connaissent pas nécessairement les techniques du référencement : avoir un code valide, maîtriser la hiérarchie des éléments, savoir analyser une courbe de trafic, détecter les niches, dresser un audit concurrentiel…

Donc, comme d’habitude j’ai envie de dire, chacun son métier.

Bien sûr, certains maîtrisent un peu tout ça en même temps. Mais ces gens là ne travaillent généralement pas en entreprise : ils sont à leur compte et ont pris le temps de creuser chaque discipline pour devenir à la fois un peu plus autonome et crédible dans leur business.

Pour finir, si le référencement était sur le point de mourir, Google ne serait pas en train de bouleverser les règles de son algorithme : quand on maîtrise son sujet, on a plutôt tendance à resserrer quelques boulons par ci par là, plutôt que de tout remettre à plat et agir en profondeur.

Pour toutes ces raisons, je pense que Google n’est pas encore assez mature pour faire en sorte que le SEO n’ait aucune influence sur le classement produit par l’algorithme. Et je pense qu’il ne le sera pas pour deux raisons : premièrement, Google cherche de plus en plus a donné la priorité au contenu lié à son réseau social (qui ne décolle pas). Or le SMO est un ensemble de techniques encore plus floues que celle du SEO.

Deuxièmement, et surtout, je pense que le référencement sera mort le jour où Google saura interprété un texte dénué de balises de langage de programmation Web, le jour où Google saura reconnaître la « force » d’un titre, d’un chapeau, d’un sous titre uniquement en fonction de la syntaxe et du contexte sémantique de l’article. Aujourd’hui, faites n’importe quoi avec vos H1, H2 etc…, vos balises title ou la validité de votre code, et vous verrez si oui ou non le référenceur SEO ne sert vraiment plus à rien. lol ;)

[Reply]

Reply
richard@palettes solderie - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Ne pas oublier que c’est un article publié un 1er avril ! Evidemment que le référencement a encore de beaux jours devant lui ! Sans compter que faire du référencement n’est pas synonyme de création de contenu (de qualité ou pas) : est-ce que l’on demande aussi à son boulanger de faire pousser son blé ? De moudre sa farine ? Chacun son boulot. Richard

[Reply]

Reply
Raymond - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Bonjour,

Le référencement est loin d’être mort, par contre il est clair qu’il est en perpétuelle mutation et qu’il sera en effet de plus en plus orienté vers la rédaction de contenus de qualité.
C’est comme tout, il faut nuancer et ne pas faire de généralités à partir d’exceptions.

[Reply]

Romain Reply:

C’est sûr qu’il faut nuancer, mais on associe souvent le référencement à des techniques matérielles visant a promouvoir du contenu dans la qualité n’est pas toujours au rendez-vous.
Grâce à l’évolution des moteurs de recherche, ce genre de techniques (SEO) va peu à peu laisser place à une réelle qualité d’écriture.

[Reply]

Reply
Raymond - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Bonjour Romain,

Le SEO ne se borne pas aux techniques archaïques (c’est un jugement personnel) dont vous faites allusion.
D’ailleurs, je n’ai moi-même jamais utilisé ces techniques « robotisées » largement utilisées dans les stratégies black hat et grey hat (dans une moindre mesure).

[Reply]

Reply
stéphane@avenir serein - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

De mon point de vue, le référencement ne disparaîtra pas pour autant, il existera toujours ! SI google devient de plus en plus intélligents, les référenceurs trouveront eux aussi de nouvelles astuces.
On a bien été nombreux à penser qu’avec les dernières mises à jours de penguin, le référencement aurait disparu, mais il n’en est encore rien.
M. Aurélien marque cependant un point sur un fait, un bon nombre de référenceurs se voient mal entrain de générer du contenu de qualité eux-même.

[Reply]

Reply
Sylvain - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Rhôôô ! Il est mort encore une fois et là non plus, je n’ai pas reçu de faire part. Décidément, le SEO n’a aucune considération pour les référenceurs.

[Reply]

Reply
Lelo Tokwaulu - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Je pense que le référencement sera toujours là tant que les règles de base de pertinence de seront respectées et qu’il y aura de l’activité sur le lien référencé d’où l’importance des contenus de qualités qui seront toujours bien positionnés car pertinentes.

[Reply]

Reply
Ahmed B.@Revenus en ligne - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Moi ce que je dis c’est si google devient de plus en plus intelligent, les référenceurs le seront aussi. Ce qui va changer en faite c’est avoir un web de meilleur qualité de contenu…heureusement pour nous !!

[Reply]

Reply
David Michon - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

La mort du référencement. Pourquoi ? Car il y a de plus en plus de référenceurs, de plus en plus de CMS et solution e-commerce intègre les optimisations de base du référencement. Donc sur un marché de plus en plus concurrentiel avec une valeur de prestation de moins en moins élevée, il ne va plus rester grand chose à faire au référenceur. Quant au linking, celui-ci va effectivement dépendre d’un contenu de qualité et de véritables stratégies webmarketing sociales. Que va-t-il rester au référenceur ? La stratégie de mots-clef…Waouh. Le SEO est mort dans le sens ou le marché devient stérile.

[Reply]

David Michon Reply:

Ceci sans compter la concurrence off-shore ! Il faut quitter le navire ! :)

[Reply]

Reply
laurence@formation webmarketing - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

le SEO n’a pas disparu il évolue, il y a tellement de notions à maîtriser dans ce domaine que les experts préfèrent se spécialiser. Quoiqu’il en soit l’évolution vers la reconnaissance du contenu est très positive à mon sens!

[Reply]

Reply
Quentin - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Je vois que les articles sur la mort du référencement font toujours autant réagir ;)

Mon sentiment sur la chose c’est que malgré l’évolution des technologies nous avons encore pas mal de temps devant nous avant qu’un algo soit capable de déterminer la (vrai) qualité d’un texte sans une intervention humaine.

Ensuite le ref n’est pas mort mais évolue vers d’autres aspects : optimisation technique, rédaction de contenu, réseaux sociaux.

Bref votre ami n’a probablement pas de soucis à se faire tant qu’il évolue lui aussi :)

[Reply]

Reply
Geoffrey - BonneGueule.fr - 1 avril 2013 at 11 h 42 min

Je suis tout à fait d’accord avec Laurent, et je fais le même constat : en écrivant du contenu de qualité le blog monte de plus en plus haut dans les résultats de recherche… et encore plus haut à chaque MAJ de Google.

Après c’est vrai que les backlinks jouent toujours beaucoup, mais quand je vois qu’un simple article sur le tatouage sur mon blog (alors que je n’en parle jamais) a fini en top 3 de Google sur plusieurs requêtes à fort trafic, là je pige l’intérêt d’écrire THE BIG ARTICLE sur un mot qu’on souhaite travailler.

[Reply]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.