Devenir Copywriter pour gagner votre vie sur Internet


Vous voulez gagner votre vie sur internet, mais vous ne savez pas comment faire, ni par où commencer ?
Et si vous deveniez copywriter ?

Vu l’augmentation incessante du nombre de sites internet qui sont créés chaque année par des entreprises, s’il y’a un métier qui est peu concurrentiel et très bien rémunéré, c’est bien celui de copywriter.

Laissez moi vous faire rêver quelques secondes :

fwed

Le métier de copywriter est certainement celui qui vous offre la plus grande liberté, tout en étant l’un des métiers les mieux payés du monde.

Vous pouvez vous réveiller quand vous voulez, travailler où vous voulez et les seuls outils dont vous avez besoin pour travailler sont : un ordinateur, et une connexion internet.

 

Mais qu’est-ce qu’un copywriter ?

Comme le dirait John H. Barker, un copywriter c’est :

« Un expert en commerce, une autorité en marketing, un spécialiste dans l’art de la publicité »

Ou pour reprendre une définition de mon confrère Cédric Vimeux, c’est :

« L’art d’utiliser les mots pour pousser  votre lecteur à effectuer une action précise »

 

Comme par exemple :

  • Lire vos articles
  • Partager vos articles
  • S’abonner à votre newsletter
  • Lire vos e-mails
  • Acheter vos produits
  • Acheter les produits que vous recommandez

On peut également utiliser le copywriting pour se démarquer de (ou détruire) la concurrence, et les exemples sont infinis…

 

Des milliers de clients potentiels pour les copywriters de demain

Le copywriting est indispensable dès l’instant où l’on démarre un business sur internet. Donc chaque blogueur, chaque webentrepreneur, ou tout autre personne qui a quelque chose à vendre sur internet (produits ou services), est un client potentiel pour le copywriter.

D’ailleurs, de nombreux blogueurs et webmarketers préfèrent sous-traiter l’écriture de leurs pages de vente aux copywriters, et ils payent cher pour cela, croyez-moi.

La page de vente la moins chère que j’ai rédigée m’a rapportée 300 euros (pour un ebook d’une cinquantaine de pages).

Vous me direz 300 euros c’est pas beaucoup, mais pour cinq heures de boulot, qu’en dites-vous ? (Et ce que ma cliente avait l’habitude de gagner en 3 mois, elle l’a gagné en une semaine, après avoir rédigé sa page de vente).

Pour les sous-doués en mathématique, cela correspond à 60 euros de l’heure !

 

Gagnez votre vie sur internet, devenez copywriter

Comme je vous l’ai dit plus haut, le métier de copywriter est certainement celui qui vous offre la plus grande liberté, tout en étant l’un des métiers les mieux payés du monde. Et si cela ne vous suffit pas pour vous motiver à devenir copywriter, je vous répéterai que c’est un métier peu concurrentiel.

Et pour aller beaucoup plus loin, apprendre à devenir copywriter et vous initier gratuitement à ce beau métier, cliquez ici.

 

Maintenant dites-moi :

Si vous aviez la chance de devenir un jour copywriter, de pouvoir travailler quand vous le voulez et où vous voulez (tout en étant bien payé), que feriez-vous ?

Dites-le moi en laissant un commentaire ci-dessous.

 



Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire ou laisser un trackback à cette adresse.

  • Jean Louis
    4 décembre 2013

    Le concept reste encore méconnu je suppose. Il faut le développer un peu plus pour bien comprendre l’enjeu non ?
    Dernier article de Jean Louis…Les avantages d’écrire des brèves sur un blog

    [Reply]

    Mohammed Reply:

    Salut Jean Louis,
    ¨
    C’est vrai que peu de gens (d’entreprises, de blogueurs, de webmasters) savent ce qu’est le copywriting, mais ça, voyez-vous c’est un plus…
    ¨
    Parce que imaginez-vous qu’un copywriter, les contacte, et leur raconte qu’il peut multiplier par 3, 10 ou même 100, leur chiffre d’affaires en réécrivant leurs argumentaires de vente, ou leurs e-mails de sensibilisation et de relances…
    ¨
    Vous comprenez où je veux en venir, qui refuserait ?
    ¨
    Par exemple la personne à qui j’ai écrit la page de vente pour 300 euros, elle avait demandé dans le forum d’Aurélien un avis sur sa page ou elle vendait son ebook…
    ¨
    Je lui ai envoyé une partie du cours vers lequel je renvoie à la fin de l’article, pour l’aider à améliorer sa page gratuitement…
    ¨
    Puis elle m’a répondu que finalement, elle préférait sous-traiter la tâche à quelqu’un de compétent pour cela…
    ¨
    Je lui ai demandé son budget, le délai…
    Et elle m’a répondu 1 semaine pour le délai, 95 euros pour le budget…
    ¨
    Je lui ai fait comprendre que généralement, je ne bosse pas pour moins de 1200 euros la page de vente, mais étant donné que son ebook faisait à peine une cinquantaine de pages, j’acceptais de refaire son argumentaire de vente pour 300 euros.
    ¨
    Je lui ai envoyé quelques exemples de pages de vente réalisée antérieurement, et elle a accepté directement (sans négocier) !
    ¨
    Elle a bien fait puisque en une semaine elle a vendu ce qu’elle avait l’habitude de vendre en 3 mois et en vendant son ebook 4 fois plus cher !!!
    ¨
    Elle s’est même excusée de m’avoir proposé aussi peu (= 95 euros) ;)
    ¨
    Amicalement,
    Mohammed
    Dernier article de Mohammed…Voici pourquoi vos clients potentiels n’achètent pas sur VOTRE site (suite et fin)

    [Reply]


  • Michael
    6 décembre 2013

    Bonjour,

    Si j’étais un copywriter propère, c’est sur que je voyagerai autour du monde et que je continuerais à étudier le développement personnel en participant à des séminaires, formations, masterminds.
    Dernier article de Michael…Changez sa vie avec l’auto-hypnose ? (1er partie)

    [Reply]


  • madeleine
    11 décembre 2013

    bonjour,
    malheureusement,ne s’improvise pas copywriter qui veut !
    je pense que c’est une véritable profession, n’est ce pas ?
    Dernier article de madeleine…6 astuces pour une meilleure organisation de votre journée

    [Reply]


  • Chadi El Mamoun
    14 décembre 2013

    Salut Mohammed,

    Merci tout d’abord pour ton article, et pour nous avoir fait part de ton expérience en copywriting, mais j’ai quand même une petite critique à te faire.

    Tu parles du copywriting en fait, comme s’il était d’une facilité extrême. Tu abordes le sujet comme si c’était à la portée de tout le monde de devenir copywriter dès aujourd’hui et d’engranger des milliers d’euros avec.

    Sauf que ce n’est vraiment le cas en réalité. Le copywriting n’est pas donné à tout le monde. Ça demande des compétences particulières, ainsi que de longues formations pour l’apprentissage.

    Ce n’est pas si facile d’écrire des textes qui vendent.

    Cordialement,

    Chadi

    [Reply]

    Mohammed Reply:

    Salut Chadi,

    Merci pour votre commentaire.

    Le but de cet article, était de faire découvrir une activité que peu de gens connaissent encore, et de les motiver à s’y initier.
    ¨
    Par exemple, de plus en plus de personnes veulent devenir rédacteur, mais peu pensent à devenir rédacteur publicitaire (copywriter), tout
    simplement parce qu’ils ne savent pas ce que c’est, et que c’est bien plus rémunérateur.
    ¨
    Après biensûr c’est comme pour tout autre métier, il faut s’y former un minimum.
    ¨
    Parcontre, je ne sais pas d’où vous tenez qu’il n’est pas donné à tout le monde, mais personnellement je suis convaincu du contraire,
    en tout cas, à tous ceux qui s’en donnent les moyens.
    ¨
    Mohammed
    Dernier article de Mohammed…Voici pourquoi vos clients potentiels n’achètent pas sur VOTRE site (suite et fin)

    [Reply]


  • marketos
    17 décembre 2013

    Vous ne dites pas une chose :

    combien coûte un article en moyenne ? Je ne parle pas des « bons coups » que l’on peut faire parfois mais plutôt des prix standards.
    Quand on va sur les plateformes d’annonces pour les copywriters (et autres), le prix moyen est de 10 € environ les 400 mots.

    Combien de temps passez vous à la rédaction ? car même en allant vite vous passez au moins entre 15 à 30 minutes pour réfléchir à ce que vous allez dire et autant de temps pour le formaliser par écrit.

    Donc supposons que vous ayez un carnet de commandes bien rempli.

    Votre production serait de l’ordre de 30 minutes par article (pour un texte bien rédigé, sans faute de grammaire, ni de coquilles). Soit 2 articles de l’heure. Vous travaillez donc pour grosso modo 20 euros / heure, donc 160 euros / jour de CA.

    Comme vous déclarez vos revenus (hein ^^), combien reste-t’il dessus ?

    Et encore j’ai pris le parti d’annoncer un carnet de commandes plein….qu’en est-il des jours ou vous n’avez pas trouvé d’articles à écrire ?

    Bref, tout ça n’est que chimère…oui vous pouvez réussir, mais faut pas croire ce tout ce qu’on vous dit.

    [Reply]

    Mohammed Reply:

    Salut « marketos »,
    ¨
    Merci d’avoir pris le temps de lire mon article et d’y laisser un commentaire.
    ¨
    Tout d’abord, l’activité (principale) d’un copywriter
    n’est pas d’écrire des articles (de blog).
    ¨
    Ensuite, vous dites qu’en moyenne on proposerait à des copywriters d’écrire des articles pour 10 euros les 400 mots…
    ¨
    Euuuh, à ce prix là, même la rédaction d’un article de blog (normale) par un simple rédacteur, ce n’est pas envisageable, à moins que le rédacteur habite dans un pays du tiers monde.
    ¨
    Pour ce genre d’article de blog (aucun rapport avec le copywriting), on m’a proposé il y’a quelques jours de le faire pour 16 euros les
    400 mots, j’ai refusé !
    ¨
    Mohammed
    Dernier article de Mohammed…Voici pourquoi vos clients potentiels n’achètent pas sur VOTRE site (suite et fin)

    [Reply]


  • Yannis
    2 février 2014

    Mohamed,
    Je ne sais pas encore ce qu’est exactement le copywriting mais je vais de ce pas cliquer sur le lien que tu as laissé pour en savoir plus !
    Tu dis que tout le monde peut le faire, j’imagine qu’un gars qui a participé à l’élaboration d’argumentaires commerciaux comme moi dispose d’une petite avance par rapport aux novices, non ?
    En tout cas, merci pour cet article très intrigant et intéressant !
    Dernier article de Yannis…Paroles de sagesse: des confidences et un surprenant auteur

    [Reply]


  • Jeremy Goldyn
    20 février 2014

    C’est vrai que c’est un métier, si on arrive à avoir une régularité qui peut rapporter gros. Pour ma part, j’ai déjà vendu des articles avec une rentabilité de 150 euros net/heure :) (mais ca a pris 1 heure et puis fini). Donc je pense que le plus dur est de se fare un réseau pour avoir du travail.

    Jeremy,
    Dernier article de Jeremy Goldyn…Les 3 étapes à suivre pour valider qu’un projet va fonctionner

    [Reply]


  • Pascal Luber
    10 mars 2014

    Bonjour Aurélien,

    pour ma part, je quitterais mon métier actuel (enseignant) car avant tout, j’aspire à une énorme liberté: je n’aurais plus d’horaires, de patron, de contraintes. Je passerais mon temps où je voudrais.
    Par exemple, je me vois bien à Maurice, en Thaïlande, en Suisse (j’adore ce pays, celui ou vivait Christian Godefroy), le Royaume-Uni, les USA. Bref: ton style de vie m’inspire, cher Aurélien!

    amitiés

    Pascal

    [Reply]


  • annuaire inversé pages blanches
    12 mars 2014

    Bonsoir,
    Excellente explication! En effet, plusieurs personnes ont envie de travailler à la maison, je trouve même que c’est une façon de bien gérer ses horaires. Pour ma part, j’aime le travail de copywriter. Lorsqu’il s’agit d’inciter des gens à acheter un produit, à partager un article sur les réseaux sociaux, j’avoue que c’est l’un de mes potentiels. Mais bon, j’ai encore beaucoup à apprendre et je te remercie encore pour tes éclaircissements.
    Dernier article de annuaire inversé pages blanches…Que fera Bouygues si le rachat de SFR est un succès ?

    [Reply]


  • vik
    23 septembre 2014

    bonjour mohamed. Merci beaucoup pour l’article. Quand à moi je suis déjà un copywriter. Mais les difficultés souvent rencontré c’est comment avoir des clients. Alors quels conseils donnez vous pour trouver des clients à qui rédiger des pages de vente? Merci pour votre réponse et à très bientôt!

    [Reply]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.