Page 1 sur 2

Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 08 janv. 2017 17:27
par Ianny
Bonsoir :hello: :D

J'aurais aimé avoir votre avis sur le statut juridique le plus adapté à un e-commerce faisant du drop shipping.
En faisant des recherches sur internet je trouve énormément de diversité dans les réponses. :aille: :o
Est-ce que cela dépend aussi de la manière dont on est rémunéré ?
Par exemple achat / revente ou perception de la marge que verse le fournisseur ?
Ou bien il y a d'autres facteurs à prendre en compte ? :pasdrole:

Merci à vous :modo:

Re: Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 08 janv. 2017 18:50
par PDA
le choix se fait en fonction de la marge et des frais pour obtenir le CA.
si c'est très rentable, la taxation sur le CA de la micro entreprise est une bonne chose.
si la marge est faible, il faut un statut au réel (ei au réel, eurl, sasu).

Re: Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 10 janv. 2017 23:02
par Ianny
PDA a écrit :le choix se fait en fonction de la marge et des frais pour obtenir le CA.
si c'est très rentable, la taxation sur le CA de la micro entreprise est une bonne chose.
si la marge est faible, il faut un statut au réel (ei au réel, eurl, sasu).
:hello:

Merci de cette réponse. :)
Cela signifie que si l'on a des marges importantes, on peut tabler sur le régime classique de la micro entreprise ?

Par contre, si la marge reste élevée mais que les frais requis pour atteindre le CA sont importants, cela devient-il moins rentable ? :aille:

Par contre, le calcul du CA dépend de la façon de payer le fournisseur non ? :pasdrole:

Re: Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 10 janv. 2017 23:39
par PDA
si c'est le fournisseur qui vend, vous êtes apporteur d'affaires, taxation à 23.3% en micro, plafond de CA à 33 000, votre ca, c'est ce que le fournisseur vous reverse comme commission.
si c'est vous qui vendez, taxation en micro à 13.5%, plafond à 84 000.

achat d'un produit à 50, vente à 100. si les frais sont de 5, il reste 100 - 50 - 5 - (13.5% * 100) = 31.50
achat d'un produit à 50, vente à 100. si les frais sont de 20, il reste 100 - 50 - 20 - (13.5% * 100) = 16.50
au réel, 45€ se répartissent en 30€ de rémunération nette, 15€ de charges sociales, le micro est plus intéressant.
au réel, 30€ se répartissent en 20€ de rémunération nette, 10€ de charges sociales, le réel est plus intéressant.

Re: Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 16 janv. 2017 00:17
par Ianny
PDA a écrit :si c'est le fournisseur qui vend, vous êtes apporteur d'affaires, taxation à 23.3% en micro, plafond de CA à 33 000, votre ca, c'est ce que le fournisseur vous reverse comme commission.
si c'est vous qui vendez, taxation en micro à 13.5%, plafond à 84 000.

achat d'un produit à 50, vente à 100. si les frais sont de 5, il reste 100 - 50 - 5 - (13.5% * 100) = 31.50
achat d'un produit à 50, vente à 100. si les frais sont de 20, il reste 100 - 50 - 20 - (13.5% * 100) = 16.50
au réel, 45€ se répartissent en 30€ de rémunération nette, 15€ de charges sociales, le micro est plus intéressant.
au réel, 30€ se répartissent en 20€ de rémunération nette, 10€ de charges sociales, le réel est plus intéressant.
Merci pour cette réponse PDA :super:
OK, donc niveau imposition, c'est beaucoup plus avantageux d'être le vendeur que le revendeur. :)
Mais dans les faits, est-ce que la frontière entre vendeur/revendeur (ou apporteur d'affaires) est grande ?
Quels sont les critères qui font que l'on est catégorisé vendeur ou apporteur d'affaires ?
Je suppose que le choix du statut juridique dépend aussi de cette catégorisation ? :aille:

Re: Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 22 janv. 2017 22:49
par Ianny
Pas facile de trouver les réponses à ces questions :aille:
Je n'ai pas trouvé de nouveaux éléments d'informations pour l'instant. :rougefaché:
Je continue les recherches X(

Re: Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 23 janv. 2017 10:54
par serg
Bonjour,
Vous devez acheter les produits avec la TVA.
Si le fournisseur vous impose un prix de vente TVA incluse,
vous ne gagnez rien. Il faut donc être assujetti à la TVA pour la récupérer et avoir un bénéfice.
Ex :
produit acheté HT 27 € / TVA 20 %
Produit acheté 32 € 40 € TTC
Si vous devez vendre ce produit 42 €
Il vous reste 9 € 60
Vous devez payer 15 % environ de charges sur le CA, donc sur 42 €
(C'est vous qui le vendez, vous payez ensuite la société / Drpshipping, c'est elle qui envoie le produit).
ce qui fait 6 € 30
9 € 60 - 6 €30 = 3 € 30
Si vous avez en plus des frais bancaire sur le produit vendu 42 €
comme Paypal par exemple , c'est 3,4 % + 0,25 € pour 1 transaction : 1€678
3 € 30 - 1 € 678 = 1 € 62 de bénéfice

Si j'ai fait des erreurs, merci de me le signaler.

Cordialement

Re: Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 12 févr. 2017 11:04
par philippe auvray
Sur un produit en dropshipping si tu peux
pas faire un coef 2 minimum , il est préférable
de rester couché :mrgreen:

Re: Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 12 févr. 2017 11:33
par serg
Bonjour, je suis bien d'accord.
Bonne journée.

Re: Choix du statut juridique dropshipping

Publié : 12 févr. 2017 11:54
par Ianny
philippe auvray a écrit :Sur un produit en dropshipping si tu peux
pas faire un coef 2 minimum , il est préférable
de rester couché :mrgreen:
:D Effectivement, l'objectif est de ne pas rester couché :pausecaffé: et de réaliser des coefficients très supérieurs à 2.
Du coup, quel serait le statut juridique le plus approprié ? :modo: