Divine lumière – 2500 € en vendant des carnets de l’âme

Sarah, membre de la session Bloguer-gagner 2011 a réalisé un lancement sur son blog Divine lumière. Vous allez découvrir comment elle a réussi en une semaine à générer 2500 € en lançant son produit « le carnet de l’âme« .

J’ai contacté Sarah pour lui proposer une interview, afin qu’elle nous explique comment elle à eu l’idée de ce produit, comment elle en a fait la promotion et également pour faire un point sur ses résultats.

Aurélien Amacker
Bonjour Sarah.

Sarah
Bonjour.

Aurélien Amacker
Aujourd’hui on fait cette interview parce que tu as participé à Bloguer gagner et tu as fait un lancement sur ton blog. Déjà, pour raconter ton parcours. Tu as créé un blog qui s’appelle « Divine Lumière ». Est-ce que tu peux nous en parler ?

Sarah
J’ai créé ce blog en 2011. Pour faire simple, je crois en quelque chose de divin, une partie divine ou une âme qu’on a en soi et qui nous relie tous et j’aide les personnes avec des messages d’âme à âme. Je me connecte avec quelque chose de plus grand et j’arrive à recevoir les messages d’autres personnes. Je me suis lancée là-dedans suite à cette capacité que j’ai réussi à développer. J’ai créé 100 articles, j’ai reçu près de 5 500 commentaires et le dernier mois j’ai dû avoir dans les 8 000 visites et 4 500 visiteurs uniques.

Aurélien Amacker
C’est pas mal du tout. Effectivement, c’est ce qu’on appelle de l’ésotérisme. C’est vrai que moi quand je parle de ton blog à des gens, j’ai du mal à dire ce que c’est parce que c’est assez particulier. Je pense que c’est vraiment ta personnalité, c’est vraiment ce que tu proposes. Donc, vraiment les gens soit ils accrochent, soit ils accrochent pas. Mais, je pense que tu as quand même trouvé des fans.

Sarah
Beaucoup de femmes, oui. Et quelques hommes. L’avantage c’est que mon blog reste simple. Ce qui fait que, oui, c’est pour les personnes qui croient en l’âme mais ça peut être aussi pour les personnes qui recherchent la paix intérieure, comment prendre soin de soi.

Aurélien Amacker
D’accord. Tu as un très beau design. Tu m’as dit que tu as quelqu’un avait aidé pour le faire.

Sarah
Oui, il y a quelqu’un qui m’a aidée sur l’habillage et le logo.

Aurélien Amacker
Effectivement, le résultat est vraiment très joli. Bravo ! Et ça t’a coûté cher ?

Sarah
C’est un ami mais il me l’a fait vraiment à un tarif intéressant, dans les 200 euros.

Aurélien Amacker
C’est très raisonnable, effectivement. Surtout avec le logo. Vraiment bravo. Au niveau de la fréquence, au niveau du nombre d’articles, tu nous as dit que tu as publié 100 articles. C’est quand même pas mal. Comment tu t’organises ? Tu as une fréquence de publication ?

Sarah
Oui. Deux par semaine. Chaque article me prend à peu près une heure. C’est juste sur décembre là où j’ai écrit beaucoup moins d’articles puisque je me suis concentrée sur mon lancement.

Aurélien Amacker
Dernière petite question par rapport au trafic. Est-ce que tu cherches à optimiser tes articles sur des mots clés pour les moteurs de recherche ?

Sarah
Alors, oui. J’ai fait beaucoup au début. Le souci c’est que, par exemple, le mot clé « âme » ça va être dans les 5 600 000 recherches. C’est énorme. Ou sinon, c’est très ciblé. J’ai réussi bien à me positionner sur tout ce qui est ouvrir ses chakras, chakras et divine lumière. Donc, j’essaye de me positionner sur les petits. Mais, ce que je fais c’est d’abord j’écris l’article, après je vois quel est le mot clé est le plus proche, et après j’essaye de l’optimiser. Mais, il y a des moments où il n’y a même pas de mot clé.

Aurélien
Je comprends tout à fait. C’est vrai que tu peux rechercher différents buts avec un article et on ne peut pas toujours optimiser pour les mots clés.

Sarah
Voilà, mais j’essaye.

Aurélien
C’est très bien en tout cas. Donc, maintenant, tu arrives à 8 000 visiteurs par mois à peu près. C’est ça ?

Sarah
Oui. Et la moitié qui reviennent.

Aurélien
D’accord. Et tu as combien de personnes sur ta newsletter ?

Sarah
J’en ai dans les 1 400.

Aurélien
Donc, tu as combien d’inscriptions par jour ?

Sarah
Entre 2 et 3.

Aurélien
Je pense que tu peux l’optimiser. J’ai une très bonne technique pour toi pour l’optimiser que je te donnerai. Mais, ce que je voulais aborder avec toi c’est le lancement que tu as fait il y a quelques semaines. Tu m’avais contacté, tu m’avais dit « Aurélien, je vais faire mon lancement. J’aurais besoin d’un petit coup de main ». Donc, on en a discuté un peu. En fait, le produit que tu vends c’est un produit d’information. Comment tu as décidé de vendre ce produit ? Tu as fait  un sondage ou quelque chose ?

Sarah
J’ai échangé avec une personne qui m’a dit que les personnes qui arrivent à percer dans l’ésotérisme c’est vraiment parce qu’ils ont quelque chose de spécial et qui est mit en avant. Et moi, je me suis dit que c’était vraiment cette technique-là que j’utilise, ce que j’appelle scripto : le message d’âme à âme, une sorte d’écriture automatique ciblée sur une personne. Je propose cela gratuitement sur mon site depuis un an. Il y a des articles qui vraiment cartonnent avec 300 commentaires assez rapidement. Je me suis dit que je pouvais peut-être offrir plus et travailler plus sur une personne et je me suis dit « Qu’est-ce qui intéresserait ces personnes ? ». Et j’ai créé trois carnets de l’âme. Ça leur a beaucoup plu. Après il fallait savoir à quel tarif je pouvais le faire, combien de temps à passer dessus et après me lancer.

Aurélien
Là je suis sur ton article du 5 novembre « Quel est le message de votre âme », 440 commentaires. C’est incroyable.

Sarah
Je réponds à chaque commentaire.

Aurélien
C’est énorme. J’ai jamais vu ça. Je suis en train de regarder un petit peu. Mais c’est assez exceptionnel. Que disent les gens ?

Sarah
Ils posent des questions un peu sur tout. Je pense que le succès aussi de mon lancement c’est que comme depuis un an je propose ce service de scripto aux gens et que ça résonne en eux, ils m’ont tout de suite fait confiance et c’est vrai que le « Satisfait ou remboursé » plait beaucoup. Le principe de « ça ne vous plaît pas, je vous rembourse », j’aime beaucoup car je n’ai pas envie d’être prise pour un charlatan.

Aurélien
Effectivement, ça a un grand succès. C’était quelque chose que tu proposais gratuitement. Tu as envoyé un mail sur ta liste pour avoir autant de commentaires ?

Sarah
Oui. En fait, j’avais commencé à écrire un article en disant « Demandez-moi une scripto ». Comme les gens ne savaient pas trop ce que c’était, j’ai fait plusieurs articles pour expliquer un peu la technique et j’ai proposé aux gens de tester. Il y a eu 50 commentaires et je me suis dit « Je vais en faire une par mois ». J’ai dû faire octobre et novembre. J’ai eu un succès fou puisqu’en quelques jours j’ai tout de suite eu 150 commentaires, 200 commentaires. Et là, j’ai commencé à sentir que ça montait, ça montait, je passais de plus en plus de temps dessus sans forcément d’équilibre. Donc, je me suis dit que j’allais rajouter quand même un système de don et en 2 semaines j’ai dû avoir dans les 120 euros. J’étais quand même assez surprise. Ensuite, j’ai eu l’idée de lancer le carnet de l’âme, c’est-à-dire de passer plus de temps sur chaque personne pour offrir un message plus complet et avoir plus ce système d’équilibre entre le temps que je passe, l’énergie que je passe et ce que la personne reçoit.

Aurélien
Evidemment. Surtout si tu fais quelque chose de personnalisé, la valeur ajoutée est très forte. C’est normal, vu le temps que tu passes, de le proposer de manière payante. C’est comme ça que tu as décidé de faire ton premier lancement.

Sarah
Exactement. Donc, j’ai proposé ce carnet de l’âme et je l’ai testé auprès de plusieurs personnes, des proches. A l’intérieur, il y a le message de l’âme, la vitalité du corps, comment est l’énergie divine, comment on se connecte à son monde intérieur, le message de ses vies antérieures et trois réponses aux questions. Je l’ai testé auprès de proches qui ont vraiment bien aimé, même si les gens étaient plus ou moins croyants en l’âme. Après, la difficulté c’était de savoir à quel prix je pouvais le mettre et puis tester combien de temps je prends réellement dessus et l’énergie que j’y passe.

Aurélien
C’est là que tu m’as appelé à l’aide.

Sarah
Exactement. Je t’ai contacté pour voir si le prix te semblait juste et puis un pour peu les étapes du lancement.

Aurélien
Alors, je t’ai proposé une stratégie très simple honnêtement. Tu es d’accord avec moi ? C’est vraiment simplissime.

Sarah
J’ai revu la vidéo sur la page de vente et ça c’était vraiment pas mal de le remettre étape par étape. Je voulais lancer un produit et également un light et là tu m’as dit « ça sera trop compliqué. Mets le light plus tard. Concentres-toi sur un produit ».

Aurélien
Sarah m’a dit « Voilà ma page de vente. Par contre, tu vas voir, c’est un petit peu particulier puisqu’il y a deux produits ». Il faut savoir que ce n’est pas une bonne idée de proposer deux choses puisque les gens peuvent hésiter entre les deux et puis au final ils n’achètent rien. Donc, ça c’est un risque. En fait, il se trouve que le deuxième produit c’était une version light, c’est une des parties du produit. C’est bien ça ? Ce que je t’ai proposé, c’est de faire un lancement du gros produit et un mois plus tard faire un autre lancement pour la partie plus petite. Comme ça les gens qui ont vu le premier lancement, qui ont un petit peu raté le coche, ils vont être d’autant plus tentés et comme ça on a deux fois l’effet lancement. Au départ, tu voulais le vendre à combien ce produit ?

Sarah
30 euros et 25 euros en promo.

Aurélien
C’est ça. Et moi, je t’ai dit que tu pouvais certainement le vendre un petit peu plus cher et tu l’as fait à combien alors ?

Sarah
Alors, je l’ai fait à 40 et en promo il est à 29.

Aurélien
Oui, donc, ce n’est pas une très grosse différence.

Sarah
C’est surtout au niveau du prix normal. Du prix classique, sans promo. Il a quand même augmenté de 10 euros.

Aurélien
Oui parce qu’au final, sur ton prix en période de lancement c’est que 4 euros de plus. C’est 15 à 20 % en plus. C’est pas mal. Et donc, tu as fait un lancement très simple. Tu as fait un article qui annonçait la sortie de ton produit.

Sarah
Oui, c’était deux semaines à peu près avant. J’ai envoyé un mail qui pointait vers cet article. Il y a eu à peu près 40 commentaires de gens qui étaient intéressés. Donc, sans donner le prix. Ensuite, j’ai envoyé un mail le dimanche soir pour 8 jours de promotion, du lundi au lundi.

Aurélien
Parce que moi j’avais regardé et, j’avais dit à Sarah « Je pense que ça sent vraiment bon. On sent que les gens sont très intéressés ». Je le sentais vraiment. Je lui ai dit que j’avais un bon pressentiment et donc voilà, quelques jours plus tard tu as envoyé un email à ta liste de diffusion en disant « Le carnet de votre âme est disponible. Vous pouvez maintenant le commander ». Tu ne le vends pas tout de suite. Tu essayes de faire en sorte que les gens cliquent dans l’email pour aller voir ta page de vente. Elle présente un petit peu le produit, ses bénéfices. Et d’ailleurs, franchement, niveau page de vente, on voit que tu as fait juste une page sur ton blog. C’est très simple ce que tu as fait.

Sarah
Oui, tout à fait. Et après, je m’attendais à avoir à peu  près 40 commandes. Je me suis dit que ce serait gérable et puis que je serais vraiment très contente d’avoir 40 commandes. Et j’en eu 91. J’en ai eu beaucoup au début, le premier jour. Après, pendant la semaine j’en ai eu quelques-uns. Et c’était, comme tu dis, le dernier jour où là il y en a eu 33.

Aurélien
C’est toujours comme ça. En fait, ça fait une espèce de « M ». C’est-à-dire que le jour de l’ouverture on a un pic de vente parce qu’il y a tous les gens qui attendent la sortie. Ensuite, il ne se passe pas grand-chose. Et quand on dit que ça y est, ça va se terminer, c’est maintenant qu’il faut acheter, il y a tous les retardataires, tous les gens qui étaient intéressés mais qui se sont dit « J’ai encore le temps », etc., ils vont tous acheter. Donc, au total, tu as fait 91 ventes, à 29 euros. Ça fait combien de chiffre d’affaires ?

Sarah
Dans les 2 500 euros.

Aurélien
C’est super. Tu es contente ?

Sarah
Oui. C’est extra. Alors, ce à quoi je ne m’attendais pas c’est que ça prend beaucoup plus d’énergie et beaucoup plus de temps que prévu. Parce qu’en fait c’est comme si on rentre dans l’univers d’une personne. Comme il y a certaines personnes qui ne sont pas très gaies ou très joyeuses, ça plombe un petit peu l’énergie. Donc, j’arrive à les faire mais beaucoup moins vite que prévu, le rythme est plus lent.

Aurélien
C’est surtout que comme tu as une cadence plus soutenue, je pense que ça te fatigue quand même un petit peu sur la durée, ça te demande beaucoup d’énergie. Tu as moins d’énergie, moins d’inspiration.

Sarah
C’est moins rapide. Donc, je prends plus de temps. J’ai prévenu les gens en disant que ça allait prendre du retard et pour les derniers, ceux qui ont commandé le lundi 17, je suis en train de les faire, il y a quand même pas mal de retard, là je leur offre la possibilité de poser une quatrième question.

Aurélien
Super. Donc, ça va ? Les gens n’ont pas trop râlé ?

Sarah
Non, en fait les gens veulent juste savoir si j’ai bien tout reçu, si le carnet de l’âme arrive. C’est extra. Après, il y a toujours le stress du début : est-ce que ça va plaire, est-ce qu’il y a des personnes qui vont me demander d’être remboursées ou pas.

Aurélien
Oui, tu me parlais de ta garantie de remboursement. Tu as proposé une garantie de remboursement parce que pour toi c’était important ?

Sarah
C’est vrai que tu le conseilles et j’ai vraiment beaucoup aimé cette partie-là puisque comme c’est assez spécial ce que je propose, si les personnes ne sont pas du tout d’accord avec les messages qu’ils reçoivent, je trouve ça extra qu’on leur dise « Voilà, je te rembourse. Si ça ne te plaît pas je te rembourse ». Ça m’a beaucoup plu et je n’ai eu aucune demande de remboursement et même les retours sont super positifs. C’est vraiment extra.

Aurélien
La suite c’est quoi ? Tu vas lancer ce petit produit du coup ?

Sarah
Alors, il m’en reste encore trente à faire. J’en ai encore pour 10 jours facile. Parce que comme je travaille à côté, je me lève un peu plus tôt le matin, des fois le midi et puis le soir. Après, je pense que je vais demander aux personnes ce qu’elles ont vraiment le plus apprécié, faire une sorte de petit questionnaire. Comme je les ai ajoutés dans une mailing liste à par

Aurélien
C’est très important de les mettre sur une liste clients, comme ça tu peux communiquer avec eux d’une manière différente de tes prospects, c’est-à-dire les gens qui se sont inscrits sur ta liste mais qui ne vont pas forcément acheter quelque chose. Très bien.

Sarah
Et suite à ça, je pense que je vais lancer un petit format un peu plus light, peut-être que sur les messages de vie antérieure. Il y a une personne qui m’a demandé si elle pouvait faire plus des packs que de questions. Donc, à voir. Pour l’instant, c’est encore ouvert. C’est la joie de pouvoir, au bout d’un an, me dire « J’arrive à équilibrer l’énergie que je passe dessus et l’énergie que je reçois à travers l’argent ou à travers des remarques positives ».

Aurélien
C’est cela qui est beau, c’est pas uniquement de l’argent, les gens sont vraiment reconnaissants. C’est énorme.

Sarah
Oui, c’est vraiment extra. Je suis encore dans le côté encore travail, un petit peu le stress de finir. Mais, je pense qu’après ça va être le soulagement de regarder en arrière et me dire « J’ai réussi ».

Aurélien
Tes projets après ? Tu as quand même une vision à terme de vers où tu veux emmener ton blog, où est-ce que ça peut t’amener ?

Sarah
J’aimerais bien en faire mon activité. Donc, soit par des rédactions de carnet ou d’autres produits, soit après par des formations. Ça me ferait plaisir de faire des formations, des conférences. Mais, pour l’instant, j’aligne le travail que j’ai actuellement et la partie blog.

Aurélien
Oui, bien sûr. Pour l’instant, tu es encore en train de faire la transition, si jamais tu dois arriver à vivre de ton blog. Je pense que tu as vraiment un gros potentiel. Est-ce que tu as pensé à faire peut-être des consultations individuelles ?

Sarah
Alors, je vais commencer parce que j’ai fait une formation d’hypnose. Donc là, je m’entraîne pas mal avec des amis, avec des proches pour tout ce qui est hypnose. Je pense que oui, d’ici au courant de l’année je vais me lancer plus en séances individuelles.

Aurélien
Je pense qu’il y a des gens qui voudraient aller plus loin avec toi. Je pense qu’il y a une demande potentielle. Et c’est quand même assez passionnant d’essayer de comprendre ce que les gens veulent, comment on peut les aider. C’est ça le blogging en fait. Quand tu sors du côté le blog, la rédaction, c’est vraiment la création de services, de produits qui sont parfaitement adaptés par rapport aux attentes des gens qui sont sur ta liste.

Sarah
Oui, c’est vrai.

Aurélien
C’est vraiment fabuleux. Bravo à toi, Sarah. Deux petites questions pour terminer. Ce sont des questions piège. Tu as suivi la formation Bloguer gagner. J’aimerais savoir qu’est-ce que tu as préféré dans la formation.

Sarah
Ce que j’ai bien aimé c’est que quand je me suis lancée c’était savoir par où je commence et j’ai bien aimé le côté étape par étape. Commencer par trouver un nom, définir la thématique, la fréquence pour la création d’articles, choisir son thème. Voilà, c’était vraiment étape par étape. J’ai beaucoup aimé. Et la partie vidéo. Comme je suis quelqu’un de très visuel, c’est plus sympa à suivre, on a 5-10 minutes, on regarde la vidéo, on comprend, on le fait après.

Aurélien
D’accord, super. Et une autre question piège, mais celle-là est pour moi. Qu’est-ce que tu as le moins aimé dans la formation ?

Sarah
J’ai un peu galéré sur, comme je t’avais dit en aparté, sur les widgets. C’est-à-dire quels widgets ajouter sur son blog parce que je trouve que vraiment en fonction des étapes de son blog, on avance dans la complexité des widgets.

Aurélien
Tout à fait.

Sarah
Et sur la partie aussi à droite de ma colonne, à chaque fois je change l’ordre, je ne sais pas trop quoi faire. C’est plus sur la partie widgets parce qu’il y en a tellement et puis ça évolue tellement vite.

Aurélien
Tu as raison. C’est vrai que je pourrais en parler. Là ce que tu as mis c’est vraiment pas mal puisqu’il y a une présentation de toi. C’est très bien. Ensuite, il y a les dons. Est-ce que les gens continuent à te donner ?

Sarah
Oui, ils me donnent encore un peu. Moins qu’au lancement mais après je pense que c’est juste l’équilibre qui se fait.

Aurélien
Normal, bien sûr. Après, tu as tes articles les plus commentés, les derniers commentaires. Ce que tu as c’est vraiment pas mal. C’est assez cohérent. Il y a juste la newsletter, je te filerai un tuyau, je t’expliquerai comment tu peux vraiment optimiser le nombre d’inscrits à la newsletter et tu n’auras pas besoin d’avoir ta newsletter ici, il y a d’autres manières de la disposer qui sont beaucoup plus efficaces.

Sarah
Super.

Aurélien
Franchement, un grand bravo à toi, Sarah. Ça fait vraiment plaisir d’avoir des gens comme toi qui sont positifs, qui avancent. Je suis ravi de ce qui t’arrive. Ce que je te propose, tu continues et nous on te suivra avec grand plaisir pour voir jusqu’où ça t’emmène.

Sarah
Merci Aurélien.

Aurélien
A très bientôt.

Sarah
Merci, au revoir.

 

J’ai vraiment senti que les lecteurs de Sarah étaient vraiment partants pour aller plus loin avec elle, et approfondir encore plus les informations qu’elle leur à transmise dans ces carnets de l’âme.

Sarah à vraiment une porte grande ouverte pour proposer d’autres produits à ses lecteurs, ou du coaching/de la formation, et elle réussira encore à avoir de très bons résultats.

 

Que pensez-vous du blog de Sarah et de sa thématique ? Quels seraient selon vous les meilleures offres qu’elle pourrait maintenant proposer à ses clients et prospects ?

Répondez-moi dans les commentaires ci-dessous 😉

 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
daniel - 11 février 2013 at 12 h 00 min

Bravo à Sarah pour son parcours,

j’aime bien les étapes et le fait que le blog et le produit évolue avec le contact client,

j’espère faire pareil bientôt, après avoir mis mon blog en pause pour des raisons familiales, je reprend contact avec mes abonnés et ma liste qui a continué de grandir sans moi 🙂

bonne continuation à vous deux.

Daniel

[Reply]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.