Pourquoi vous ne pouvez pas réussir sur internet ?

Vous avez choisi de vous lancer sur internet en créant un blog ? Bien, c’est une très bonne résolution.
Il y a encore beaucoup de place à prendre sur le marché francophone et vous trouverez ici toutes les ressources nécessaires pour y arriver.

Il est possible de vivre de son site internet, et je suis même persuadé que les échanges vont se dématérialiser de plus en plus. Je pense que le marché est florissant, et que ça va en s’améliorant.

Vous pouvez faire le choix de rester coincé toute votre vie dans un bureau sous les ordres d’un petit chef. Mais vous pouvez aussi décider de travailler sur internet, devenir libre et partir vivre au soleil.

Prendre cette décision aujourd’hui peut changer complètement la vie que vous allez avoir demain.

C’est un fait, vous êtes totalement libre et responsable de votre vie. Sur internet, tout le monde peut y arriver, il suffit de savoir où trouver la connaissance et d’avoir beaucoup de motivation.

Par contre, il y a quelque chose qu’on a tendance à oublier un peu trop facilement.

 

La réussite sur internet

En tant que modérateur et utilisateur assidu du forum Web Entrepreneur Débutant, je vois beaucoup de nouveaux membres qui veulent se lancer.

Ils ont lu sur certains sites qu’on peut gagner de l’argent sur internet, alors ils créent un blog, publient deux articles et attendent que les millions tombent sur leur compte en banque.

Le problème, c’est que ça ne marche pas comme ça !

Pour réussir sur internet, il faut du travail et de la patience. Tout ne tombe pas du jour au lendemain en récitant une formule magique, et si c’était le cas tout le monde serait millionnaire.

J’avais cette tendance au début, je travaillais quelques heures par mois sur mon blog en me plaignant de ne pas avoir de trafic. Mais pourquoi est-ce que des gens viendraient sur un blog qui n’apporte aucune valeur ?

Le vrai secret de la réussite, c’est de travailler tous les jours et d’avoir une vision à long terme.

Je vais prendre une image : même si vous décidez de vous dépasser et de faire un énorme saut en longueur, en une seule fois vous allez peut être franchir 10m. Mais si vous décidez de faire un seul petit pas, et de répéter ce petit pas tous les jours, dans 10 ans vous serez peut-être à l’autre bout du monde.

La réussite, c’est ça.

La réussite, c’est quand vous décidez d’éteindre la télé pour écrire un article sur votre blog, et que vous prenez la même décision tous les jours. La réussite, c’est quand vous gardez le même objectif pendant plusieurs années sans en changer toutes les deux semaines. Et que vous faites tous les jours quelque chose pour atteindre cet objectif.

Mais nous sommes tous des êtres humains et nous avons tous les mêmes faiblesses. Comment garder cette motivation ? Comment réussir à se mettre au travail TOUS les jours ?

 

L’instant Harakuju

Il y a quelques mois, comme je l’ai dit plus haut, j’avais un blog sans trafic, sur lequel je ne travaillais pas vraiment. Ma motivation était très faible, j’avais vaguement lu sur le blog d’Aurélien qu’on pouvait gagner de l’argent avec un site, alors j’avais lancé le mien en me disant « Ce serait bien si ça m’arrivait aussi ».

Le problème, c’est qu’il est impossible de changer sa vie si le seul motif c’est « ce serait bien ». Même les gens les plus brillants de la planète sont incapables de se mettre sérieusement au travail si le seul motif de leur démarche c’est « ce serait bien ». Pour vraiment aller de l’avant, il faut un instant harakuju.

C’est Tim Ferriss (l’auteur du livre La semaine de 4 heures) qui a utilisé ce mot dans son dernier livre. Il définit l’instant harakuju comme le moment où le « ce serait bien » se transforme en « c’est indispensable ».

C’est ce qui m’est arrivé il y a quelques mois. Je rentrais de mon boulot, épuisé et déprimé de ma journée. Je me suis demandé si c’était vraiment ça, la vie : passer 1/3 de son temps à vendre son âme pour un travail qu’on n’aime pas, passer un autre tiers à essayer d’oublier son boulot en regardant la TV, et utiliser le reste pour dormir.

Et j’ai réfléchi sur ma vie. Est-ce que c’était bien ce que je voulais pour les 40 prochaines années ? Est-ce que j’allais rentrer tous les soirs déprimé comme ce soir là ? Je me suis dit que ce n’était absolument pas envisageable. Si c’était pour avoir ce train de vie là, autant ne pas vivre.

Je me suis demandé ce que je voulais vraiment, et j’ai repensé à mon blog, au travail sur internet et au voyage. C’est ce jour là que j’ai décidé de vivre de mon blog et de devenir un nomade digital, peu importe ce que ça me coûterait.

C’était mon instant harakuju. Depuis, les quelques heures de travail par mois sont devenues plusieurs heures par jour, tout ça en plus de mon travail salarié. Et chaque fois que j’ai une perte de motivation je me rappelle qu’il est hors de question que je m’enferme dans un travail qui ne me plait pas, et que je passe ma vie à exécuter les ordres de quelqu’un d’autre. Je dois réussir, ce n’est pas négociable.

Sans avoir les bonnes raisons, est-ce que vous pensez vraiment qu’on peut se mettre au travail tous les jours ? Certes, faire un blog est quelque chose de très plaisant, mais croyez moi, il est bien plus facile d’allumer la TV que de se mettre à l’écriture d’un article. Si vous n’avez pas une excellente raison de vous mettre au boulot, alors vous choisirez d’allumer la TV, je peux vous le garantir.

Brûler vos vaisseaux

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu l’expression brûler ses vaisseaux. On l’utilise parfois dans le monde du business ou du développement personnel.

A l’origine, ça vient d’un conquérant appelé Agathocle de Syracuse, qui s’attaqua à Carthage en Afrique du Nord au IVe siècle av. JC. Pour être sûr de gagner il brûla ses navires pour empêcher tout retour en arrière. Les seules options pour lui étaient la victoire ou la mort.

C’est ce que tous ceux qui réussissent vraiment choisissent de faire. Empêcher tout retour en arrière, et décider que vous vous devez de réussir et réaliser vos rêves, sans faire aucun compromis.

Aurélien Amacker a décidé de refuser un emploi très bien payé pour se mettre à plein temps sur son blog, et il n’a pas eu d’autre choix que de réussir. Aujourd’hui, il se trouve à la tête d’une société hyper rentable, et vit sous le soleil de la Colombie, en travaillant sur ce qu’il aime.

Si vous vous laissez la possibilité d’abandonner, alors votre inconscient vous poussera toujours vers la solution de facilité. Et vous échouerez rapidement, comme la majorité de ceux qui se lancent sur internet. Si vous vous dites « je vais essayer de travailler un petit peu et, sur un coup de chance, ça peut marcher » alors vous allez vous planter, c’est garanti.

Par contre, si vous décidez que vous devez gagner votre vie avec internet, et qu’il n’y a pas d’autre option envisageable, alors vous allez y arriver. La réussite n’est pas une question de chance. C’est une question de choix. Et si vous ne faites pas le choix d’avoir une vie différente, personne ne pourra le faire à votre place.

Si vous faites ce choix, n’hésitez pas à visiter mon blog sur http://www.julienarcin.com. Vous trouverez certains des meilleurs articles de web marketing, je me donne à fond pour créer de l’information de la meilleure qualité possible.

 

Vous êtes-vous déjà lancé dans un projet important?
Où en êtes-vous? Avez-vous réussi ou avez-vous abandonné?

Répondez en laissant un commentaire ci-dessous.

Click Here to Leave a Comment Below 10 comments
Elodie - 9 janvier 2013 at 15 h 22 min

Bonsoir Julien,
Merci pour cet article très juste.
J’ai également décidé de gagner ma vie sur internet depuis la naissance de ma fille, il y a 2 ans.
C’est un chemin tres chaotique, remplis d’embûches mais je ne suis pas prête à devenir salarié et à ne pas voir mes enfants grandir.
j’ai commencé par le MLM mais j’ai arrêté apres la naissance de mon garçon car je me suis rendue compte que les promesses que l’on m’a faite n’était pas compatibles avec 2 jeunes enfants à la maison.
Voila maintenant 3 mois que j’ai créé mon blog. Cette expérience me convient tout à fait. Je ne peux pas y consacrer autant de temps que je le souhaite, mais j’espère de tout coeur avoir enfin trouver la solution à mon combat : réussir professionnellement tout en pouvant profiter de ses enfants.
Il est vrai qu’il faut y travailler énormement dessus afin de pouvoir en vivre, alors l’avenir me dira si j’y travail assez et si j’ai gagné mon combat.
Encore merci pour cet article empreint de sagesse !

[Reply]

Reply
Aricia - 9 janvier 2013 at 15 h 22 min

Bonjour Julien, merci pour cet article!
En ce moment je suis justement en train de lire un livre (conseillé par Olivier) « The Millionnaire Fastlane » qui explique également très bien que pour devenir « millionnaire » il y a toujours « une route » avant, personne ne devient riche par hasard mais les années de travail sans récompense sont vite oubliées par les observateurs et les rêveurs!
Comme tu l’expliques très bien, pour réussir il n’y a qu’une option, persévérer.
Bonne continuation!

[Reply]

Reply
Rach - 9 janvier 2013 at 15 h 22 min

Alors maintenant ma question, puisque tu dit juste que si on ne réussi pas c’est parce qu’on ne travaille pas assez, mais qu’il suffit de travailler à fond pour réussir :
as tu réussit ?
Puisque oui tu as passé ce fameux cap où t’as compris qu’il fallait bosser dur, est-ce que ça a porté ces fruits ?

Pourtant je suis complètement d’accord avec ton article, sur le fait qu’on ne réussit pas en bossant juste quelques heures par semaines sur son blog, mais bosser comme un dératé n’est pas suffisant, le succès dépend d’autres facteurs, sinon c’est pareil tout le monde serait déjà riche.

Une fois lancé, oui un blog peut tourner sans trop d’effort, car il est lancé. Mais pour lancer quelque chose, peu importe ce que c’est, il faut toujours faire plus d’effort pour réussir à démarrer. Et à force d’entendre parler de « revenus passifs » les gens ne veulent qu’une chose : gagner plus en en foutant le moins possible ! Alors forcément, bah ça marche pas !

[Reply]

Reply
Pascal - 9 janvier 2013 at 15 h 22 min

Un article très intéressant qui rappelle les fondamentaux pour réussir et les efforts à fournir avant de pouvoir vivre de son travail.

J’ai particulièrement aimé ces deux phrases :

 » Le vrai secret de la réussite, c’est de travailler tous les jours et d’avoir une vision à long terme. »

« La réussite, c’est quand vous décidez d’éteindre la télé pour écrire un article sur votre blog, et que vous prenez la même décision tous les jours. »

C’est la pure vérité. Pour réussir, il faut voir loin et se donner les moyens. Tout le monde (ou presque) est capable de monter un blog. Mais combien sont près à faire des efforts pendant de long mois ? Peu, au bout du compte…je dirais : « Tant mieux, pour ceux qui veulent vraiment réussir ». 😉

[Reply]

Reply
Alex de Stickeramoi.com - 9 janvier 2013 at 15 h 22 min

Ce qui marche aussi sur Internet c’est le temps parcequ’il joue pour nous.

Il faut alors garder sa motivation avec le temps et c’est bien ça le plus difficile.

A très vite sur ton blog ;- ))

[Reply]

Reply
Jeremy Goldyn - 9 janvier 2013 at 15 h 22 min

Créer un blog ou un site internet à succès ne demande pas quelques heures de travaille (c’est mon avis). Ca demande une organisation réelle comme une vraie entreprise et beaucoup de temps (du moins dans un premier temps).

J’ai une entreprise offline et bientôt une entreprise online. Je peux dire qu’il n’y aucune différence dans la gestion de ces deux-ci.

Jérémy,

[Reply]

Aurélien Amacker Reply:

C’est aussi une question de méthode et d’organisation. Regarde les stats de mon blog pour apprendre l’anglais qu’on a créé il y a un an avec un membre de Bloguer Gagner.
On arrive à 900 visites par jour avec en moyenne 1,5 article publié par semaine.
On a passé très peu de temps sur la promotion du blog.

[Reply]

Reply
Mamandarine - 9 janvier 2013 at 15 h 22 min

Bonjour Julien,

Merci pour cet article très juste. Il faut toujours provoquer le destin et la valeur travail est effectivement très importante. Tout comme Elodie, je suis une maman qui souhaite être très disponible pour mes enfants (bon pour l’instant un seul mais on en souhaite un deuxième rapidement) et réussir à développer une activité professionnelle sur internet. J’ai débuté mon blog il y a presque un an mais je l’ai un peu mis de côté pendant 4 mois car j’ai commencé à donner quelques heures de cours particuliers et du coup je n’ai pas chercher à m’organiser pour continuer mon blog. Et bien effectivement, tous mes efforts pour gagner de l’audience sont retombés à presque zéro. En ce début d’année ma motivation renaît et j’ai de nouvelles idées plein la tête. Je vais essayer de garder le cap!

[Reply]

Reply
Hélène, La coach des bilingues anglais - 9 janvier 2013 at 15 h 22 min

article intéressant: il faut du travail et de la stratégie comme tout… pas de solution miracle et c’est surtout la qualité de l’audience qui fait la différence, encore plus que le trafic trompeur…

[Reply]

Reply
Christophe - 9 janvier 2013 at 15 h 22 min

Merci pour ce témoignage plein de vérité et d’espoir pour ceux qui viennent de se lancer dans le grand bain!
Effectivement, il faut brûler ses vaisseaux pour espérer gagner, mais j’ai toujours tendance à me garder une petite barque ou de quoi faire un radeau… C’est plus fort que moi…

[Reply]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.