ameliorer-le-taux-de-conversion-de-mon-blog

Comment améliorer le taux de conversion de mon blog


Vous avez, je pense, pour la plupart déjà largement entendu parler de taux de conversion.

Cet indicateur est très important pour une entreprise ou une activité en ligne, car elle permet de se faire une idée de l’efficacité de ses offres et de ses promotions.

Cependant, l’offre en elle-même n’est pas le seul facteur qui influence le taux de conversion, bien au contraire : il existe énormément de points à prendre en compte pour améliorer le taux de conversion d’un site ou d’un blog, dont certains peuvent même paraître « étrange ».

Alors comment améliorer son taux de conversion ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

Mes conseils pour  augmenter  votre taux de conversion

ameliorer-le-taux-de-conversion-de-mon-blog

Quelques précisions sur le taux de conversion

Avant d’aller plus loin, je dois vous prévenir que cet article est plutôt orienté dans une démarche de B to C (Business to Consumer) c’est-à-dire la vente à des particuliers.

En effet, les taux de conversion sont très différents entre le B to C et le B to B (Business to Business), et bien que certains des conseils que vous allez lire dans les lignes qui suivent peuvent s’adapter pour le BtoB, le positionnement est largement différent.

Enfin, ne vous laissez pas avoir par les chiffres : si vous trouvez que passer de 1% de conversion à 2% ne représente qu’une évolution de 1%, c’est pourtant une augmentation du chiffre d’affaires de 100% !

 

Mesurer et analyser

Le premier point indispensable si vous voulez améliorer votre taux de conversion est bien évidemment de le mesurer.

Si vous ne faites pas cela, vous n’aurez aucune donnée fiable et vous ne travaillerez qu’en fonction de vos ressentis, ce qui risque plus que probablement de vous faire perdre des sommes d’argent considérables !

Faire des mesures de façon régulière est le seul moyen d’avoir une idée fiable de la réalité de la situation.

Sur votre site/blog, il existe plusieurs taux de conversion que vous pouvez  mesurer : le taux de conversion de votre formulaire de newsletter (la plupart des autorépondeurs vous le calculent eux-même), le taux de conversion de votre page de vente (le rapport entre le nombre de visiteurs qui arrivent sur votre page de vente et le nombre de ventes), etc…

Ces taux vous permettent de vous faire une idée de l’efficacité de vos process, mais à condition de les utiliser correctement.

Méfiez-vous des statistiques mal utilisées ! Peut-être vous êtes vous rendu compte que vous avez un taux de conversion de 10% sur votre page de vente, ce qui est vraiment très bien. Mais si seulement 1% de vos visiteurs atteint votre page de vente, vous en vendez en vérité qu’un produit pour 1000 visiteurs, ce qui est beaucoup moins intéressant.

Je pense donc que vous voyez désormais ou je veux en venir pour la prochaine partie.

 

Guidez vos prospects et permettez-leur un achat facile

Mettez-vous dans la tête d’un visiteur, potentiellement acheteur, à la recherche d’informations et qui arrive sur un site internet.

Avez-vous envie de chercher pendant des dizaines de minutes les informations dont vous avez besoin ? Et si vous êtes prêts à acheter un produit, êtes-vous prêt à remplir trois formulaires différents pour cela ?

Bien évidemment non !

Vous devez donc guider vos visiteurs vers vos informations, vers vos produits, de façon visible, claire et efficace. Vous devez trouver un moyen de les mettre en avant.

entonnoir-de-conversion

Une fois que vous avez capté l’attention du prospect, envoyez-le de la manière la plus simple et la plus rapide vers votre information/votre produit, et n’hésitez pas à le guider et à lui dire ce que vous attendez de lui.

Rappelez-vous que chaque clic, chaque case que doit remplir un prospect est un frein de plus à une vente. Evidemment, moins vous avez de freins, plus vous avez de ventes, je ne vous apprends rien.

En bref, organisez le parcours du prospect sur votre site de manière rapide et simple.

Vous pouvez pour cela utiliser les « call-to-action », ces boutons ou phrases qui incitent clairement l’utilisateur à effectuer une action précise.

 

Testez et comparez

Il existe des offres qui marchent et d’autres qui ne marchent pas, ou moins bien.

La meilleure méthode pour déterminer quelle est votre offre la plus efficace est de réaliser des split-tests (on dit aussi des test A/B).

Le but d’un split test est d’envoyer 50% de vos visiteurs sur une offre et 50% sur une 2e offre dans le but de voir laquelle est la plus efficace.

Bien sur, les split-tests ne permettent pas seulement de comparer des offres mais peuvent également vous permettre de choisir par exemple la couleur de vos appels à l’action, de la couleur de vos boutons d’achats, ou bien vos textes d’accroches par exemple.

Réalisez des split-tests, c’est le meilleur moyen de booster vos taux de conversion.

 

Mettez de l’émotion

Enfin dernier conseil pour votre page de vente, ce n’est pas la raison ou la logique qui poussent à l’achat !

Au contraire, ce sont les émotions. Votre but est donc de commencer par établir une connexion « émotionnelle » avec vos visiteurs avant d’avancer des arguments logiques et rationnels.

N’essayez pas forcément de vendre tout de suite vos produits ! De nombreuses personnes ont d’abord besoin de se sentir en confiance et d’être « sures » que vous êtes la personne dont elles ont besoin.

Mettez donc en place un blog sur lequel vous allez leur offrir gratuitement des informations et de la valeur ajoutée. Si vous devenez une référence pour vos prospects et qu’ils vous suivent de façon régulière, vous avez à chaque fois une « chance » de le faire devenir un client.

 

Et vous, comment faites-vous pour améliorer vos taux de conversion ?

Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous





Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
Sylvie - 4 years ago

Bonjour,
Merci d’avoir écrit cet article brillant. Votre article explique très bien de ne pas forcément vendre immédiatement parce que de nombreuses personnes ont d’abord besoin de se sentir en confiance et d’être « sures » que le produit ou service répond réellement à leur besoin. J’ai quelques expériences désagréables, lorsque les vendeurs tentent de forcer un client à acheter un produit. Il est important de vendre un produit mais surtout savoir comment le faire.

[Reply]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.