Archive

Category Archives for "Général"

Petits moyens, grandes idées : une autre solution pour lancer son activité

Avec toutes les ressources disponibles sur la toile pour créer soi même son site web ou son blog et le monétiser, lancer une activité profitable avec très peu de moyens semble accessible à tous en 2014.

Et c’est peut être votre cas aujourd’hui : vous avez récupéré une audience stable et imposé votre place sur le web… assez pour justifier votre légitimité à vendre vos propres produits ou vos formations.

Mais quand vient l’heure de trouver un cadre légal à son activité, la décision se révèle assez compliquée :

Doit on continuer à vendre en tant que particulier, quittes à déclarer ses rentrées aux impôts et être très limité ?

Créer une SARL, une EIRL, une SAS ? Pas sûr que le volume de vos ventes couvrent les charges et nourrissent suffisamment les caisses qui vont vite s’imposer dès le départ…

Se mettre en auto-entreprise ? Même si le statut semble avoir tous les avantages pour lancer une petite activité, ce n’est peut être pas la meilleure solution pour vous, sauf si vous êtes prêts à accepter le fait d’être imposé sur le Chiffre d’Affaires… pas terrible !

Entreprendre en offshore ? Si votre opportunisme vous pousse à renier les avantages sociaux que vous offre notre joli pays, il faut également avoir un bon petit matelas avant de s’installer en Irlande.

Bref… on a fait le tour du casse tête et quoi ?… On laisse tomber ce si beau projet ?

Peut être pas, car il existe une dernière solution dont on ne parle pas souvent et qui peut vous arranger :

L’association Loi 1901

Là, j’entends déjà votre étonnement…

L’air de rien, cette solution, sauf si vous avez réellement la fibre bénévole, peut vous aider à vous lancer… en attendant d’avoir des revenus conséquents.

Contrairement aux idées reçues, réaliser des bénéfices avec une association n’est pas du tout interdit.

C’est tout à fait possible, bien sûr si on ne dépasse pas certaines limites, mais vous n’en êtes pas encore là et même si vous y arrivez vite, il n’est pas impossible de doter rapidement à son entité, un cadre plus « classique ».

Il n’est même pas impossible de rémunérer son dirigeant principal pour une activité précise (comme développeur web par exemple), mais encore une fois, dans une certaine limite.

Cerise sur le gâteau, il est également possible d’employer du personnel, à condition de passer par la case Urssaf…

Les formalités

Par rapport à une entreprise, créer une association est d’une simplicité déconcertante.

  1. Il faut tout d’abord rédiger une assemblée générale constitutive, signée par les membres fondateurs de l’association, qui doivent être au minimum deux (en même temps, c’est le principe de l’association…)

  2. Puis rédiger les statuts : peut-être l’étape la plus compliquée si le site des services publics www.vosdroits.service-public.fr/associations ne nous en fournissait pas un modèle. Attention cependant au choix de l’objet : bien expliquer son activité sans toutefois la limiter pour pouvoir proposer des services « annexes » ponctuels.

  3. Toujours sur le site du service public, effectuer la télédéclaration en à peu près 10 minutes.

  4. Quelques jours plus tard, la préfecture vous envoie un récépissé que vous vous empressez d’envoyer au Journal Officiel des Associations, étape non obligatoire mais vivement conseillée si l’on souhaite donner une existence légale à son assoc. Sauf si vous avez un objet très long, cette étape coûte 44 euros environ (c’est le seul montant que vous aurez à débourser hors frais postaux, tout le reste est gratuit).

  5. Une dizaine de jours plus tard, transmettez l’extrait de l’annonce légale à l’INSEE, joint à votre demande de numéro SIREN.

  6. Pour finir, collectez toutes les « pièces d’identités » de votre association pour créer un compte en banque au nom de celle-ci, détail à ne surtout pas négliger pour ne pas tomber dans le détournement de bien social.

  7. Équipé d’un compte en banque et d’un numéro SIRET, vous pouvez dès maintenant créer un compte Paypal et lever ainsi la fameuse limite des 2500 euros imposée aux particuliers.

Toute la procédure de création peut durer de un à deux mois, suivant la rapidité des fonctionnaires.

Pas besoin d’un comptable : un simple livre de compte (recettes/dépenses) fera l’affaire.

Par contre il vous faudra régulièrement réaliser une Assemblée Générale et procéder à l’élection des membres du bureau, si vous le prévoyez dans les statuts.

L’inconvénient : ne pas vendre n’importe quoi

Il faut bien sûr faire très attention au format de ses prestations proposées : le cadre juridique de l’association a été crée pour des raisons évidentes et non pour faire concurrence déloyale à des sociétés commerciales qui ne tarderont pas à vous dénoncer le cas échéant.

Alors, pourquoi pas ?

L’association peut être une solution pour mettre un pied à l’étrier et commencer un projet sans prendre trop de risques.

Les gros avantages étant de ne pas avoir de comptes à rendre au Rsi et d’oublier la TVA pour pouvoir tester son business modèle dans un cadre légal moins coûteux.

De plus, il se peut que vous preniez goût au mode associatif, ce qui ne pourra qu’être bien vu par la communauté… et que finalement, vous y restiez !

1

Créer son blog dans une niche saturée

Vous venez de trouver une idée géniale, mais en cherchant sur Internet, vous vous apercevez que de très nombreux blogueurs y ont pensé avant vous. Est-il alors possible et surtout intéressant de créer son blog dans cette niche ?

Des milliers de blogs

Il est évident que presque tous les sujets ont été traités sur la toile. Il se crée de très nombreux blogs chaque jour. Plusieurs dizaines de milliers dans le monde. La mauvaise nouvelle, c’est que si vous cherchez à créer un blog dans une niche où personne n’est allé, c’est sans doute que votre niche ne vous servira à rien (justement parce que personne n’y est allé).

La bonne nouvelle c’est que s’il y a de la concurrence c’est que la niche que vous avez trouvé intéresse du monde. Des blogueurs y sont, MAIS vous pouvez encore y faire votre place.

Différenciez vous !

Mais pour cela, le meilleur moyen c’est justement de ne pas faire comme tous les autres. Il existe des dizaines de format de blog. Des blogs avec des articles de fonds, des blogs avec des brèves, avec des vidéos, avec des fichier audio, avec des produits à télécharger, etc….

Le but est vraiment de vous différencier. Si vous copiez d’autres blogs, vous ne ferez pas mieux qu’eux. Au mieux, vous leur prendrez un peu de trafic, au pire vous n’aurez RIEN.

N’essayez pas de concurrencer des blogueurs déjà établis depuis plusieurs années. Essayez de trouver un autre angle d’attaque. Soyez créatifs. Apportez de la plus-value sur votre blog. Et vous finirez par drainer du monde.

7

5 astuces pour gagner en efficacité

Une journée est composée de 24 heures que nous ne voyons pas toujours passer. Comment pouvons-nous faire pour ne pas les gaspiller et gagner en efficacité ? Il existe plusieurs astuces simples à mettre en place pour être efficace. Une grande partie d’entre elles consiste à canaliser les « mangeurs de temps » pour ne pas perdre sa journée.

Hypnotisé tu seras

A qui n’est-ce jamais arrivé ? Nous rentrons à la maison, la télévision est allumée et nous nous laissons absorber par ce qui y passe, même si cela ne nous intéresse pas. Et soudain, souvent quand le film ou l’émission se termine, notre cerveau se reconnecte avec la réalité et nous réalisons que nous venons de perdre 1 heure pour rien. Savez-vous qu’en 2012, en Europe, chaque personne a passé 3h55 à regarder la télévision par jour. Je vous laisse faire le calcul du nombre d’heures que cela fait par année. L’astuce que je veux vous donner ici, c’est de définir les moments que vous passez à regarder la télévision. Choisissez de l’allumer pour des programmes que vous désirez visionner et non simplement pour zapper de chaines en chaines.

Surfer tu limiteras

Lorsque notre principal outil de travail est un ordinateur, il est facile de se retrouver à surfer sur Facebook ou à visionner les dernières vidéos qui font le buzz sur YouTube. Le problème est que, pendant ce temps, notre travail n’avance pas. Comment faire pour limiter les dégâts ? Le premier conseil que je peux vous donner, c’est de ne pas laisser des fenêtres « parasites » ouvertes en arrière-plan. Ainsi, vous serez moins tenté d’aller voir ce qui se passe à chaque nouvelle actualité. Sinon, il existe une solution plus radicale pour vous empêcher d’aller sur vos sites web préférés. Vous pouvez installer des logiciels qui vous permettent de bloquer leurs accès pendant une période définie. Il existe, par exemple, le logiciel Cold Turkey.

Un deuxième fléau est présent sur internet. Il s’agit de vos emails. Combien de fois par jour allez-vous les contrôler ? En définissant un moment précis dans la journée pour lire et répondre à vos messages, vous serez nettement plus efficace qu’en allant voir toutes les 30 minutes le contenu de votre boîte de réception. En effet, cela vous permettra de vous concentrer uniquement sur cette tâche pendant le temps qui vous est nécessaire. Elle deviendra donc une tâche à accomplir à part entière et non une tâche parasite que vous réalisez rapidement entre deux autres tâches importantes. Relevez vos emails, par exemple, 3 fois par jour. Une fois en début de journée, une fois en milieu de journée et une dernière fois en fin de journée.

Organisé tu seras

Avez-vous déjà vécu des journées où vous courez partout et à la fin desquelles vous constatez que vous n’avez rien fait de productif ? Est-ce que vous ne trouvez pas cela frustrant ? Pour pallier à ce problème, il existe une astuce simple : la liste de tâches. C’est une astuce que nous sommes nombreux à connaitre mais que nous n’utilisons pas toujours de la bonne façon. Pour vous servir efficacement de votre liste de tâches, il faut d’abord lister toutes les tâches que vous avez à faire. Ensuite, vous devez les classer par priorité. Enfin, vous devez définir une date ou une heure à laquelle ces tâches doivent impérativement être accomplies.

Exemple :

– Tâche N° 1 / Urgent / A terminer au plus vite mais au plus tard pour lundi 12h

– Tâche N° 2 / Urgent / A terminer pour mardi 10h

– Tâche N° 3 / Prioritaire / A envoyer avant mardi 12h

– Tâche N° 4 / Faible / A terminer avant la fin du mois de juillet

Débutez toujours la journée en réalisant les tâches prioritaires. Ainsi, vous serez débarrassé d’un poids et vous ne serez pas stressé pour tout le reste de la journée. Je vous conseille de faire votre liste de tâches à la fin de votre journée pour le lendemain. Comme ceci, vous êtes encore dans le vif du sujet et vous risquez moins d’en oublier. De plus, le lendemain vous pourrez directement vous atteler à la réalisation de votre première tâche prioritaire sans avoir besoin de prendre le temps de réfléchir à ce que vous avez à faire pendant votre journée. Une liste de tâche bien utilisée vous évite de repousser à plus tard ce que vous devez faire aujourd’hui.

Te changer les idées tu feras

Un conseil pour doubler votre efficacité, c’est de faire des pauses régulièrement. Trop souvent, nous nous bornons à vouloir finir une tâche alors que nous sentons qu’il y a un trop-plein, que nous n’en pouvons plus ou qu’à un autre moment cette tâche nous aurait pris moins d’énergie. Il est important de trouver votre propre rythme de travail. Celui-ci varie d’une personne à une autre. Vous devez prendre conscience du moment où vous devenez moins productif et faire des pauses en fonction de cela. Les pauses ne doivent pas forcement être longues. Par exemple, prenez l’air 5 minutes, allez marcher, etc. Trouvez ce qui vous permet de recharger vos batteries et de repartir à nouveau dans votre tâche.

Dans le silence tu vivras

Le dernier conseil que je vais vous donner est à appliquer lorsque vous êtes concentré sur une tâche importante. Ne vous est-il jamais arrivé de recevoir un appel téléphonique alors que vous travailliez sur quelque chose d’important et de ne plus vous rappeler où vous en étiez en raccrochant ? Pour éviter ce genre de problème, je vous recommande de couper, lors de la réalisation de cette tâche, tout ce qui pourrait vous déranger et vous déconcentrer. Par exemple :

– Coupez votre téléphone portable

– Coupez votre téléphone fixe

– Désactivez les notifications sur votre tablette

– Désactivez les notifications sur votre ordinateur

– Fermez Skype, Facebook, etc.

– Mentionnez de ne pas vous déranger (collègues, famille, etc.)

Cela vous fera gagner en efficacité et vous permettra de retrouver ce que vous appréciez (que cela soit vos outils technologiques ou vos proches) et d’en profiter plus rapidement et sereinement que si vous vous étiez interrompu lors de la réalisation de votre tâche.

Conclusion

Prenez le temps de tester et d’appliquer ces conseils. Ils ne sont pas nombreux, sont simples à mettre en pratique et peuvent faire toute la différence pour gagner en efficacité et en temps dans votre quotidien.

Ludovic
Confiance-Positive.com

Et vous, quelles sont vos astuces pour gagner en efficacité ?

Crédit photo : Jrm Llvr

Formation Bureautique sur Excel : la pédagogie progressive.

Les formateurs qui dispensent régulièrement des cours de formation Bureautique sur Lyon, et en particulier sur Excel, créent en général eux même un certain nombre d’exercices pratiques et progressifs qui permettent d’appréhender certaines fonctionnalités du logiciel de la suite Microsoft Office.

Par exemple, une technique particulière et progressive leur permet d’expliquer quand, pourquoi et comment il faut ou pas utiliser les dollars dans l’écriture de certaines fonctions. En effet, on constate souvent des erreurs dans l’utilisation des références relatives, mixtes ou absolues dans Excel, et cela peut générer, dans un service comptable ou ailleurs, des erreurs non visibles, et mettre en balance des sommes d’argent importantes.

Un d’entre eux a mis au point dans l’apprentissage que dispensé, et dans des plans de cours de formation Bureautique, un système qui permet à chacun de savoir, avec une méthode simple et infaillible, quand et comment utiliser les références dans Excel. Simplement, nous partons d’un exemple sans utilisation des références, on recopie la formule vers le bas, comme on le fait le plus souvent, et on constate les premières mises en erreur. On effectue ensuite une reconnaissance du dysfonctionnement et on traite enfin le ou les problèmes. On traite ensuite des cas de plus en plus complexes, tout en laissant de plus en plus d’autonomie aux stagiaires, en glissant vers des travaux pratiques dirigés.

Cette pédagogie, progressive, et basée sur des exemples concrets, tous tirés du milieu de l’entreprise, permettent une excellente assimilation et consolidation des connaissances.

La maîtrise de cette fonctionnalité n’apparaît pas forcément de suite à tous. Mais lorsque nous abordons des fonctions avancées comme par exemple les RECHERCHEV, ou l’on fait référence à des matrices de critères qui doivent être « bloquées », les stagiaires comprennent mieux l’importance de la maîtrise des dollars dans les fonctions d’Excel.

Entrepreneurs : 4 astuces pour créer un site web performant

Lorsqu’on vient d’ouvrir un gîte, un restaurant ou un bar, la recherche de nouveaux clients devient rapidement indispensable pour démarrer son activité. A cet effet, les entrepreneurs commencent à faire connaître leurs services dans la presse locale, dans des annuaires et à travers différentes campagnes publicitaires.

Parmi les supports de communication sélectionnés, le web devient indispensable quel que soit le secteur d’activité. Les porteurs de projets entrepreneuriaux commencent souvent par la conception d’un site Internet, qui leur permet de présenter leurs produits et services auprès d’un très large public. De plus, ils sont de plus en plus nombreux à créer leur site même en amont de l’immatriculation de la société. En plus d’être un outil de notoriété, un site web peut servir également de passeport pour la mise en place des campagnes publicitaires.

Bien choisir son nom de domaine

Tout projet web commence par la réservation d’un nom de domaine. C’est le nom du site, qui reprend souvent le nom de la société. Selon la politique de communication, on peut inclure un mot clé pertinent pour son activité dans le nom de domaine.

Tenir compte des fonctionnalités de webdesign

Pour la mise en valeur des produits, les éléments visuels et multimédia ont un impact important sur le trafic et les conversions d’un site web. Dans cette logique, il est conseillé d’opter pour un éditeur de site web qui propose l’insertion d’une large variété d’images, vidéos et diaporamas. Il faut également tenir compte du design des thèmes proposés, afin d’en choisir celui qui est le plus adapté à son activité.

Comparer les fonctionnalités d’optimisation du référencement

Dès qu’on a mis en ligne un site web, il va falloir penser à son positionnement sur les moteurs de recherche. Au fait, si on tape la requête « restaurant Angers », un site performant ressort dans les premiers 3 résultats de Google, voire sur la 1ère page. Pour cela, il est indispensable d’optimiser le référencement de chaque page du site (titres, balises méta, textes alternatifs des images, etc.), d’où le besoin de sélectionner un éditeur qui propose des fonctionnalités de référencement performantes.

Lors de la sélection de l’éditeur web, les entrepreneurs devront tenir compte également des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. Il s’agit de fonctionnalités permettant d’intégrer des boutons de partage sur chaque page ou encore une « Facebook Like Box » sur la page d’accueil.

3

Formation d’entreprise : développer vos compétences professionnelles

Qu’apporte une formation professionnelle ?

Aujourd’hui, les compétences professionnelles sont devenues un facteur primordial dans le monde du travail. Pour réussir à obtenir un emploi, ou pour en garder un, il faut être le meilleur. Développer vos compétences professionnelles vous permet aussi de ne pas rester bloquer éternellement dans le même travail et de vous diversifier dans d’autres secteurs qui vous attirent davantage.

  • Pourquoi se former ?

La formation d’entreprise permet de développer ses compétences professionnelles mais aussi personnelles, ce qui est un point essentiel puisqu’aujourd’hui les entreprises demandent de plus en plus de connaissances à leurs employés.

Par exemple, la plupart des entreprises utilisent désormais des logiciels informatiques qu’elles n’utilisaient pas forcément avant. Les formations d’entreprises permettent aux employés d’apprendre à utiliser ces logiciels et de continuer à travailler efficacement.

La formation d’entreprise est donc un avantage non négligeable, autant pour les entreprises que pour leurs employés.

Ces formations peuvent être sur divers sujets comme la formation web, bureautique ou même managériale.

  • Apports pour les entreprises.

Pour les entreprises, la formation professionnelle permet de gagner du temps grâce à des employés qui seront plus compétents et par conséquent plus efficaces. Leur motivation pour le travail en sera d’autant plus grande puisqu’ils se sentiront utiles pour l’entreprise et verront apparaître des progrès dans leur façon de travailler. Et nous le savons tous, des employés motivés sont indispensables au bon fonctionnement et au bon développement d’une entreprise.

  • Apports pour les employés

Ce type de formation vous permet en tant qu’employé de développer vos compétences, autant professionnelles que personnelles, notamment par exemple au niveau des nouvelles technologies qui sont en constante évolution. Vous pouvez ainsi vous perfectionner dans votre travail, mais aussi développer votre polyvalence grâce à l’acquisition de compétences qui vous permettront de changer d’activité avec plus de facilité. Vous augmentez ainsi votre employabilité, et diminuez également les risques de perte d’emploi.

  • Conclusion

La formation d’entreprise est donc un avantage conséquent autant pour les entreprises que pour leurs employés, puisqu’elle permet de rester à jour au niveau des différentes évolutions de gestion, technologiques, techniques, commerciales, managériales, et donc au niveau des attentes de compétences des employés qui doivent être de plus en plus polyvalents.

3 idées de travail à domicile

1. Les cours à domicile et la garde d’enfants

Lycéen, étudiant ou jeune diplômé, les cours à domicile sont un bon moyen de gagner de l’argent. Vous pouvez vous rendre directement chez la personne ou bien recevoir l’élève à votre domicile. Libre à vous de choisir avec qui vous souhaitez travailler : enfants de primaire, collégiens ou lycéens. Vous pouvez aussi choisir de faire du soutien scolaire dans toutes les matières ou bien uniquement dans un « domaine » : scientifique en apportant votre aide en mathématiques ou sciences naturelles ou physiques, littéraire ou alors donner des cours de langues. Votre rémunération dépend de votre niveau d’études et de la région dans laquelle vous habitez. Enfin il faut distinguer l’aide aux devoirs et les cours dits particuliers, généralement dispensés dans une seule matière.
Si vous aimez être en contact avec les enfants, vous pouvez faire de la garde d’enfants à domicile. Là encore, libre à vous de garder les enfants chez leurs parents ou à votre domicile même si, en général, vous devrez vous déplacer au domicile des parents. La garde peut être occasionnelle ou régulière (quelquefois par mois notamment le soir ou bien tous les jours dès la sortie de l’école).
La rémunération par CESU est la plus répandue et vous garantit d’être payé au minimum au SMIC horaire.

2. Le repassage ou la couture

Si vous avez du temps libre, vous pouvez gagner de l’argent tout en restant chez vous en faisant une activité souvent peu aimée de tout un chacun : le repassage. En effet, le repassage prend du temps mais peut vous permettre d’arrondir vos fins de mois. Vous pouvez choisir d’être rémunéré au kg de linge, à l’unité (surtout utilisé pour les chemises) ou à l’heure (entre 12 € et 20 € de l’heure). Cette activité est plus souvent réservée aux femmes. Si le client est satisfait de votre travail à domicile, vous pourrez augmenter, très rapidement, vos revenus via le bouche à oreille. Le tarif varie selon la région : il est plus élevé dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou Marseille. Le tarif n’est pas le même s’il s’agit d’un repassage occasionnel ou régulier (par exemple, une panière toutes les semaines). Prenez en compte le temps que vous mettez mais aussi l’électricité pour fixer vos prix.
Autre activité qui peut vous faire gagner de l’argent : la couture.

En effet, tout le monde n’est pas habile de ses mains et faire un ourlet peut s’avérer difficile. La rémunération dépend du type de couture et du temps que vous mettez : coudre un tricot, faire un ourlet ou raccommoder un vêtement. Vous pouvez aussi faire des retouches sur un vêtement. C’est un peu plus compliqué mais vous gagnerez plus d’argent.
Ces deux activités permettent de détendre certaines personnes. Ainsi, vous n’aurez pas forcément la sensation de travailler tout en gagnant de l’argent. Là encore, l’idéal est de se faire rémunérer via les CESU pour bénéficier au minimum du SMIC horaire.

3. La rédaction web

Enfin, si vous aimez écrire, vous pouvez rédiger des textes ou des articles pour des clients de la même manière qu’un pigiste. En général, les auteurs et les clients sont mis en relation via une plateforme. Les clients achètent vos textes et vous êtes ensuite rémunéré. Plusieurs critères sont pris en compte pour la rémunération : le nombre de mots que contient votre texte (plus il y a de mots et plus vous êtes payé) et la qualité de votre travail. Vous obtenez ensuite une évaluation qui détermine votre niveau d’écriture et vous permet d’écrire de nouveaux textes. La rédaction web ne vous impose aucune contrainte : vous écrivez quand vous voulez, à tout moment de la journée. Cela est un bon moyen pour arrondir vos fins de mois.

Si vous n’êtes pas libre pendant un ou plusieurs jours, ce n’est pas grave, vous écrirez de nouveau dès que vous aurez le temps ! Une seule condition : bien écrire et surtout sans fautes ! Cette activité n’est donc pas réservée à tout le monde puisqu’il s’agit d’un vrai métier. Vous pouvez aussi vous lancer dans la correction ou la relecture de textes.
Pour la rémunération, vous pouvez choisir de recevoir votre solde directement sur votre compte bancaire ou via Paypal.

En pratiquant l’une de ces trois activités, vous pourrez gagner de l’argent tout en restant chez vous.

6

Découvrez mon livre « Je gagne ma vie avec mon blog » !

Certains d’entre vous le savaient peut-être, il y a quelques mois de cela, j’ai été contacté par un éditeur qui cherchait un sortir un livre sur le blogging de manière générale.

Après quelques recherches, ils sont tombés sur mon blog Read Me I’m Famous.

Ils m’ont alors proposé d’être l’auteur de ce livre. Finalement, le projet est tombé à l’eau et comme j’avais déjà écrit une bonne partie du bouquin, j’ai contacté une autre maison d’édition, qui a tout de suite été séduite par le projet.

De là est sorti le livre « Je gagne ma vie avec mon blog » dont je vais vous parler dans les lignes qui suivent.

Lire la suite