Archive

Category Archives for "Comment créer son entreprise"
1

Comment créer une entreprise qui rapporte de l’argent

Si vous êtes sur Web Entrepreneur Débutant aujourd’hui, c’est bien évidemment parce que vous avez la volonté de créer votre entreprise, ou au minimum l’idée de vous aussi devenir votre propre patron et de gérer votre propre business en ligne.

Dans ce cas (ou si vous êtes déjà un web-entrepreneur), vous cherchez probablement des informations pour améliorer vos résultats.

Alors, quels sont les principes à appliquer pour créer une entreprise qui rapporte de l’argent ? C’est ce que vous allez découvrir dans la suite de cet article !

Lire la suite

3 idées de travail à domicile

1. Les cours à domicile et la garde d’enfants

Lycéen, étudiant ou jeune diplômé, les cours à domicile sont un bon moyen de gagner de l’argent. Vous pouvez vous rendre directement chez la personne ou bien recevoir l’élève à votre domicile. Libre à vous de choisir avec qui vous souhaitez travailler : enfants de primaire, collégiens ou lycéens. Vous pouvez aussi choisir de faire du soutien scolaire dans toutes les matières ou bien uniquement dans un « domaine » : scientifique en apportant votre aide en mathématiques ou sciences naturelles ou physiques, littéraire ou alors donner des cours de langues. Votre rémunération dépend de votre niveau d’études et de la région dans laquelle vous habitez. Enfin il faut distinguer l’aide aux devoirs et les cours dits particuliers, généralement dispensés dans une seule matière.
Si vous aimez être en contact avec les enfants, vous pouvez faire de la garde d’enfants à domicile. Là encore, libre à vous de garder les enfants chez leurs parents ou à votre domicile même si, en général, vous devrez vous déplacer au domicile des parents. La garde peut être occasionnelle ou régulière (quelquefois par mois notamment le soir ou bien tous les jours dès la sortie de l’école).
La rémunération par CESU est la plus répandue et vous garantit d’être payé au minimum au SMIC horaire.

2. Le repassage ou la couture

Si vous avez du temps libre, vous pouvez gagner de l’argent tout en restant chez vous en faisant une activité souvent peu aimée de tout un chacun : le repassage. En effet, le repassage prend du temps mais peut vous permettre d’arrondir vos fins de mois. Vous pouvez choisir d’être rémunéré au kg de linge, à l’unité (surtout utilisé pour les chemises) ou à l’heure (entre 12 € et 20 € de l’heure). Cette activité est plus souvent réservée aux femmes. Si le client est satisfait de votre travail à domicile, vous pourrez augmenter, très rapidement, vos revenus via le bouche à oreille. Le tarif varie selon la région : il est plus élevé dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou Marseille. Le tarif n’est pas le même s’il s’agit d’un repassage occasionnel ou régulier (par exemple, une panière toutes les semaines). Prenez en compte le temps que vous mettez mais aussi l’électricité pour fixer vos prix.
Autre activité qui peut vous faire gagner de l’argent : la couture.

En effet, tout le monde n’est pas habile de ses mains et faire un ourlet peut s’avérer difficile. La rémunération dépend du type de couture et du temps que vous mettez : coudre un tricot, faire un ourlet ou raccommoder un vêtement. Vous pouvez aussi faire des retouches sur un vêtement. C’est un peu plus compliqué mais vous gagnerez plus d’argent.
Ces deux activités permettent de détendre certaines personnes. Ainsi, vous n’aurez pas forcément la sensation de travailler tout en gagnant de l’argent. Là encore, l’idéal est de se faire rémunérer via les CESU pour bénéficier au minimum du SMIC horaire.

3. La rédaction web

Enfin, si vous aimez écrire, vous pouvez rédiger des textes ou des articles pour des clients de la même manière qu’un pigiste. En général, les auteurs et les clients sont mis en relation via une plateforme. Les clients achètent vos textes et vous êtes ensuite rémunéré. Plusieurs critères sont pris en compte pour la rémunération : le nombre de mots que contient votre texte (plus il y a de mots et plus vous êtes payé) et la qualité de votre travail. Vous obtenez ensuite une évaluation qui détermine votre niveau d’écriture et vous permet d’écrire de nouveaux textes. La rédaction web ne vous impose aucune contrainte : vous écrivez quand vous voulez, à tout moment de la journée. Cela est un bon moyen pour arrondir vos fins de mois.

Si vous n’êtes pas libre pendant un ou plusieurs jours, ce n’est pas grave, vous écrirez de nouveau dès que vous aurez le temps ! Une seule condition : bien écrire et surtout sans fautes ! Cette activité n’est donc pas réservée à tout le monde puisqu’il s’agit d’un vrai métier. Vous pouvez aussi vous lancer dans la correction ou la relecture de textes.
Pour la rémunération, vous pouvez choisir de recevoir votre solde directement sur votre compte bancaire ou via Paypal.

En pratiquant l’une de ces trois activités, vous pourrez gagner de l’argent tout en restant chez vous.

Comment créer une entreprise qui marche bien ?

Si on mesure en général les résultats d’une entreprise par le chiffre d’affaires ou les bénéfices qu’elle réalise, d’autres éléments permettent de mesurer la réussite d’une petite entreprise et de son créateur.

En effet, diriez-vous d’un créateur d’entreprise qu’il a bien réussi s’il doit passer 20h par jour au service de son entreprise (même si celle-ci lui rapporte des revenus) ?

Dans cet article, vous allez découvrir des conseils pour créer une entreprise qui marche bien et devenir un chef d’entreprise qui a véritablement réussi.

 

4 Conseils pour créer une entreprise prospère

creer-une-entreprise-qui-marche

Bien s’organiser

Si vous êtes un chef d’entreprise seul et sans employé, vous allez bien évidemment devoir gérer votre entreprise de A à Z, c’est-à-dire du côté administratif à la réalisation finale (produit ou service) en passant par la prospection, la fidélisation et bien d’autres.

Pour bien vous organiser, il est possible de découper votre temps en trois domaines principaux.

Il s’agit de diviser chaque semaine votre temps en tant que patron, en tant que manager et en tant qu’ouvrier. En résumé, une organisation verticale de votre travail. 

Quand vous êtes le patron, vous devez réfléchir à votre entreprise, à vos projets, définir vos objectifs, votre stratégie et les étapes indispensables pour les atteindre.

Quand vous êtes manager, vous devez lister et organiser les différentes actions à réaliser selon un plan logique et efficace pour vous permettre d’avancer au mieux.

Enfin, en tant qu’employé, il ne vous reste plus qu’à suivre les directives et les to-do lists que vous avez définies en tant que manager. Il vous suffit d’exécuter consciencieusement vos tâches et rien d’autre que cela.

Suivant la taille de votre entreprise et de votre activité, le temps que vous devrez consacrer à chacune de ces trois phases peut être variable.

Vous pouvez commencer par faire chaque semaine une demi-journée patron, une demi-journée manager et le reste du temps employé.

Vous pourrez toujours, par la suite, modifier ces proportions pour les approcher au plus près de vos besoins spécifiques.

 

Automatiser votre fonctionnement

Il est également à mon sens indispensable d’automatiser une partie de votre activité afin de :

  • vous dégager du temps pour vous occuper des tâches les plus bénéfiques pour votre entreprise
  • vous permettre de respirer régulièrement et de penser à autre chose que votre business. Cela vous permet de prendre du recul et d’être finalement beaucoup plus efficace.

Pour automatiser votre entreprise, n’hésitez pas à vous reporter à l’article dédié « Créer une entreprise qui fonctionne sans moi ».

En substance, vous devez lister les tâches répétitives ainsi que celles qui sont le plus chronophages et réfléchir, imaginer, rechercher quels outils ou quelles actions pourraient vous permettre de réaliser ces tâches le plus facilement et plus rapidement possible.

 

Bien gérer vos démarches administratives

Prenez bien l’habitude de faire de façon régulière les démarches administratives nécessaires à votre entreprise et de ne pas les réaliser au dernier moment.

Pourquoi ? Cette organisation présente plusieurs avantages :

  • vous vous libérez l’esprit des démarches que vous devez effectuer,
  • tout est fait en temps et en heure,
  • vous n’avez pas à partir à la recherche de tous les éléments dont vous avez besoin pour vos déclarations, du coup vous n’êtes pas débordé par cela et vous pouvez continuer à travailler (et rentrer du chiffre d’affaires !) lorsque vous devez faire des démarches importantes.

 

Concilier votre vie personnelle et professionnelle

Lorsque vous lancez votre entreprise, gardez à l’esprit que vous devez respecter un équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle.

Bien évidemment, cet équilibre est propre à chacun et il est difficile de vous donner des chiffres.

Néanmoins, il est indispensable de prendre en compte ces deux aspects pour vous sentir épanoui, et ne pas tomber en dépression comme cela peut arriver parfois lorsque des entrepreneurs se vouent corps et âme à leur carrière et que les résultats ne sont pas au rendez-vous ou que leur vie personnelle souffre tellement qu’ils en arrivent à des points de non-retour, de ruptures.

C’est de plus un excellent moyen de vous permettre d’être plus efficace lorsque vous travaillez car, sinon, vous n’êtes pas concentré 100% du temps sur votre activité.

Vous savez certainement que, régulièrement, on trouve la solution d’un problème « tout seul », quand on arrête de chercher la solution …

Et bien c’est la même chose, en vous aérant l’esprit, vous allez trouver intuitivement des solutions pour les problèmes que vous rencontrez dans votre business.

De plus, en prenant également en compte votre vie personnelle et vos objectifs en général, vous prendrez également plus de plaisir à travailler et serez donc, une fois encore, plus productif.

 

Que pensez-vous de ces conseils pour créer une entreprise qui marche bien sans se révéler être une prison ?

Avez-vous d’autres conseils à ajouter ?

Répondez-moi dans les commentaires ci-dessous.

1

Créer son entreprise pour les nuls : 7 éléments à ne pas oublier

Vous aimeriez lancer votre entreprise et prendre les devants pour lancer votre activité et être votre propre patron ? Quelles que soient vos raisons, je ne peux que vous féliciter pour ce choix de vie courageux et votre volonté de prendre votre vie en main.

Cependant, si vous n’êtes pas un habitué de cette procédure, vous êtes probablement à la recherche d’informations sur la marche à suivre ou bien encore sur les différentes possibilités que vous avez à votre disposition.

Je vous propose dans cet article de faire un point sur certaines informations importantes ou nécessaires à prendre en compte pour créer votre entreprise.

Monter sa boîte pour les nuls

créer-son-entreprise-pour-les-nuls

Votre statut d’entreprise

Tout d’abord, renseignez-vous sur les différents statuts d’entreprise. En effet, il en existe un certain nombre et l’un d’eux sera probablement bien plus adapté à votre situation personnelle ou financière et à votre domaine d’activité.

La première étape est de choisir entre une entreprise individuelle ou une société. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à voir le site de l’APCE qui est très intéressant sur ce point. A noter que le statut d’auto-entrepreneur fait partie des entreprises individuelles, même s’il est un statut à part, avec des avantages fiscaux non négligeables.

A savoir : le « RL » dans un statut juridique signifie « Responsabilité limité ». Sachez que ces deux petites lettres vous permettent de protéger votre patrimoine personnel, c’est-à-dire qu’en cas de problème seuls les capitaux de l’entreprise risquent quelque chose et vos biens propres sont protégés.

 

Se renseigner sur les formalités et les aides

Les formalités administratives à mener pour créer une entreprise sont bien souvent une angoisse pour les créateurs, voire même une cause d’abandon du projet par anticipation de la lourdeur administrative.

Sachez cependant que, même si cette étape est indispensable, elle n’en reste pas moins de plus en plus allégée au fil des années. On peut désormais, en ligne, créer en toute simplicité sa société.

D’autre part, il existe de nombreux organismes et associations qui peuvent vous assister gratuitement dans ces démarches. La seule chose que vous ayez alors à connaître, ce sont les grandes lignes et, ensuite, laissez vous guider.

Dans de nombreux cas, lors de la création ou de la reprise d’une entreprise, vous pouvez bénéficier d’aides et de réductions de charges pour le début de votre activité. Car oui, désormais, vous allez devoir payer des charges !

NACRE, ACCRE, mais bien d’autres également, vous permettent de vous aider à vous lancer en réduisant votre taux de charges.

Veillez donc à bien vous renseigner sur ces aides et si vous êtes éligibles pour l’une d’elles, voyez comment faire pour en bénéficier en pratique. Ce conseil n’est pas anodin car certaines aides doivent se demander en amont ou au moment de la création.

Si vous attendez … vous risquez de passer à côté pour une histoire de timing ou de quelques jours, ce serait vraiment dommage !

 

Ne pas confondre chiffres d’affaires et bénéfices !

Cette confusion est extraordinairement fréquente et peut-être la faites-vous également.

Le chiffre d’affaires n’a rien à voir avec les bénéfices !

Le chiffre d’affaires correspond à la sommes des produits et services que vous avez vendus, tandis que le bénéfice représente votre chiffres d’affaires moins vos charges et coûts de fonctionnement, y compris votre propre rémunération.

Une astuce toute simple : ne vous payez pas avant d’avoir réglé tous vos fournisseurs, vos prestataires, vos charges obligatoires. Si vous faîtes l’inverse, vous allez au devant de graves problèmes de trésorerie !

 

S’entourer peut être une excellente idée

Vous entourer d’experts ou de conseillers peut vous permettre de comprendre bien plus rapidement et concrètement comment fonctionne une entreprise.

Vous pouvez également vous faire conseiller par d’autres indépendants spécialisés dans l’accompagnement des entreprises qui auront de nombreux conseils à vous fournir.

Autre possibilité qui elle non plus n’a rien d’obligatoire : se rapprocher d’associations d’entreprises, voire démarrer votre activité en couveuse.

Une couveuse d’entreprise vous permet de « tester » votre activité sans véritablement vous lancer en vous fournissant un cadre légal mais simplifié pour exercer votre activité. Elle vous aidera également au niveau des démarches administratives. En échange, vous lui reversez par contre une partie de votre chiffre d’affaires.

 

Prendre de bonnes habitudes dès le début

Dès que votre entreprise est lancée, vous devez prendre de bonnes habitudes afin de ne pas avoir à rechercher par la suite, et dans la panique, des documents qui vous manqueraient.

Numérotez vos factures de façon simple et efficace et faites attention à conserver des justificatifs pour toutes vos dépenses, vos achats et vos rentrées d’argent, bien évidemment en rapport avec votre activité.

 

Faire une étude de marché avant de vous lancer

Ne vous lancez pas bille en tête dans un projet d’entreprise sans avoir auparavant mené une étude de marché, vous risqueriez très fortement de vous planter tout simplement.

etude-de-marche

Le terme étude de marché peut faire « peur » mais vous n’avez pas forcément besoin de recourir à des techniques ou des outils pointus pour la réaliser.

Si vous lancez une entreprise en ligne, regardez si vous avez des concurrences, s’il y a des liens sponsorisés sur vos mots-clés, des ouvrages en vente sur Amazon, cela vous permet déjà de vous faire une bonne idée du marché.

Pour une entreprise physique, vous pouvez faire un sondage dans votre ville afin de connaître les besoins de vos premiers clients ainsi que leurs attentes.

 

Un petit mot sur la comptabilité

A moins de choisir un statut disposant de la comptabilité simplifiée tel qu’auto-entrepreneur, vous aurez besoin de recourir au moins de façon ponctuelle (mais régulière) à un comptable.

Toutes les formes d’entreprises en société nécessitent que vous fournissiez des comptes annuels validés par un expert comptable.

En tant qu’auto-entrepreneur vous ne devez cependant que tenir un journal des dépenses et recettes de votre activité.

 

J’espère que ces petites mises au point vous aurons été utiles. Si vous avez déjà lancé votre entreprise et que vous avez d’autres conseils à apporter à cet article « comment créer son entreprise pour les nuls » alors donnez-les nous !

Vous pouvez le faire simplement dans les commentaires juste en dessous.

Comment créer son entreprise sur internet en 45 minutes

Si vous avez envie de créer votre entreprise mais que toutes les démarches administratives vous freinent, sachez qu’il existe désormais une solution pour créer son entreprise sur Internet de façon rapide et simplifiée.

Pour ma part, quand j’ai créé mon entreprise j’ai été surpris par le nombre des démarches qui fallait effectuer et je pense que certaines personnes qui ont un projet ne se lancent pas à cause de cette lourdeur administrative. S’il est vrai qu’il faut respecter certaines règles et procédures, les choses se sont largement simplifiées ces deux dernières années.

Alors quelle est cette solution ? C’est ce que nous allons voir dans les lignes qui suivent.

Lire la suite

4

Est-il possible de créer une entreprise sans diplôme ?

Olivier Jacques, PDG autodidacte du Coq Sportif disait il y a quelques mois : « Dans les entreprises, si vous n’avez pas de diplôme, on ne vous laisse que les sous-fonctions … Alors mieux vaut s’ouvrir les portes soi-même, car personne ne le fera pour vous. »

Ceci illustre bien le mythe, bien présent en France, contrairement aux pays anglo-saxons, selon lequel, sans diplômes, on ne peut pas prétendre à des fonctions dirigeantes ou à responsabilités.

Pourtant, les exemples d’entrepreneurs à succès n’ayant aucun diplôme jalonnent l’actualité et le CAC 40, nous en verrons plusieurs exemples.

De même, les chiffres sont parlants : 57% des créateurs d’entreprises n’ont pas de diplômes de l’enseignement supérieur. (Enquête INSEE – 2010)

Alors ? Mythe ou réalité ? Peut-on créer une entreprise sans diplôme ? Quelles sont alors les qualités requises ? Comment mettre toutes les chances de son côté ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article !

 

Quelques exemples d’entrepreneurs qui ont réussi sans diplômes

creer-une-entreprise-sans-diplome

Steve Jobs, Mark  Zuckerberg, Bill Gates ne sont pas diplômés. Bon, je vous l’accorde, ils étaient inscrits au Reed College, Harvard … Des universités prestigieuses ce qui n’empêche qu’ils ont abandonné leurs études sans obtenir aucun diplôme !

Jean-Claude Bourrelier, fondateur de Bricorama en 1975, a créé à 29 ans son premier magasin de bricolage sans aucun diplôme. Il est aujourd’hui à la tête d’un groupe de plus de 600 millions d’euros de CA.

Xavier Niel, fondateur de Free a juste son bac.

Yves Rocher, n’avait pas le bac quand il a créé sa société. Il a quitté l’école à 14 ans à la mort de son père pour aider sa mère à subvenir aux besoins de la famille.

Michel Leclercq a créé tout seul Decathlon en 1976

François Pinault, fils d’un exploitant forestier,  troisième fortune française, a quitté le collège Saint Martin à Rennes à l’âge de 16 ans, sans même avoir le bac.

 

Ces exemples ne sont pas que des cas isolés.

Depuis 1989, un prix est décerné aux entrepreneurs autodidactes par le Harvard Business School Club de France, accompagné du groupe Mazars.

Les « victoires des Autodidactes », en sont à leur 22ème édition, c’est dire s’il y a des candidats !

Sans diplômes ou autodidactes, les atouts indispensables pour créer son entreprise sont ailleurs … Devenir entrepreneur, c’est un état d’esprit et des qualités personnelles.

 

Quelles sont les vraies qualités requises pour devenir un entrepreneur à succès ?

 

  • Avoir de l’ambition et/ou un projet personnel
  • Etre humble, avoir l’envie constante d’apprendre des autres
  • Être un décideur, un leader. Cela passe aussi par apprendre, accepter de revoir ses positions et savoir s’entourer de personnes compétentes.
  • Savoir gérer son temps
  • Savoir prendre des risques. Bien sur, les risques sont à mesurer mais acceptez de prendre des risques et d’échouer, sachez aussi rebondir face à un échec
  • Etre tenace : c’est tout simplement l’illustration du point précédent !

Vous pouvez vous en rendre compte : ce ne sont pas des qualités qu’on apprend à la fac ou sur les bancs de l’école !

 

Ne pas avoir de diplôme ne signifie pas ne pas se former !

creer-une-entreprise-sans-diplome

« Quand on se lance, on est tous autodidactes, même à bac + 10 », affirme Louise Guerre, présidente du Centre des jeunes dirigeants.

C’est parfaitement vrai.

Se lancer sans diplôme, cela ne veut pas dire « ne pas apprendre » : développer une idée, un concept, une entreprise passe aussi par l’acquisition de nouvelles compétences, ou par leur amélioration.

La différence avec le parcours scolaire classique, diplômant, et ces formations au fil de votre parcours, c’est que vous pouvez choisir les experts de chaque domaine à développer dans vos compétences.

Non seulement, vous allez recevoir alors des enseignements de bien meilleure qualité, mais aussi vous allez engranger des connaissances concrètes, actualisées, répondant aux enjeux et nécessités du moment et non pas un enseignement archaïque, se mettant à jour tous les 10 ans.

 

Tout ceci ne veut pas dire que je vous fais l’apologie du « sans diplômes », si vous avez des diplômes supérieurs, c’est un atout supplémentaire ! Mais la plupart du temps, ils sont surtout une preuve de vos capacités de rigueur, d’adaptation et méthodes

Bien évidemment certains métiers ou types d’entreprises nécessitent des autorisations, des capacités, un brevet professionnel ou encore une certification à obtenir pour ouvrir.

Cela n’a rien à voir avec des études supérieures, ce sont des stages ou formations professionnelles courtes auxquelles tout le monde peut s’inscrire quel que soit son niveau scolaire.

 

 

Vous venez de le voir, créer une entreprise sans diplôme est tout à fait possible. Votre réussite n’est pas dictée par votre parcours scolaire.

Vous objecterez peut-être qu’il reste le souci de la négociation avec les banques pour des prêts si votre activité ou votre lancement le nécessite. Mais là aussi, c’est votre opiniâtreté et votre motivation qui feront la différence, tout en s’accompagnant de bons conseillers pour vous aider à mettre en forme, présenter et consolider le projet.

Ne restez donc pas dans des croyances limitantes qui vous empêchent de vous lancer !

Vous avez tous des atouts et des ressources qui ne demandent qu’à s’épanouir au grand jour, à condition d’en avoir la motivation !

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » – Mark Twain

 

Et vous, pensez-vous qu’il est possible de créer son entreprise sans diplôme et à avoir une véritable succès ?

Discutons-en dans les commentaires ci-dessous !

1

Est-il possible de créer une boîte qui marche toute seule ?

Pour beaucoup de personnes, création d’entreprise rime avec perte de quasiment toute vie en dehors, au moins durant les premières années.

Il est vrai qu’auparavant, la création d’entreprise était vraiment chronophage, et pour être franc, elle l’est encore dans un certain nombre de domaines, notamment l’artisanat.

Cependant, sur internet, il est possible de créer une entreprise qui fonctionne (et même qui cartonne) sans forcément y passer vos moindres instants.

Et vous allez découvrir comment faire dans cet article !

Lire la suite

2

Créer une entreprise sans argent ou apport personnel, c’est possible ?

Auparavant créer son entreprise impliquait nécessairement d’investir avant même d’être en mesure de vendre un produit ou d’avoir son premier client : il fallait payer une étude de marché, trouver des partenaires, concevoir et produire son produit, gérer un stock, sans oublier d’avoir un petit capital pour l’entreprise.

De nos jours, il est pourtant possible de créer une entreprise sans argent ou sans apport personnel. Il existe plusieurs solutions qui vous permettent de démarrer une activité en investissant uniquement du temps.

Et nous allons voir comment le faire dans la suite de cet article.

Lire la suite