Archive

Category Archives for "Bloguer"
1

MailPoet : la meilleure extension WordPress pour envoyer des newsletters gratuitement

Vous ne savez pas quel outil choisir pour rester en contact avec vos lecteurs ? La solution est dans cet article.

Avec plus de 3 millions de téléchargements, MailPoet est le plugin WordPress de newsletter gratuit le plus intéressant sur le marché.

Il sert principalement à deux choses :

1) envoyer des newsletters à votre base de données quand vous voulez partager une information ;

2) programmer un envoi automatique de mails quand un lecteur s’inscrit à votre liste.

Voici pourquoi vous devriez choisir MailPoet :

FONCTIONNALITÉS GÉNÉRALES

D’abord, l’interface est en français. C’est très appréciable pour ceux qui ont des difficultés avec l’anglais.

Facile à manier, il y a même un guide d’utilisation de 6 minutes pour ceux qui n’ont jamais utilisé d’auto-répondeur.

homepage-MP

L’outil est directement intégré dans votre administrateur Wordpress. Donc vous n’avez pas besoin de vous connecter à une autre plate-forme pour envoyer vos emails et gérer votre base de données.

C’est un avantage considérable de MailPoet par rapport à ses concurrents (comme Aweber ou SG-Autorépondeur).

Vous pouvez également créer des accès aux autres administrateurs de votre blog, et ainsi être plusieurs à utiliser cet outil.

admin-envoi-mails

A savoir : MailPoet a une autre fonctionnalité très importante qui intéressera ceux qui utilisent actuellement un auto-répondeur différent : vous pouvez ajouter une liste d’adresses mail directement dans votre base de données.

Evidemment l’inverse est aussi possible, c’est-à-dire exporter les données de votre liste si vous décidez de changer de service.

Mais ce n’est pas tout, d’autres bonnes nouvelles suivent…

 

UTILISATION DU PLUGIN MAILPOET

A) LES FORMULAIRES : RÉCUPÉREZ L’ADRESSE MAIL DE VOS LECTEURS

Grâce aux formulaires de MailPoet il est possible de demander l’adresse mail de vos lecteurs, mais aussi d’autres informations comme leur nom, numéro de téléphone…

Vous pouvez choisir tous ces paramètres dans l’éditeur de formulaire qui pourrait difficilement être plus simple.

form-edit

 

Toutes ces données sont sauvegardées et vous permettent de personnaliser les mails que vous envoyez. 

Vous avez la possibilité de segmenter votre base de données en fonction de certains critères. Ca vous permet de créer plusieurs listes sur lesquelles vous pouvez communiquer différemment.

Le formulaire est très poussé, les lecteurs peuvent même choisir la liste dans laquelle ils s’inscrivent. 

L’intégration à votre site fonctionne comme un widget : dans la barre latérale.

Widget

Et si le design des formulaires MailPoet ne vous convient pas, il existe une solution très simple : quand vous installez l’extension, vous avez également accès à une quinzaine d’extensions WordPress complémentaires, dont deux plugins de formulaires : NinjaForm et GravityForm.

extensions

 

 

B) LES MAILS : GARDEZ CONTACT AVEC VOTRE BASE DE DONNÉES

La création de mails est un autre point fort de MailPoet. C’est très simple, il suffit de suivre les étapes en détail. Vous pouvez ainsi programmer en quelques minutes l’envoi d’un mail quand quelqu’un s’inscrit à votre liste :

etape1

MailPoet propose plus d’une trentaine de designs pour les newsletters. Il suffit de choisir celui que vous préférez. Voilà un aperçu de quelques possibilités :

mails

Pas mal non ? Mais ce n’est pas tout ! L’éditeur vous permet de créer votre propre design, c’est simple, rapide et ergonomique.

Mail perso

 

L’AVANTAGE DE MAILPOET PAR RAPPORT À SES CONCURRENTS

Avant tout la principale différence de MailPoet avec ses concurrents, c’est le prix !

MailPoet est gratuit jusqu’à 2 000 abonnés, puis passe à 75€/an. Voici les tarifs des concurrents :

– Aweber : $19/mois ou $228/an ce qui équivaut à 208€/an

– SG autorépondeur : gratuit jusqu’à 100 abonnés, puis 19€/mois ou 228€/an

– Get Response : 14€/mois ou 168€/an

– Mailchimp : gratuit jusqu’à 500 abonnés, puis augmentation du tarif par palier de +$5/mois pour 500 abonnés. Pour 2 000 abonnés on arrive donc à  $25/mois ou $300/an ce qui équivaut à 274€/an

Alors, convaincu ? Cliquez ici pour télécharger le plugin MailPoet.

Et vous, quel autorépondeur utilisez-vous ? Dites-le dans un commentaire !

7

Comment passer de 0 à 100 000 visiteurs par mois sur son blog

Ceci est une traduction de l’article de ConversionXL sur le blog OkDork que vous pouvez trouver en anglais en cliquant ici.

 

Voici comment Peep, le blogueur qui a réussi à transformer son blog en l’un des plus populaires à propos de la conversion et du webmarketing:

J’écris sur le blog ConversionXL. C’est un blog à propos de conversion et d’optimisation, un des plus gros sur le marché.

J’ai commencé ce blog il y a un peu plus de 2 ans (en octobre 2011). Même si j’ai obtenu 50 000 visiteurs le premier mois grâce à quelques posts extrêmement viraux, le reste de ma croissance a été lente et progressive.

  • 15 000  visites au 3ème mois
  • 22 000 visites au 6ème mois
  • 90 000 visites au 10ème mois

Ca m’a pris quelques mois supplémentaires pour commencer à avoir régulièrement 100 000 visites par mois.

Et ça n’est pas juste un chiffre insignifiant, mon blog me permet de rémunérer mon équipe de 10 personnes (indirectement bien sûr, en créant des prospects pour mon business).

Voici comment je m’y suis pris pour mettre en place cette croissance.

 

La stratégie de contenu

Avant de commencer, je ne me sentais pas très confiant quant à la stratégie de création de contenu à adopter. Il y avait déjà des centaines de blogs à propos de marketing. A quoi bon en créer un nouveau ?

J’ai surpassé cette peur en regardant les chiffres.

 

Trouvez un manque dans le marché

Mon premier réflexe a été de passer en revue toutes les listes appelées: « top 100 des meilleurs blogs de marketing » (la recherche google : « top marketing blogs » ou « top fitness blog » en fonction de votre niche). J’ai analysé le type de contenu que ces listes mettaient en valeur.

Je me suis posé des questions, beaucoup de questions:

  • Combien y a-t’il de mots par articles de blog ?
  • Est ce qu’il y a un effort de structure dans les articles ou est ce qu’il s’agit de blocs de texte ?
  • Combien de données, de recherches et d’exemples utilisent-ils (ou d’opinions personnelles) ?
  • Combien d’images sont intégrées dans les articles de blog ? Est-ce qu’elles sont recherchées (ou est-ce que c’est juste des images glanées sur Google) ?
  • Combien de ressources externes sont utilisées et combien de liens existe-t’il vers ces sources ?
  • Est-ce que les articles aident vraiment ? Le contenu pousse-t’il à l’action ?
  • Est-ce que les articles sont bien écrits et intéressants à lire ?
  • Au niveau de la lisibilité : Quelles sont les polices et les tailles et les couleurs d’écriture ?

Une fois les réponses trouvées, je me suis mis à réfléchir à la manière dont je pourrais être meilleur. Comment mon contenu pourrait sortir de la masse, aussi bien au niveau du contenu qu’au niveau de la présentation ?

Comme les gens ne sont pas vraiment disposés à lire beaucoup ces temps-ci (ou du moins c’est ce que je croyais),  je m’attendais à me retrouver avec une stratégie d’articles courts et intelligents, résumant les données, proposant les idées intéressantes du brouhaha des autres blogs. Un peu comme ce que fait Seth Godin.

Il n’y a que Seth Godin qui puisse se permettre d’écrire des articles de ce type et s’en sortir avec plus de 1600 retweet. Malheureusement pour vous, vous n’êtes pas Seth Godin.

MAIS, la plupart des blogueurs faisait déjà des articles très courts, et la plupart du temps parce qu’ils sont paresseux. C’est facile d’écrire un article de 200 mots et d’essayer d’avoir l’air malin. C’est facile de déclamer son opinion et de raconter des histoires.

Le secret du succès est de faire quelque chose que les autres sont vraiment très très loin de se donner la peine de faire. Donc quand j’analysais le contenu des blogs à propos du marketing, pour trouver le meilleurs moyen de faire mieux, j’ai enfin compris.

La réponse ? Des conseils de marketing qui se fondent à la fois sur l’évidence et sur des preuves chiffrées à l’appui. Voilà comment j’ai trouvé un manque dans le marché, ça allait être mon angle d’attaque.

Et j’ai choisi de me spécialiser dans l’optimisation de la conversion parce qu’il y avait peu de blogs dédiés entièrement à ce sujet. Choisir une niche, c’est un des choix les plus importants lorsque vous vous lancez. Vous pourrez toujours vous étendre sur un autre sujet plus tard.

Prenez Tim Ferriss. La semaine de 4 heures. C’était LE mec de la semaine de 4 heures. Maintenant il est bien plus que ça. Il a développé sa « marque de fabrique » une fois que son premier business soit devenu un succès. Vous pouvez faire la même chose avec votre blog.

Si vous commencez par un blog sur le marketing en général ou sur l’univers du fitness, c’est beaucoup plus dur de sortir de la masse des autres blogs. Avez-vous déjà entendu parler de Nerd Fitness ? C’est un autre super exemple d’un site sur une niche spécifique dans un marché saturé (et qui a rencontré un succès impressionnant).

Vous connaissez le principe du Pay Per Click ? Ne vous relancez pas dans un blog « Adwords ». Au lieu de ça concentrez-vous juste sur le réseau d’affichage de publicité.

Utiliser du contenu vérifié par des chiffres a fait toute la différence

Si vous regardez mon blog, vous ne trouvez pas d’article qui donne juste quelques opinions. Vous ne trouverez pas de phrase qui ressemble à « les gens préfèrent souvent XYZ ». Au lieu de dire: « les site web les plus simples sont les mieux », je rajoute une preuve :

Dans une étude réalisée pas Google en Aout 2012, les chercheurs ont découvert non seulement que les utilisateurs jugent si un site est beau ou non au bout d’1/50ème – 1/20ème de seconde, mais aussi que les sites web « visuellement complexes » sont la .plupart du temps jugés moins beau que les sites plus simples.

Vous voyez en quoi ça rajoute de la crédibilité ? Ça n’est plus juste moi en train de dire : « les design simples sont mieux ».

J’ai une ligne éditoriale qui m’impose de vérifier tous mes propos avec des recherches, des études de cas, ou des exemples spécifiques. Maintenant ça m’énerve de lire un article qui me dit « selon des recherches ceci et cela est vrai » sans mettre un lien vers la recherche en question. Ça arrive sans doute plus souvent que vous ne le pensez. Comme c’est pratique pour le rédacteur d’écrire ce genre de choses sans prendre la peine de trouver des sources crédibles …

Mes lecteurs aiment beaucoup le fait que mes articles contiennent des liens vers les sources que j’utilise. Le compliment que j’entends le plus souvent est « C’est agréable de trouver des conseils qui sont vérifiés avec des vraies sources ».

Il y a vraiment trop peu de blog qui prennent la peine de faire ça, et ceux qui le font ont pratiquement tous du succès.

Optimiser les articles pour le trafic

J’ai cherché les articles ayant le plus de partages sur les réseaux sociaux et de backlinks.

Les articles les plus populaires ont ces caractéristiques:

  • Long: entre 1 850 et 3 035 mots (les plus efficaces étant entre  2 700 et 3 000)
  • Visuel: Les articles qui ont des videos, des images, et des listes attirent presque 6 fois plus de liens que des articles avec juste du texte.

Donc voilà ce que j’ai fait:

  • J’ai commencé à écrire des articles où tous mes propos étaient vérifiés avec des sources fiables
  • Je me suis assuré que tous mes articles fassent au moins 1 850 mots
  • Je me suis appliqué dans la structure de mes articles : les images, les sous-titres, les listes.

Et ça a marché. Et ça marche toujours, très bien même. Mes lecteurs sont toujours impressionnés par la qualité et la profondeur de mes articles. Si vous écrivez un article long d’environ 2 000 mots ou plus, vous pouvez mettre beaucoup de contenu utile dedans, bien plus que dans n’importe quel article de 200 mots.

Est ce que cette stratégie va marcher pour tout le monde ? Sans doute pas. D’abord, vous devez savoir écrire. Si vous avez du mal à aller plus loin que 2 paragraphes, les articles de plus de 2 000 mots vont être un peu compliqués pour vous. Dans ce cas c’est peut être la video ou les podcast votre truc. Et peut-être qu’il y a déjà des blogs dans votre niche qui utilisent le format d’articles longs et fournis.

Si vous êtes en train de réfléchir à lancer un blog, je vous conseille de faire des recherches approfondies aux questions suivantes:

1. Quels sont les autres blogs dans votre marché / secteur / niche qui fonctionnent ?

2. Qu’est ce qui fait leur succès ?

3. Comment votre contenu peut-il être meilleur et/ou différent ?

Vous devez chercher un manque, une opportunité, pour vous démarquer de la masse des autres blogs.

 

Avoir des visiteurs

Si vous commencez tout juste et que vous n’avez pas de base de données qui existe déjà, surtout n’attendez pas que « les gens se débrouillent pour vous trouver » ou que « le SEO fasse son travail ». Le monde ne fonctionne pas comme ça.

Il y a des choses évidentes à faire comme ajouter des extension de partage sur les réseaux sociaux à votre blog, pour que les lecteurs puissent en parler autour d’eux. Vous devez aussi capturer les email de vos lecteurs, pour ensuite leur envoyer directement votre contenu.

J’ai partagé tous les articles que j’ai écrit partout où j’ai pu :

  • J’ai envoyé mes articles aux personnes et aux entreprises qui étaient mentionnées, et beaucoup d’entre eux les ont partagés sur leurs réseaux sociaux
  • Je n’ai demandé à personne de ReTweeter (ne faites pas ça)
  • Mes emails sont polis et courts : « Salut XYZ, Just pour vous dire que je vous ai mentionné dans cet article: http://www.xyz.com Merci, Peep de ConversionXL
  • J’ai partagé mes articles sur mon compte Twitter, sur mon Facebook et mon compte LinkedIn. Il y a une astuce plutôt futée que vous pouvez faire sur LinkedIn – Vous pouvez poster massivement sur les groupes dont vous êtes membres grâce au widget de partage.
  • J’ai proposé tous mes articles à StumbleUpon, Reddit, et Hacker News. Certains de mes articles sont devenus viraux (par exemple celui que j’ai écrit sur les expériences de prix, ou celui sur les techniques pour persuader les gens) . Chaque article m’a pris environ 18h à écrire. C’est un investissement à long terme. Je pense que les 2 exemple que je viens de citer ont eu beaucoup de succès parce qu’ils traitent de psychologie et de l’irrationalité du comportement humain. Et il y a quelque chose de magique dans ces sujets.

 

Comment rendre un article viral ?

Souvenez-vous de ce point clé : vous pouvez faire tout ce que vous pouvez pour faire parler de votre contenu, mais votre contenu doit être capable de se suffire à lui-même. Il dot être extrêmement bon, tellement bon que les lecteurs vont se dire: « C’est trop fort, je vais le tweeter! ». Ce que vous écrivez doit être excellent. C’est seulement après que vous devez chercher comment faire pour que les personnes influentes le trouvent.

Beaucoup d’influenceurs ont repéré mon contenu chez Hacker News. Ensuite Tim Ferriss a mis mon blog hors service en envoyant trop de trafic dessus.

L’anecdote vaut le coup. Mon article à propos des expérimentations autour du prix est resté le plus lu de Hacker News pendant le premier mois de mon blog. Mon blog n’arrivait pas à soutenir tout le trafic. 7 mois après, quelqu’un à « re-découvert » le même article et l’a publié une autre fois sur Hacker News. Mon article était dans le top 10 pendant 2 jours. J’ai eu beaucoup de trafic. Ensuite juste après que le trafic de Hacker News se soit calmé, Tim Ferriss a partagé mon article sur sa page Facebook et sur Twitter.
( Je ne lui en ai pas parlé, mais je suis sur qu’il a vu le lien de mon article sur les media sociaux après la viralité de Hacker News.)
Donc le même article a payé plus d’une fois. Imaginez le retour sur investissement de ces 18 premières heures …

Fait intéressant : alors que généralement le trafic provenant de StumbleUpon, Reddit et Hacker News  a un taux de transformation plutôt faible, il a un autre intérêt. Les articles populaires sur ces réseaux sociaux sont généralement très retweeté, donc j’ai reçu beaucoup de followers sur Twitter et beaucoup de backlinks sur les blogs qui diffusent généralement les liens intéressants. Les backlinks + le partage sur les réseaux sociaux m’ont fait remonter très vite dans les recherches Google.

Les articles invités fonctionnent aussi très bien pour acquérir du trafic et se construire une audience. Le trafic venant d’autres blogs est extrêmement chaud et convertit très bien. Petit conseil : les articles invités que vous écrivez sur les blogs des autres doivent être encore plus intéressant que les articles que vous écrivez pour votre propre blog. 

Les articles invités sont principalement des publicités de très bonne qualité. Si vous voulez que les lecteurs de vos articles invités viennent sur votre blog et suivent ce que vous faites, vous devez écrire des articles invités extraordinaires. Bien sûr, ce n’est pas facile d’écrire des articles invités de forte valeur ajouté, c’est pourquoi vous devriez éviter d’en écrire pour des petits blogs. Le retour sur investissement va être beaucoup moins important, ça ne vaut pas le coup.

N’ayez pas peur des gros blogs. Tout le monde cherche du contenu de qualité, et ils vont vont même vous payer pour votre article invité. Tous les grands blogs payent leurs contributeurs. Même après un an et demi que je n’ai plus rien publié chez eux, Smashing Magazine continue à m’envoyer des centaines de visiteurs chaque mois. Voilà les statistiques du mois dernier :

– Dites oui à chaque fois que vous avez l’opportunité de faire un podcast ou un webinar. C’est ce que j’ai fait. C’est petit à petit que votre nom va arriver au oreilles des gens. Ayez aussi en tête ce qui peut vous permettre d’être invité dans les webinar et les podcasts des autres blogueurs.

Vous connaissez probablement d’autres acteurs dans votre marché n’est-ce pas ? Si voue n’en connaissez pas, demandez à droite à gauche sur Twitter et passez un peu de temps sur Google. Identifiez qui a des invités dans leurs podcasts et dans leurs webinars, et envoyez leur votre pitch pour apparaître chez eux. Si vous le faîtes bien, vous apparaîtrez chez eux.

Faites néanmoins en sorte que votre blog mette en avant du contenu de qualité avant d’aller chercher des associations avec d’autres blogs. Et faites en sorte que votre pitch mette en avant des idées qui seront intéressantes et pertinentes pour leur audience aussi.

Je tiens toujours le record de tous les temps d’audience de webinar lorsque j’étais invité sur le webinar de Unbounce (Unwebinar). Je crois qu’il y avait un peu plus de 3 000 personnes. D’ailleurs, même si j’ai beaucoup d’inscrits à ma liste j’en entends encore s’inscrire et me dire  » j’ai entendu parler de vous sur le webinar de Unbounce ». Utilisez l’audience des autres pour augmenter la vôtre. Mais vous devez ajoutez beaucoup de valeur ajoutée par rapport à ce que eux disent à leur audience, sinon, ça ne fonctionne pas.

Le monde est plein de plagiats et d’imposteurs, et on n’en a pas besoin. Devenez tellement bon que personne ne pourra vous ignorer, comme l’a dit un jour Steve Martin.

 

SEO

Certes, le SEO aide. Mais il faut quand même ajouter que je n’ai pas fait appel à une agence de SEO, et je ne suis pas allé créer des tonnes de liens artificiels. Tous les liens qui mènent vers Conversion XL sont de véritables liens organiques, mérités grâce à du contenu de valeur.

En plus d’utiliser une extension sur mon WordPress, le seul travail de SEO que j’ai fait est de choisir comme titres d’articles des phrases sur lesquelles je veux me positionner. Ensuite je rajoute cette même phrase à l’intérieur de mon article. Point final.

J’ai réfléchi à une liste de mots-clefs (2 à 3 mots) que les gens pourraient chercher quand ils veulent en savoir plus sur un sujet que j’ai traité. J’ai utilisé l’outil de google : Adwords Keyword planner pour estimer le volume des recherches pour chacun de ces mots-clefs. Si le volume était supérieur à zéro, je me lançais. On parie sur la longue traîne. Au début j’évitais de me positionner sur les mots-clefs ultra compétitifs, simplement parce que je n’avais pas les backlinks pour concurrencer les autres articles. Mais maintenant, au bout de 2 ans, je tiens la distance.

Les visites organiques représentent ma principale source de trafic aujourd’hui :

Je n’ai jamais payé pour promouvoir mon contenu.

La fréquence de publication

Au cours de ma première année, j’ai publié 76 articles. C’est un article tous les 4,6 jours. Tout le monde peut faire ça.

Puis, j’ai diminué encore plus: parfois même 2 articles par mois. Le « travail » prenait le dessus. Parfois je devait me rappeler que bloguer, C’EST travailler. Non seulement j’ai constaté que la fréquence de publication est corrélée à mon trafic, mais aussi au nombre des personnes qui s’inscrivent à mes listes.

A chaque fois que je clique sur « Publier » pour un article et que je l’envoie à ma liste par mail, je reçois du trafic, mais aussi des gens qui s’inscrivent à ma liste.

Je suis sur que j’aurais plus de trafic avec plus de contenu. Et c’est pour ça que je suis en train de travailler tout de suite.

 

Soyez patient

C’est fondamental d’être patient lorsque vous commencez. Tout le monde veut devenir millionaire en un jour, mais ça n’arrive jamais. Lentement et progressivement. La persévérance est la clé.

J’ai aidé de nombreux blogs au trafic important à augmenter leurs conversions, et donc j’ai eu accès à leurs compte Google Analytics. Je vois la même chose *A CHAQUE FOIS* dans la façon dont le traffic arrive: lentement, lentement, lentement, lentement, BOOM !

Voici la tendance de recherches organiques qui mènent vers mon site, depuis le début jusqu’à maintenant:

Presque rien. Croissance. Pas d’évolution. Croissance. Si vous vous demandez ce qui cause les fluctuations hautes et basses qui se répètent, c’est les week-ends. Et le trou à la fin, c’est Noel et les vacances.

Bref, vous ne devez pas vous décourager. Si vous vous dites dès maintenant qu’il ne va sans doute pas se passer grand chose pendant la première année, vous pourrez continuer à travailler sans trop vous inquiéter des résultats. Vous devez persévérer.

J’ai vu le même principe mentionné sur le blog de Derek Halper. Voilà ses revenus au cours des 3 dernières années :

Chaque année était meilleure que la précédente. C’est le cas pour tout ceux qui persévèrent et créent du contenu de qualité de manière régulière. Faîtes ce que les autres ne sont pas capables de faire sur une longue, longue période.

Si vous voulez rapidement gagner un peu d’argent, la stratégie du blog n’est pas faite pour vous. L’objectif principal d’un blog est de créer une audience. Une audience qui vous fait confiance, qui vaous aime, et qui veut vous acheter des choses (quoi que ce soit entre maintenant et dans 4 ans). Vous n’êtes même pas obligé de savoir ce que vous allez leur vendre. Votre audience vous le dira.

Les prochaines étapes pour ConversionXL

Mon but est d’atteindre 1 million de lecteurs par mois. J’ai maintenant un éditeur à plein temps avec moi qui m’aide avec la création et la distribution de contenu, les articles invités et la génération de trafic. Je fais des efforts dans la recherche de partenariats pour mes articles invités et pour la fréquence de publication. Je suis toujours l’auteur de tous les articles qui sont publié sous mon nom, contrairement à de nombreuses célébrités du marketing qui utilisent de la main d’oeuvre. Je suis un fervent défenseur de l’authenticité.

6

Comment un ingénieur du son a décroché des contrats grâce à son blog

Bonjour, quel est ton prénom et l’adresse de ton blog ?

Je suis Damien Bihel du blog Le Son Ableton.

 

Quand Ableton Sonne

Quand Ableton Sonne

 

Sur un plan personnel, qu’est-ce que t’apporte le fait d’avoir un blog ?

Sur un plan personnel, le fait d’avoir créé ce blog est magique.

 

J’ai commencé l’aventure en avril 2012 suite à une formation d’Olivier Roland. Au départ, ce blog me servait à recenser mes difficultés et mes astuces sur la musique électronique et le logiciel Ableton.

J’ai dû mettre ce blog de côté, de septembre 2012 à juin 2013, car j’ai eu la chance suite à ce blog de participer à un spectacle son et lumière en tant qu’ingénieur du son.

 

J’étais chargé d’enregistrer tout le spectacle en voix off (une quarantaine de comédiens), de composer la bande sonore du spectacle et de gérer la partie son du spectacle.

Une fois fini, j’ai à peine eu le temps de souffler que l’on m’a contacté pour faire l’enregistrement d’un concert mélangeant Chorales et orchestre symphonique pour faire un double album.

Tout en étant ingénieur du son pour un groupe de variété (12 musiciens), je soufflais et reprenais en main mon blog.

 

Ce blog en plus d’apporter une plus-value à mes lecteurs, il me permet également de progresser dans mon domaine. Le fait d’écrire des articles fait que l’on se pose des questions, on teste plusieurs choses que l’on n’aurait peut-être pas testées.

Et dernièrement, j’ai pu mixer des chansons dans un studio professionnel en m’asseyant aux commandes ou plutôt à la table de mixage.

 

Est-ce que ton blog te procure des revenus ? Si oui, combien et avec quelles techniques de monétisation ?

Oui, mon blog me procure des revenus, environ 100 à 150 par mois.

J’utilise principalement l’affiliation avec 2 partenaires (Elephorm et Alex du blog composer sa musique). J’ai sélectionné ces partenaires pour 2 choses, la qualité de leurs produits et le taux de commission.

 

J’ai également essayé de vendre un kit de sample à 5 € avec un bouton PayPal, mais j’ai fait seulement une vente. Il faut que j’étudie ça.

J’envisage de lancer ma propre formation. J’ai déjà réalisé le sondage (inspiré de ce que tu as écrit dans ton livre et également de la formation d’Olivier Roland).

 

Quel est l’objectif auquel tu voudrais parvenir un jour avec ton blog ?

L’objectif financier que je veux atteindre c’est de pouvoir me dégager un salaire net de 5000 €/mois d’ici la fin de l’année 2014.

Pour ça, j’ai une liste email d’environ1 300 personnes et un trafic quotidien d’environ 250 visiteurs par jour. C’est sur ce deuxième chiffre que je travaille pour l’augmenter.

 

Quel conseil donnerais-tu aux autres blogueurs ?

Accrochez-vous, les débuts ne sont pas faciles et démotivants, mais le jeu en vaut la chandelle.

Au-delà d’un aspect financier, il y a des rencontres…

« — C’est une bonne situation ça scribe ?
— Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres… »

(Citation tirée du film Astérix et Obélix : mission Cléopâtre)

Surtout, n’essayez pas de vendre comme des gens qui ont faim, faites-le d’abord pour vous amuser.

 

Merci Damien pour le partage de ton expérience et tous mes voeux de succès ;)

Cliquez ici pour publier votre interview sur Web Entrepreneur Débutant

Améliorer sa position sur les moteurs de recherche

Etre bien référencé sur les moteurs de recherche permet de gagner en visibilité car vous vous trouvez là où les internautes ont besoin de vous. Ainsi, plus vous êtes visible plus vous avez de chances de développer votre activité. C’est la raison pour laquelle vous ne devez pas négliger votre référencement naturel. Nous allons donc vous donner quelques conseils afin que vous obteniez une meilleure position sur les moteurs de recherche.

Choisir ses mots clés

Le choix des mots clés constitue la première étape de votre référencement naturel. Pour faire les meilleurs choix, vous allez devoir vous mettre à la place des internautes afin d’imaginer ce qu’ils taperaient sur les moteurs de recherche pour vous trouver. Vos mots clés devront également correspondre à ce que vous proposez sur votre site internet sinon c’est l’échec assuré. Afin de choisir les bons mots clés vous pourrez vous aider des générateurs de mots clés qui vous indiqueront quels mots clés sont le plus souvent tapés par les internautes. Ainsi vous pourrez choisir les bons mots clés en tenant compte du volume de recherches, de la pertinence et de la concurrence.

Etre dynamique sur internet

Afin de dynamiser votre présence sur internet, il est nécessaire que vous teniez un blog. Toutefois, il ne suffit pas de créer un blog, d’y ajouter un article par mois pour générer du trafic. Il va falloir que vous fournissiez un contenu intéressant, de manière régulière et surtout en lien avec votre site internet. Ainsi vos visiteurs auront envie de revenir sur votre blog s’ils savent que chaque jour il y a du nouveau. Et plus vous attirez des visiteurs sur votre blog, plus vous aurez de chances qu’ils atterrissent sur votre site internet. Pour ce faire, vous avez la possibilité d’insérer dans les articles que vous publiez sur votre blog des liens qui redirigent vers votre site internet.

Utiliser les réseaux sociaux

Etre présent sur les réseaux sociaux vous fait gagner en visibilité et améliore ainsi votre e-réputation, ce qui n’est pas négligeable pour le développement de votre entreprise. Afin de générer plus de trafic sur votre blog et sur votre site internet, vous allez pouvoir partager vos articles sur les réseaux sociaux afin qu’ils soient vus et surtout partagés par le plus de personnes possible. Votre présence sur les réseaux sociaux sera également un plus pour votre référencement naturel grâce aux liens qui seront partagés de part et d’autre.

Mettre en place une stratégie de netlinking

Mettre en place une stratégie de netlinking constitue également une étape pour votre référencement naturel. Cela consiste à avoir des liens entrants qui redirigent vers votre site. Afin d’en obtenir vous pouvez créer des liens dans les annuaires ou en ajouter dans vos commentaires sur des blogs. D’autres méthodes telles que la création de blog (comme nous l’avons mentionné ci-dessus) est un bon moyen pour obtenir des liens entrants. De plus, n’oubliez pas le « guest blogging » qui peut également, en plus de vous apporter des liens, vous faire connaître. Cela consiste à publier un article sur le blog de quelqu’un d’autre, ou bien de laisser quelqu’un écrire sur votre propre blog.

8

L’importance de fournir un contenu de qualité pour vos visiteurs

« Le contenu est roi ». Vous avez déjà tous entendu cette expression un jour où l’autre et c’est normal car sans le contenu, l’Inbound marketing cesserait d’exister. Mais qu’est-ce que le contenu ? C’est l’ensemble des textes et des images qui se trouvent sur votre site internet, votre blog, vos pages sur les réseaux sociaux, vos brochures etc…

Le contenu intéressant attire les visiteurs et les mène à travers le tunnel de conversion. Fini le temps où les clients potentiels vous appellent pour obtenir des renseignements. De nos jours, les consommateurs avisés cherchent des informations sur votre site internet ainsi que sur les réseaux sociaux pour en apprendre davantage sur vos produits/services. Ceci leur permet d’avoir l’avis d’autres consommateurs via les commentaires et donc de se faire une idée sur votre entreprise. Plus vous fournissez un contenu qui aide et informe les visiteurs, meilleures sont vos chances de les transformer en clients.

Voici quelques conseils pour créer un excellent contenu en fonction de là où vous le publiez :

Sur votre blog

Est-ce que vous avez créé un blog pour votre entreprise ? Si c’est le cas, essayez de publier un article une ou deux fois par semaine. Cela donnera une raison aux moteurs de recherche d’indexer votre blog plus souvent et cela montrera également à vos visiteurs que vous êtes un expert dans votre domaine. Les articles de blog doivent servir à aider ou informer vos clients actuels et potentiels, mais en aucun cas ils ne doivent faire la promotion de vos produits/services afin de les pousser à l’achat.

Sur votre site internet

Le contenu de votre site doit être clair et concis et écrit pour les internautes. Pour chaque page, assurez-vous de ne pas vous éloigner du sujet principal. Les internautes survolent votre contenu mais ne le lisent pas. Il est donc important d’utiliser des titres et des sous-titres ainsi que des puces afin de lister certains éléments. Pensez aussi à aérer votre page et n’hésitez pas à laisser des espaces blancs. Tout ceci permettra à vos visiteurs de trouver facilement et rapidement ce qu’ils recherchent. Vous pouvez également utiliser des liens internes afin de guider les visiteurs sur votre site.

Sur les réseaux sociaux

Ce que vous allez publier sur les réseaux sociaux va dépendre de celui que vous utilisez. Par exemple, Twitter limite le nombre de caractères à 140 pour les tweets et ils ont une courte durée de vie. LinkedIn est un réseau plus professionnel sur lequel vous allez moins publier et plus vous consacrer aux relations que vous entretenez avec les autres au niveau professionnel.

Sur vos publicités, vos brochures

Dans ce cas, vous avez à votre disposition une quantité limitée d’espace pour attirer l’œil des clients potentiels. Choisissez un texte clair, lisible et facile à comprendre et faites passer un message clair. Vous pouvez également ajouter des images qui attireront plus facilement l’attention des gens.

Quelle est la différence entre le SEO et le SEM ?

Le SEO, Search Engine Optimization, et le SEM, Search Engine Marketing, sont deux concepts qui peuvent être source de confusion. Y a-t-il encore une différence entre les deux ? Les deux termes sont souvent utilisés de manière interchangeable, ce qui rend les choses encore plus compliquées. Il  est important de comprendre la différence entre ces deux expressions  et que ce sont deux choses différentes. Nous allons donc répondre, à travers cet article, à quelques questions qui reviennent souvent.

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO est l’un des composants de la plus large catégorie SEM. Selon Google, le SEO est « le processus qui maximise le nombre de visiteurs d’un site internet particulier de manière à ce que le site apparaisse en tête de liste des résultats de recherche d’un moteur de recherche. »

Le référencement naturel est en constante évolution dû aux modifications fréquentes apportées à l’algorithme de Google. Toutefois il y a deux activités du SEO qui restent constantes : l’on-page et l’off-page.

Quels éléments sont inclus dans le SEO ?

Comme nous venons de vous le dire, le SEO est composée de deux activités constantes.

L’activité On-page comprend :

-          L’intégration des mots clés dans les balises de titre, les métas descriptions, balises de titre, etc…

-          Les articles de blog écrits et optimisés avec qualité

-          La vitesse de chargement des pages

-          L’intégration du contenu partagé sur les réseaux sociaux dans votre propre contenu

-          Et bien d’autres encore…

L’activité Off-page comprend :

-          Profil de backlink (avoir des autres sites sur lesquels vous créez des liens qui renvoient à votre site principal)

-          Les réseaux sociaux

-          Et bien plus encore…

Qu’est-ce que le SEM ?

Selon Wikipédia, le référencement payant est « une forme de marketing sur Internet qui participe à la promotion de sites internet en augmentant leur visibilité dans les résultats des moteurs de recherche les pages par l’optimisation et la publicité ». Le SEM comprend des techniques du SEO ainsi que plusieurs autres techniques de marketing.

Quels éléments sont inclus dans le SEM ?

En plus du SEO, le SEM inclue l’utilisation de la recherche payée comme la publicité et les annonces au coût par clic. La plupart du temps.

Quelle est la principale différence entre le SEO et le SEM ?

La principale différence entre ces deux termes est que le SEO est tout simplement une composante du SEM. Comme nous venons de le mentionner, le SEM comprend des éléments de recherche payée comme la publicité au coût par clic et le marketing sur les réseaux sociaux.

Il est important de remarquer que vous ne devez pas utiliser ces deux termes de manière interchangeable car, bien qu’ils soient complémentaires, ils ne signifient pas la même chose.

Quelle technique est la meilleure ?

Beaucoup de marketeurs se demandent si l’un est meilleur que l’autre. En tant que partisan de l’Inbound Marketing, je dirais que le SEO est la meilleure approche, et comme vous avez pu le comprendre, un véritable SEM ne peut fonctionner sans l’utilisation du SEO.

De plus, il existe de nombreux cas où la publicité au coût par clic est plus logique que le SEO. Par exemple, si vous lancez votre site et que vous voulez gagner en visibilité immédiatement, il vaut mieux créer une campagne au coût par clic car cela prend moins de temps qu’une campagne SEO. Toutefois il serait imprudent de ne travailler qu’en publicité au coût par clic sans toucher au SEO.

Bien que le SEO soit plus long en termes de résultats, au final il vous aura coûté moins cher et vous procurera de la crédibilité au niveau des recherches qu’une campagne au coût par clic ne peut vous offrir.

Afin de choisir la meilleure technique, assurez-vous de définir vos besoins spécifiques.

6

En panne d’inspiration ? Voici une liste de 10 astuces pour trouver des idées pour votre blog

Comment faire pour vaincre le manque d’inspiration pour écrire un article, éviter de ne plus mettre à jour son blog.Il est toujours difficile de trouver des idées pour écrire des articles sur son blog.
Alors comment faire pour éviter de se retrouver pied au mur ? Je vous donne 10 moyens simples et efficaces pour réussir à écrire des articles sur votre blog et éviter la panne.
Voici ci-dessous la liste des 10 astuces que j’utilise pour trouver des idées. Vous trouverez à la fin de ces astuces ma méthode que j’utilise pour m’organiser:

1) Lisez les blogs concurrents

Gardez toujours un œil sur ce qu’écrivent les blogueurs de votre thématique. Utilisez les idées d’articles en abordant un sujet sous un autre angle. Profitez s’en pour lire les commentaires des articles qui vous intéressent, vous trouverez de nombreuses idées ou critiquent qui vous permettrons de vous lander dans une thématique. Et pour finir inscrivez-vous à leurs flux RSS pour toujours être au courant !

2) Lisez les commentaires de vos lecteurs

C’est simple et pourtant, de nombreuses personnes passent à côté de ce point très important. Lisez les commentaires de vos lecteurs. Vous verrez qu’ils ont sûrement posé des questions auxquelles vous n’avez pas encore répondu. Et qui seront une bonne source d’inspiration pour de prochains articles.

3) Parlez de vos erreurs

Les visiteurs, les blogueurs et autres aiment savoir que  les autres échouent tout comme eux. Mettez votre fierté de coter, soyez honnête et dites leur quelles sont les erreurs que vous avez commises. Et surtout ce qu’elles vous ont appris, ce qu’ils doivent éviter pour perdre du temps et de l’argent.

4) Passez en revue vos meilleurs articles

Regardez et relisez vos anciens articles. Vous découvrirez sûrement un autre angle d’approche sur les mêmes sujets. Ou des améliorations, des mises à jour à apporter. Pourquoi pas créer un nouvel article en gardant l’ancien mais en apportant des nouveautés.

5) Utilisez vos statistiques

Regardez dans vos outils de statistique (Google Analytics), les mots clés qui amènent des lecteurs sur votre blog. Ils peuvent être une bonne source d’inspiration pour vos prochains articles. Il faut écrire des articles sur le thème qui intéressent vos lecteurs.

6) Faites une interview

Contactez les personnes que vous admirez ! Ne soyez pas timide ni complexé. Vous seriez surpris de savoir combien d’entre eux se prêtent volontiers au jeu des questions-réponses lors d’interview et par la même occasion vous aurez un nouveau contenu, de quoi écrire un article et pour la personne en face de vous une bonne manière de faire la publicité de son blog.

7) Parlez d’un livre qui vous a plu

Les livres sont de bonnes sources d’inspiration. Vous en avez lu un que vous avez trouvé pertinent sur votre thématique? Écrivez un article sur lui pour dire ce que vous avez retenu. Sur ce blog je vous propose plusieurs livres qui parlent de la thématique de mon blog n’hésitez pas à jeter un œil. Et si au contraire vous n’avez pas aimé le livre, alors faites-en une critique construite ! Vos lecteurs apprécieront d’avoir votre avis.

8) Faites un sondage

Quand vous n’avez pas d’idées ou que vous doutez, utilisez un sondage et demandez à vos lecteurs le sujet qui les intéresse. C’est un très bon moyen de savoir ce qu’attendent vos lecteurs a vous après de bien développer le contenu de l’article.

9) Utilisez les réseaux sociaux

Voici un moyen d’utiliser les réseaux sociaux comme réservoir à idées. Comment ? Envoyez un tweet sur Twitter ou un statut sur Facebook ou LinkedIn pour demander et recueillir des idées. Laissez votre réseau travailler pour vous ! Vous n’aurez plus qu’a recueillir les idées et les ajouter à votre bloc note.

10) Faites appel à des articles invités

Voici un bon moyen d’avoir des articles avec de points de vues différents: les articles invités ! Proposez à d’autres blogueurs d’écrire sur votre blog. Je propose un articles à ce sujet donc n’hésitez pas à le lire.

Et si après avoir fait le tour de ces 10 astuces:

Parfois, l’inspiration ne vient tout simplement pas. Alors, prenez le temps de respirer et laissez votre blog de côté… Et qui sait, les idées commenceront à venir.
Pour ma part j’utilise un bloc note pour noter toutes les idées de thème qui m’intéressent ensuite je commence à créer mon contenu en  utilisant des phrases qui me viennent en tête. Dès que je commence à avoir plusieurs phrases j’attaque le développement du contenu de l’article.

3

Faut il bloguer en plusieurs langues ?

Si vous commencez à avoir un blog bien référencé et bien rempli, vous vous poserez souvent cette question. En effet, avoir un blog international est plus intéressant qu’un blog national. Surtout si vous commencez à le monétiser correctement.

L’intérêt principal est, bien évidemment, de drainer plus de monde vers votre blog et d’en tirer profit.

Comment faire ?

Il existe plusieurs solutions. Chacun pourra choisir sa préférence. Vous avez la possibilités de créer deux blogs différents. L’un dans une langue, l’autre dans une langue différente. Il vous suffira alors de traduire vos articles et de les diffuser sur votre deuxième blog.

Mais vous pouvez également, sur le même blog, en utilisant par exemple des plugins wordpress, passer d’une langue à l’autre sans difficultés et ainsi donner deux versions de vos articles.

Et pour la traduction ?

Là encore, le choix dépendra de vous. Soit vous êtes bilingue et vous avez la capacité de traduire facilement vos articles. Soit vous choisissez de les faire traduire.

Si vous utilisez cette deuxième solution, vous avez la possibilité de trouver sur des plateformes spécifiques des traducteurs freelances qui, pour quelques euros vous feront le travail. Mais vous pouvez aussi utiliser un traducteur automatique que vous trouverez facilement sur Internet.

Dans ce cas, la traduction ne sera pas forcément très réussie. Mais il est tout de même possible d’utiliser cette méthode si vous voulez récupérer des parts de marché d’un concurrent sur votre niche particulière.