8 trucs pour optimiser les « Call to Action » sur votre site Internet


Article proposé par Patrice Decoeur, de Marketing pour Gagner.

Vous avez un site web, super ! Y avez-vous clairement affiché votre appel à l’action ?

Un tel appel est idéalement un bouton, une image, incitant et persuadant votre visiteur de cliquer.

Bien réalisé, il augmente drastiquement votre taux de conversion pour atteindre votre but final.

Quel est votre objectif web ? Quelles actions attendez-vous de vos visiteurs : s’inscrire à votre newsletter, réaliser un achat en ligne, cliquer sur vos publicités sponsorisées, … ? Voici 8 points pour concevoir le meilleur appel à l’action, pour convertir vos visiteurs passifs en prospects puis en clients.

1. Créez l’urgence

Indiquez sur votre bouton une expression démontrant à votre visiteur comme il est facile et rapide d’accéder à votre offre.

Par exemple, utilisez des expressions comme :

  • Inscrivez-vous vite
  • Essayez maintenant et sans engagement
  • Bénéficiez dès aujourd’hui

2. Indiquez une action spécifique à réaliser

Soyez aussi spécifique que possible sur votre appel à l’action. Indiquez exactement ce que votre visiteur doit réaliser.

Evitez toute généralité mais utilisez plutôt des expressions comme ‘Enregistrez-vous’ ou ‘Téléchargez’.

3. Pour une vente, affichez le prix

Vous avez un site e-commerce ? Vous présentez un produit ou un service ? Affichez clairement votre prix ! Cela indique à votre visiteur à quoi il s’engage.

Encore mieux, si cela correspond à votre offre, affichez votre prix en mentionnant une offre promotionnelle. Cela l’encouragera à passer directement à l’action.

Exemple :

Avant le 30 mars 2012, passez commande pour 97 € au lieu de 297 €.

4. Utilisez des images

Les images attirent l’attention de vos visiteurs.

Votre appel à l’action sera bien plus visible sous forme d’un bouton que sous forme d’un simple lien.

Ce bouton doit être bien visible et l’on doit pouvoir y lire votre appel sans aucun effort.

5. Rendez votre appel à l’action cliquable

Assurez-vous que votre appel à l’action respecte les standards, qu’il est incitant et facilement cliquable.

  • Si c’est un lien texte, il doit au moins être souligné. Le mieux est qu’il soit également d’une couleur différente.
  • Si c’est un bouton, pensez à utiliser un effet 3D. Les interfaces graphiques présentes sur les logiciels courants peuvent vous servir de départ pour créer votre propre bouton.
  • Bouton ou lien texte, ils doivent se modifier lors de leur survol
  • Une petite main doit également s’afficher lors de leur survol

6. Utilisez des couleurs contrastées

Des couleurs contrastées attirent l’attention de votre visiteur et le conduisent vers l’action que vous voulez qu’il mène.

Si votre site web est en bleu et blanc, un gros bouton rouge ou orange attirera l’attention.

7. Prêtez attention à votre position

Votre appel à l’action doit être situé au-dessus de la ligne de flottaison (limite à partir de laquelle il faut faire défiler l’écran).

Un appel à l’action situé dans votre navigation est moins attirant que dans votre contenu principal. Il incite moins au ‘clic’.

Mettez votre appel là où les yeux de votre visiteur seront naturellement conduits.

8. Optimisez vos appels

Une fois les points précédant réalisés, optimisez encore plus vos appels à l’action. Google met à votre disposition son ‘optimiseur de site‘. Par l’intermédiaire de cette interface, réalisez des split test. Vous pouvez ainsi tester l’efficacité de différents boutons en termes de conversion.

Conclusion

Avec quelques conseils simples on peut augmenter drastiquement l’efficacité de son site Internet en terme de conversions, que ce soit pour gagner des prospects ou des clients.

Et vous ? Dites-nous quel type d’appel à l’action que vous avez utilisé sur votre site ou blog.

Ne vous contentez pas de penser ‘ces conseils sont judicieux’. Appliquez-les immédiatement ! Pour inciter vos visiteurs à l’action, commencez par montrer l’exemple 😉





Click Here to Leave a Comment Below 23 comments
François@Vestiairesdufootball.fr - 5 years ago

C’est vrai que cette technique est très intéressante d’un point de vue commercial, notamment pour vendre son propre produit.

Ex : un prix de lancement, une promotion de fin de vente.

Cela peut vraiment augmenter les ventes d’une société !

[Reply]

Reply
Adam@comment grossir - 5 years ago

Ce sont les mêmes conseils que pour l’emailing, très efficace 😉

[Reply]

Reply
Lionel@ devis site internet - 5 years ago

Bonjour,

Ce billet sur les calls to action est très complet. Je rajouterais qu’il faut absolument tester plusieurs calls to action sous forme de tests A/B multivariables pour ne garder le plus efficace.

amicalement

[Reply]

Reply
Charles - 5 years ago

Le 7 oui, mais pas toujours possible de le mettre en place. Maintenant optimiser avec GWO c’est sur qu’il faut le faire pour mesurer ses résultats.

[Reply]

Patrice Decoeur Reply:

Bonjour Charles,

Il n’est en effet pas toujours possible de mettre son appel à l’action dans son contenu principal. Par contre, il est toujours possible de le mettre avant la ligne de flottaison. Pourquoi ne pas mettre un gros bouton rouge ou jaune dans votre colonne de navigation à droite, par exemple.

Une chose importante : plus ce bouton sera à l’écart du contenu principal, plus il devra être « gros » et de couleur voyante.

Autre astuce : évitez de mettre votre appel dans le coin inférieur gauche. L’internaute ne le verra pas !

Patrice

[Reply]

Reply
Thierry@blog marketing - 5 years ago

Intéressante liste.

Le seul point que je ne respecte pas toujours, est d’être au dessus de la ligne de flottaison. Si c’est pour promouvoir X produit, la description passe avant l’appel à l’action.
Sinon j’en rajoute un qui convertit aussi très bien.
Rajouter une petite flèche de lecture sur des photos pour les faire ressembler à des vidéos.

[Reply]

Reply
Jeremy Goldyn - 5 years ago

Bonjour Patrice,

Ravi de faire ta connaissance par le blog d’Aurélien.

Les points que tu révèles ici sont fondamentaux pour ceux qui souhaitent développer un business sur Internet. Bravo pour l’article.

J’ajouterais qu’il ne faut jamais proposer plusieurs appels à l’action. Essayez de vous focaliser sur celui qui vous apportera le plus grand résultat. Et si vous ne savez pas le quel choisir, faites un choix quand même. Vous verrez bien. Le plus important étant d’agir !!!

Votre appel à l’action doit avoir un objectif clair en termes de business pour vous. Si ce n’est pas le cas, ne le faites pas, vous perdrez du temps et votre temps n’a pas de valeur !

A bientôt,
Jérémy

[Reply]

Patrice Decoeur Reply:

Bonjour Jérémy,
Merci pour ton commentaire.
Entièrement d’accord quand tu dis qu’il ne faut mettre qu’un appel à l’action. Son but est aussi d’attirer l’attention du visiteur. Hors, s’il y a plusieurs appels, ils s’annuleront l’un l’autre. Ou du moins, ils attireront beaucoup moins d’attention et donc d’action.
A bientôt,
Patrice

[Reply]

Reply
Matt@jeux de flash - 5 years ago

Bonjour,
Les conseils 4 et 5 sont les plus importants à mon avis, le visuel c’est primordial, il faut que tout soit toujours et très bien visible.

[Reply]

Reply
Julien@recettes dessert - 5 years ago

Salut,
Je suis assez d’accord avec Thierry avec ce qu’il dit dans son commentaire. Etre au dessus de la ligne de flottaison, bien sur c’est l’idéal, mais ce n’est pas toujours le mieux dans certains cas.

[Reply]

Reply
Guerric - 5 years ago

Les tests A/B sont une bonne façon d’optimiser ses CTA. Il faut quand même faire attention à ne pas tomber dans un discours artificiel en appliquant strictement les 8 conseils donnés dans l’article sans les adapter à son contenu.

[Reply]

Reply
robinpc - 5 years ago

Bonjour Partice,

Je suis justement en train de me lancer dans un nouveau site internet et la lecture de cet article m’a donné pas mal d’idées. Comme dit plus haut, je pense que se focaliser sur un objectif et ne pas oublier de tester sont aussi des éléments importants.

[Reply]

Reply
robinpc - 5 years ago

Bonjour PaTRice 🙂

[Reply]

Reply
Chafik - 5 years ago

Bonjour Patrice,

Pour le point 4, connais-tu des tutos pour changer l’apparence d’un bouton de formulaire newsletter ?

Cordialement,
Chafik

[Reply]

Reply
Patrice Decoeur - 5 years ago

Bonjour Chafik,
Je ne connais pas de tuto particulier.
Un bouton doit être facilement perçu. Puisque l’internaute s’y habitue de plus en plus, inutile de réinventer. Le mieux est de créer un bouton ressemblant à d’autres qui sont bien visibles.
On en retrouve très souvent sur fond jaune, avec des écritures en grands caractères.

[Reply]

Reply
Chafik - 5 years ago

@Patrice : Le bouton je l’ai, ça y est ! Je butte sur comment l’intégrer dans un formulaire de newsletter. 🙂

Merci quand même pour ta réponse.

Chafik

[Reply]

Reply
Chafik - 5 years ago

Après quelques recherches, je crois que j’ai trouvé !!
Il faut mettre ce code :

[Reply]

Reply
sandrine@tronedefer - 5 years ago

Si on parle d’appel à l’action pour s’inscrire à une news ou bien télécharger un guide gratuit, ces conseils sont facilement applicables dans la conception du formulaire Aweber ou getresponse, positionné dans la sidebar comme indiqué dans l’article. Je me pose par contre une question, si on veut faire un « rappel à l’action », par exemple à l’intérieur d’un article du blog ou des pages spécifiques, que faut-il mieux faire : remettre en entier le formulaire d’inscription ou bien mettre un bouton bien visible renvoyant sur une page dédiée où il n’y aurait que le formulaire ?

[Reply]

Patrice Decoeur Reply:

Bonsoir Sandrine,
Un gros bouton attractif est intéressant mais il demande une action supplémentaire de tes visiteurs, un clic supplémentaire. Ce qui entraîne une perte de temps et de patience pour eux. Et pour toi, une perte d’inscrits.
Au plus rapidement ton formulaire est accessible, au plus tu en obtiendras un bon retour. Je te conseille donc à priori de mettre ton formulaire au sein même de tes pages, surtout s’il est bref.

[Reply]

Reply
Laurence@formation web marketing - 5 years ago

Excellent récap des incontournables pour inciter à passer à l’action! Comme l’emplacement est clé, j’aurais rajouté l’idée de faire apparaître votre call to action via une lightbox (avec Aweber notamment) c’est un peu intrusif mais très efficace et il est souvent possible de le paramétrer pour que la lightbox n’apparaisse que lors de la première visite. J’ai doublé mon taux de conversion grâce à cela…

[Reply]

Patrice Decoeur Reply:

Bonjour Laurence,
Une pop-hover, ou lightbox, est en effet un très bon moyen d’inciter à l’action.
Mais ce système ne peut véritablement être utilisé sur tout type de site. Il convient particulièrement pour des blogs, régulièrement mis à jours, ou des sites où quelque chose est offert lorsque l’on s’inscrit, via la lightbox. Alors, elle ne paraît pas intrusive et vous permet d’obtenir des contacts qualifiés.

[Reply]

Reply
MarieEve@creation de site web - 5 years ago

Bonjour Patrice,
+1 pour avoir précisé d’indiquer les prix. On voit trop d’appel à l’achat où le prix n’est pas mentionné. Je l’ai même vu récemment sur une page de vente! il fallait cliquer sur « je commande » pour voir le prix ! Un poil bourrin comme technique.

[Reply]

Reply
Linette - 5 years ago

Merci pour cet article qui me donne une bonne base de réflexion avant le lancement de mes produits

[Reply]

Reply
Le "Call To Action", indispensable en 2014 (Aurélien Amacker) - 3 years ago

[…] principale fonction d’un call to action n’est pas de contraindre l’internaute à effectuer une action, mais à le guider et à […]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.