6 conseils avant de se lancer dans le grand bain de l’entrepreunariat

Les jeunes entrepreneurs ont parfois besoin d’un coup de boost et de précieuses recommandations pour se convaincre de franchir le cap de la création d’entreprise. Découvrez comment bien commencer son projet.

1 – Analysez vos points positifs, découvrez vos points négatifs

Le bilan personnel est de mise lorsque l’on crée son entreprise, cela fait partie des premières étapes à entreprendre. Déterminez vos objectifs, ce qui vous booste, mettez le doigt sur vos défauts et les lacunes que vous pouvez avoir. Connaissez-vous au maximum, afin d’identifier ce qu’il faut améliorer et de ne pas perdre un temps précieux. Si vous disposez d’un bon sens du commerce et des connaissances solides, mais aucune expérience dans le milieu, mieux vaut peut-être remettre le projet à plus tard et faire vos premiers pas au sein d’une entreprise déjà créée. Vous y acquerrez les bases fondamentales et mettrez en pratique le savoir-faire acquis.

2 – Faites l’état des lieux d’un point de vue finances

Votre situation financière est au c?ur des enjeux et déterminera la viabilité de votre projet. Ne soyez pas trop gourmand ni impatient : c’est un processus long et lourd, et il faut vous attendre à ne percevoir aucun revenu au moins la première année suivant la création de votre entreprise. Si vous êtes au chômage, la meilleure solution est de limiter les dépenses. Si vous avez une activité professionnelle, votre employeur peut vous accorder un temps partiel pour création d’entreprise. Ainsi, vous percevrez une rémunération mensuelle et pourrez vous soucier de votre propre entreprise la moitié de votre temps.

3 – Entourez-vous bien !

L’idéal, c’est de construire sa société avec une personne de confiance, dont on connaît déjà les qualités et les défauts, qui ne nous réserve pas de surprise et avec qui on est plus ou moins sûr de s’entendre. La création d’entreprise est déjà une affaire assez stressante pour en plus se coltiner un associé avec qui on multiplie les désaccords. Son expérience et son savoir doivent pouvoir compléter les vôtres afin d’avoir un champ de rayonnement maximal. Votre vision et vos objectifs doivent être les mêmes, tout comme vos motivations et votre implication.

4 – Récoltez des avis

Essayez de partager votre idée à des personnes appartenant au même secteur que celui que vous envisagez, afin de prendre connaissance de la réalité du marché et de découvrir leur point de vue sur votre projet, s’il est réalisable ou non, si la situation économique est bénéfique ou non. Ils vous donneront aussi des indications, des étapes à ne pas manquer comme la publication d’une annonce légale dans un Journal Officiel, attestant de la création de votre entreprise, ou bien comment monter un dossier à présenter à une banque pour solliciter sa participation ou l’accord d’un crédit.

5 – Faites appel à des aides

Dès lors que vous êtes décidé à réaliser votre projet, il vous faut requérir de l’aide. N’hésitez pas à entrer en contact avec le CFE ou la CCI, le MoovJee ou les chambres des métiers et d’artisanat. Ils vous apporteront un soutien moral et vous conseilleront dans l’élaboration de votre projet. De la même façon, contactez des jeunes entrepreneurs ou des personnes dont le projet est de le devenir, l’entraide pourra vous sauver la mise !

6 – Aiguisez votre personnalité

Vous êtes de nature timide ? Sortez du placard et foncez ! Vous êtes jeune et intrépide ? Veillez à calmer vos ardeurs et à rester professionnel quelle que soit la situation. Vous êtes de nature pessimiste ? Gardez le moral et tenez bon. Il est vrai que la création d’entreprise est une véritable aventure, et les motifs de démotivation sont récurrents. L’important est de garder la foi et de rester positif le plus longtemps possible, sans quoi cela sera une perte de temps, d’argent, d’énergie. Vous y laisserez des plumes, vos amis, votre famille à cause de votre irritabilité, vous dépenserez des sommes pour au final abandonner. Ne vous démoralisez pas !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
Instagram, Concours Facebook, Google+ Hangout on air... [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm - 3 years ago

[…] 6 conseils avant de se lancer dans le grand bain de l’entrepreunariat ; […]

Reply
Lucie B - 3 years ago

Merci pour tous ces conseils.
Installée comme auto-entrepreneur depuis septembre, j’aimerais vraiment booster mon activité : selon vous, il vaut mieux conserver son statut « freelance » en auto-entrepreneur ou directement créer sa société pour pouvoir déduire ses charges etc… ?
Je ne pense pas atteindre le plafond des 32 000€ cette année, mais ce n’est sûrement pas le seul défaut de ce statut..

[Reply]

Reply

Leave a Reply:

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.