4 techniques pour contacter et intéresser les journalistes à coup sûr


4 techniques pour contacter et intéresser les journalistes à coup sûr

La médiatisation vous aide à booster votre business dans bien des domaines : pour vous faire connaître du plus grand nombre, développer la qualité votre image, multiplier les opporunités, faire du chiffre d’affaires…

Mais tout cela est impossible sans l’étape la plus importante : le contact avec le monde journalistique.

Vous vous demandez sans doute comment contacter les journalistes, comment réussir à les intéresser à votre projet et au final les pousser à en parler publiquement. C’est en ce point que l’article du jour se propose de vous aider : Voici quelques conseils pratiques pour parvenir à concrétiser un passage médiatique en établissant un contact direct avec les journalistes.N’ayez pas peur, vous n’allez pas vous ruiner !

1) L’approchée groupée

En développant du contenu en ligne directement à l’intention des journalistes, vous pourrez avoir des retours positifs qui pourraient vous permettre de vous faire connaître et pourquoi pas de vous voir proposer des passages médiatiques.

  • Le communiqué de presse : Il représente la méthode la plus efficace pour interpeller l’intérêt du journaliste. Le communiqué de presse vous permet de diffuser du contenu se rapportant au déroulement d’un événement ou au lancement d’un produit via votre business. Les journalistes puisant souvent leur inspiration pour trouver l’information dans ces derniers, votre tâche est de créer un message intéressant porteur d’information et insistant sur le côté innovatif de votre business. Cette pratique est payante, ne bâclez donc pas la rédaction. Plusieurs moyens de diffusion de votre communiqué personnel existent : vous pouvez identifier les journalistes « coeur de cibles » (les journalistes spécialisés dans le secteur d’activité qui compose votre marché concurrentiel), récolter leurs adresses e-mails et leur envoyer, demander l’assistance d’une agence de presse professionnelle (attention cette manœuvre est très coûteuse) ou d’une attachée de presse en freelance (les tarifs sont fluctuants, vous devrez alors effectuer des recherches comparatives pour trouver le meilleur tarif) ou enfin poster votre contenu sur un site spécialisé dans la diffusion de communiqués de presse, comme l’agence presstissimo par exemple.
  • Les réseaux sociaux : Prenez quelques heures pour améliorer votre réseau de façon à multiplier les contacts utiles qui pourront vous servir dans le processus de médiatisation de votre business. Intéressez-vous aux influenceurs et aux journalistes spécialisés dans votre domaine d’activité (vous pouvez aussi contacter les journalistes généralistes, on ne sait jamais, par le jeu des liens et des contacts cela pourrait s’avérer payant). Lorsque vous devrez communiquer sur un événement ou un lancement de produit, vous pourrez ainsi poster sur leurs murs, les mentionner dans vos tweets ou encore leur envoyer un message personnel. Pour ce faire, vous devez évidemment avoir un matériel solide et crédible (dossier de presse, post intéressant sur votre blog, vidéo, campagne publicitaire, communiqué de presse…). Plus vos contacts dans le milieu journalistique sont nombreux, plus vous aurez de chances de piquer au vif un intérêt qui pourra vous ouvrir les portes d’une médiatisation bien méritée.

2) L’approche personnalisée

Pour prendre contact avec les journalistes, vous devez commencer par démystifier leur position et vous rendre compte que comme n’importe quelle autre personne, un journaliste est un être humain, sensible à l’approche directe. Une fois que vous atténuerez la limite inconsciente qui vous sépare de monde médiatique, vous pourrez prendre votre courage à deux mains et tenter une approche concrète.

  • Le mailing direct : Si cela peut paraître un peu intrusif, c’est une méthode toujours efficace pour capter l’attention d’un journaliste. Le tout est de s’y prendre au bon moment et de savoir formuler votre contenu pour que votre mail ne finisse pas dans la corbeille de ce dernier. Vous devrez alors insister sur l’apport en termes de valeur ajoutée et d’innovation de votre projet, tout en démontrant au journaliste l’intérêt qu’il aurait à convertir ce contact en sujet à traiter. Vous devez donc être capable de jouer sur la séduction à deux niveaux : être intéressant d’un point de vue informationnel mais aussi savoir démontrer l’importance de diffuser votre image auprès du grand public. Votre mailing doit donc s’appuyer sur des éléments concrets et porteurs pour que le journaliste possède toutes les données pour y voir un potentiel sujet (il ne veut pas faire des heures de recherche, alors prévoyez la totale : dossier de presse, échantillon du produit, fonctionnement et description de votre business…vous devez lui faciliter le travail). Soyez malins ! Comme vous vous en doutez les journalistes reçoivent des tonnes et des tonnes de mails par jour. Veillez à ce que vos informations personnelles (votre numéro de téléphone notamment) apparaissent de façon visible pour être recontacté au plus vite.
  • Le phoning : C’est la méthode « à l’ancienne », mais le démarchage téléphonique a de gros avantages. Premièrement vous vous faites connaître d’entrée (même si vous passez par une assistante, votre nom finira sur le bureau de la personne que vous voulez joindre). Cela permet aussi d’établir un contact de vive voix, ce qui est toujours moins impersonnel qu’un mail ou qu’un communiqué de presse. Votre argumentaire de vente ne sera alors plus uniquement basé sur votre contenu mais aussi sur votre personnalité. Un contact chaleureux et une bonne entente instantanée peuvent vous ouvrir les portes bien pus rapidement qu’un e-mail auquel votre interlocuteur doit prendre le temps de répondre. Vous pourrez ainsi démontrer en quelques minutes que vous êtes « le bon client des médias » et que votre charisme allié à votre activité sont des facteurs faisant de votre blog et de votre projet des sujets informationnels tangibles suscitant l’intérêt. N’hésitez pas à proposer votre aide en mentionnant que vous pouvez livrer toute information nécessaire aux recherches du journaliste et insistez sur le fait que vous ne recherchez pas à faire de la publicité mais bien à faire connaitre un concept qui aidera un grand nombre de personnes. Ne soyez pas étonné si, même après une discussion qui s’est déroulée dans les meilleures conditions, le journaliste ne vous rappelle pas tout de suite. Il est sans doute débordé de travail et des relances seront sans doute nécessaires.

Si vous ne parvenez pas à obtenir de passage médiatique avec ces méthodes, ne désespérez pas ! Au moins, vous êtes identifié comme potentielle source d’information et en continuant vos efforts il est à parier que cela finira par payer.

Vous figurerez ainsi dans la base des experts à potentiellement inviter et resterez une piste recommandable à des collègues pour un prochain passage médiatique.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas l’importance de rester proactif dans vos recherches pour convertir vos prises de contacts en passages médiatiques.

À vous de jouer.



Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire ou laisser un trackback à cette adresse.

  • Olivier@coaching d'entreprise
    8 février 2012

    En approche direct, il y a aussi le contact par Twitter ou Facebook, çà prend plus de temps mais çà construit une vraie relation .. et l’an dernier j’ai réussi ainsi à faire relayer sur LCI, la campagne pr le Japon ….

    [Reply]

    Alexandre Roth Reply:

    Hello Olivier,

    On peut effectivement se servir de Twitter ou FB pour faire une approche personnalisée mais j’ai préférée mettre ces outils en approche groupée car généralement on en contacte plusieurs à la fois avec des @mentions ou en se servant des #hashtags du jour pour détourner une événement médiatique.

    J’utilise personnellement FB pour maintenir une bonne relation avec les journalistes (je dois en avoir une vingtaine) et c’est aussi ce qui me permet d’être appelé régulièrement sans plan de communication (3 fois par M6 cette semaine et une fois par France 2).

    En tout cas, bravo pour ton coup sur LCI ;)

    [Reply]


  • Thierry @ Objectif Travailler à la Maison
    8 février 2012

    Bonjour Alexandre,

    Merci de nous faire découvrir un si grand moyen de communication.

    Ce sujet est à mettre de coté pour ma part car mon blog n’en est qu’à ces débuts, ce qui n’empêche pas de déjà réaliser en amont certaines tâches sur les réseaux sociaux.

    Toutefois pour des blogueurs tel que Aurélien c’est en effet une opportunité de développement importante.

    Bonne journée,
    Thierry

    [Reply]

    Alexandre Roth Reply:

    Bonjour Thierry,

    C’est un plaisir de développer des conseils autour de la médiatisation car il n’existe pas grand chose pour les blogueurs ou entrepreneurs qui ne font pas la taille d’une entreprise du CAC 40 et qui n’ont pas 100 000€ à mettre dans un plan de communication.

    Tu peux tout à faire médiatiser ton blog dès le lancement et c’est ce que j’ai fait pour mon activité de coaching/relooking en passant sur Arte dès le lancement de mon blog (https://vimeo.com/1700971).

    Il suffit d’avoir les bons outils à donner aux journalistes et savoir les convaincre qu’on est un bon client ;)

    L’avantage de la médiatisation c’est qu’elle à les mêmes effets positifs pour les petits blogueurs que pour les blogueurs déjà influents : un gros boost de notoriété et une autorité immédiate dans son domaine de compétence.

    [Reply]

    Thierry @ Objectif Travailler à la Maison Reply:

    Merci Alexandre pour la réponse à mon commentaire car tu apportes de bonnes précisions au blogueur débutant que je suis.

    Je ne vais pas manquer d’aller voir ce que tu m’indiques, ce sera pour moi plein de bonnes informations.

    Je te souhaite une bonne après-midi.
    Thierry

    [Reply]


  • Julien Arcin
    8 février 2012

    Salut Alexandre !

    Enfin tu réponds à cette question qui tourne sans cesse sur internet, c’est plutôt sympa :)

    Par contre, attention à ne pas confondre les communiqués de presse qui servent vraiment à contacter la presse, et les communiqués de presse qui sont utilisés pour améliorer son référencement.

    Ceux-là sont les plus répandus sur internet et, même s’ils sont utiles, c’est pas du tout le même objectif :)

    [Reply]

    Alexandre Roth Reply:

    Hello,

    Effectivement ces deux formes de CP ne sont pas à confondre.

    Ceci dit certaines agences presse publient les CP classiques sur le net sous forme de blog post, ce qui augmente la visibilité et fait travailler le référencement quand on cherche de nouvelles news concernant une société.

    [Reply]


  • Adam@comment grossir
    9 février 2012

    Une bonne base de départ pour se faire connaître :) le mieux étant encore le buzz ;-)

    [Reply]

    Alexandre Roth Reply:

    Bonjour Adam,

    Tu peux justement te servir des techniques que je décris dans cet article pour faire le buzz. Ton contenu devient rapidement viral quand il atteint des cibles clés (influenceurs, journalistes…) qui sont prêtes à le relayer à grande échelle.

    [Reply]


  • Thierry@Le blog marketing
    22 février 2012

    En pleine préparation d’un produit qui devrait voir le jour dans quelques semaines, cet article me donne de nouvelles voies à explorer pour une communication efficace.
    Je bookmark et je garde cela sous le coude.

    [Reply]


  • Yves
    30 juillet 2013

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d’échanges d’articles pour mon site : http://www.syneval.com
    dans la thématique droit immobilier.

    Dans le cadre de ce partenariat, nous vous proposons d’intégrer votre article sur notre site, ainsi qu’un lien hypertexte de votre choix vers votre site.

    En échange, vous intégrez également notre article sur votre blog.

    Merci de me tenir informer si vous êtes favorable à ce type de pratique, et m’indiquer sur quelle page de votre site vous pensez à insérer notre article.

    En attendant vos nouvelles, je reste à votre disposition pour tous compléments d’informations ou suggestions que vous jugerez utile.


    Cordialement

    KELREFERENCEMENT – KELREPUTATION
    Référencement Google – Ereputation – Community management
    65, chemin de amaryllis – Bâtiment 1
    13012 MARSEILLE – France

    [Reply]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Pas de commentaire avec des ancres optimisées du style "gagner de l'argent" ou "casino en ligne", merci.